EMISSION DU 15/12 - par bourse news Focus : comment fonctionne la salle des marchés du Trésor

L'image : l'équipe du Trésor public accompagnée du ministre des Finances lors du placement de l'emprunt international du Maroc portant sur 1 milliard d'euros. Source : rapport d'activité de la Direction du Trésor et des Finances Extérieurs.

 

Inaugurée en 2014, la salle des marchés de la direction du Trésor permet aux gestionnaires de la dette et de la trésorerie publique de réaliser leurs activités dans de bonnes conditions et surtout d'être réactifs dans le cadre de la gestion active de la dette. Focus.

 

Ce projet était dans les tiroirs du ministère des finances depuis longtemps. Il a  été enfin concrétisé en 2014 car il fallait offrir aux gestionnaires de la dette des conditions de travail optimales. Bureaucratie oblige, il fallait d'abord résoudre des préalables d’ordre juridique, comptable et procédural relatifs au projet. Aujourd'hui, cette salle des marché a une capacité de 24 personnes. Les activités y sont organisées par types de métiers : opérations de marché, opérations post-marché et suivi et gestion des risques. Un peu comme toutes les autres SDM.

 

Sur les écrans des opérateurs, un système intégré de gestion de la dette et de la trésorerie, réputé robuste : le Wall Street System ou WSS, qui représente le noyau dur de la salle. Ce système, de renommée internationale, est utilisé par plusieurs Banques centrales et agences de dette internationales. Il permet de prendre en charge tout le cycle de vie des emprunts intérieurs et extérieurs ainsi que la gestion des flux de trésorerie.

 

A coté, une plateforme pour la réalisation, en temps réel, des opérations de dette et de trésorerie avec les contreparties bancaires du Trésor.

 

Les opérateurs disposent également d'un système de centralisation et de suivi de l’activité du marché secondaire des BDT.

 

On notera également la fameuse fenêtre ouverture sur Bloomberg, qui sert également de plateforme pour la cotation électronique des BDT à travers le module E-Bond. Un module que les autres diffuseurs d'informations n'apprécient pas du tout car il leur est complètement hermétique. En savoir plus en vidéo.

 

 

Les opérations réalisées au sein de la salle des marchés

 

- Adjudications des BDT organisées chaque mardi.

 

- Opérations de rachat et/ou d’échange de BDT organisées le dernier mercredi de chaque mois.

 

- Opérations de gestion active de la trésorerie publique : opérations de placement (en repo et en blanc) des excédents de trésorerie organisées quotidiennement et opérations d’emprunt sur le marché interbancaire en cas de besoin.

 

- Veille sur le marché financier international à travers un suivi régulier des principaux indicateurs de ce marché notamment les taux de rendement des principaux émetteurs souverains aussi bien développés qu’émergents, les taux de change des principales devises, les CDS Maroc, les prix et les spreads des Eurobonds Maroc traités sur le marché secondaire de la dette, les émissions des pays pairs comparables ainsi que les actions de rating des principales agences de notation.

 

- Suivi de l’activité de cotation des BDT par les IVT sur le marché secondaire des valeurs du Trésor.

 - Reporting quotidien relatif aux indicateurs de la dette et de la trésorerie.

 

La salle des marchés en chiffres

 

Le rapport annuel de la direction du Trésor, qui vient d'être rendu public pour la première fois cette année et qui a été diffusé ce mardi à 19h, permet d'en savoir plus sur les réalisations chiffrées de cette SDM. En voici les plus marquants :

 

52 séances d’adjudication de Bons du Trésor ayant permis la mobilisation de 78,8 Mds de dirhams (Hors opérations de gestion active).

 

1 emprunt sur le marché financier international qui a permis la mobilisation de 1 milliard d'euros.

 

19 opérations de gestion active de la dette intérieure pour un montant global racheté de 32 Mds de dirhams dont 14 opérations d’échange de BDT (30,8 Mds de dirhams) et 5 opérations de rachat (1,2 Md de dirhams).

 

644 ordres de paiement dont 613 au titres des opérations de remboursement du service de la dette extérieure pour un montant total de 12,1 Mds de dirhams et 31 ordres de paiement au titre des opérations de la dette intérieures pour un montant total de 98,9 Mds de dirhams.

 

492 opérations de placement des excédents de trésorerie, soit 2 opérations en moyenne par jour, pour un encours moyen quotidien de 13 Mds de dirhams, soit un montant placé cumulé sur l’année de 1173 Mds de dirhams.

 

Au total, le montant cumulé de l’ensemble des opérations toutes catégories confondues ayant été traitées au sein de la salle des marchés de la DTFE s’est établi en 2014 à près de 1.405 Mds de dirhams, soit plus de 152% du PIB.