Jeudi 01 Juin 2023

Alliances : «Nous allons honorer tous nos engagements»

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Engagé dans un plan stratégique à horizon 2025, le groupe Alliances semble trouver la parade contre la morosité du secteur. Le management se dit confiant et nous parle des prochaines échéances.

          L’annonce d’un nouveau plan stratégique en Février 2022 et, plus tard, l’entrée dans l’indice MSI 20 en octobre 2022 ont contribué au retour du titre Alliances sur le devant de la scène. Et dans un marché boursier sur des creux, l’action du promoteur immobilier gagne 25% sur 3 mois et 34% depuis le début de l’année.

 

Les investisseurs sont réconfortés par les réalisations de l’exercice écoulé, au moment où tout le monde crie à la crise et à la léthargie dans le secteur, l’opérateur arrive à performer. 

Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1,6 milliard de dirhams en 2022 contre 1,4 milliard en 2021, en hausse de 13%. L’EBE progresse de 38% et le résultat net de 46%.



 

«Nous avons mis en place des équipes dédiées au développement au plan national de même qu’international pour saisir les opportunités et dérouler notre nouvelle stratégie. Cette dernière consiste à privilégier un retour sur investissement rapide », commente pour nous Omar Lazraq, Directeur général délégué du groupe.

 

 

Honorer les engagements de la dette privée

Le groupe a mis en place sa stratégie 2022-2025, pour pérenniser sa croissance et s’assurer d’honorer dans les délais les engagements pris auprès du marché. «Nous avons un Business model avec des programmes de développement qui nous assureront une croissance continue.  Ces opérations généreront des liquidités suffisantes pour respecter nos engagements et financer de nouveaux projets. Nous pouvons annoncer qu’à ce jour, nous sommes parfaitement alignés sur nos prévisions, l’objectif étant de faire prospérer l’activité tout en réduisant notre endettement. Le pilotage de la trésorerie sur l’exercice 2023 garantit notre capacité à honorer le paiement de la  dette privée reprofilée qui arrive à échéance à partir de 2024».

 

Le groupe doit en effet commencer à rembourser sa dette privée à partir de janvier 2024. Cette dernière représente 1,8 Mds de dirhams au 31/12/2022 et constitue l’essentiel de l’endettement du groupe, actuellement à 2,1 mds de dirhams.

 

Consolidation de l’équilibre financier

En parallèle de la réduction de la dette, la trésorerie générée par les projets en cours offrira la latitude nécessaire pour envisager la rémunération des actionnaires. Questionné par nos soins sur la proposition qui sera faite aux actionnaires en assemblée générale pour restructurer le haut de bilan, Omar Lazraq confirme que c’est une première étape pour procéder à une éventuelle distribution de dividendes lors d’exercices futurs.



 

Les relais de croissance de 2023 et 2024

A court terme, et pour cette année 2023, le groupe compte générer le principal de sa croissance dans ses projets majeurs au Maroc et en Afrique. Dans le Royaume, ce sont essentiellement des projets bien placés et bien étudiés pour répondre à la demande tels qu’à Béni Mellal, à Kénitra et à Marrakech, qui constituent le moteur de l’activité. Commercialisés essentiellement en lotissements, ces projets s’écoulent à un rythme soutenu. «Ces projets se vendent bien et l’endettement bancaire obtenu en 2020 a été entièrement remboursé en 2022. Ils sont le reflet de notre expertise dans l’identification, l’étude et la commercialisation de projets de grande envergure», se félicite le Management.

En Afrique subsaharienne, les projets avancent au rythme prévu. La tour de l’Entente de plus de 20 niveaux à Abidjan, dont la livraison est prévue mi-2024, est bien sortie de terre et le reste des projets, essentiellement du tertiaire, se commercialise au rythme souhaité. Pour rappel, Alliances y a déjà développé 11 hôpitaux et 1500 logements sociaux.

 

L’après-2025 en préparation

Selon le management, le groupe a engagé depuis 2022 la réflexion pour l’après-2025. «Notre réflexion est bien avancée sur le prochain plan stratégique avec toujours comme ligne directrice la diversification rentable et génératrice de croissance.

Alliances dispose déjà pour cela d’une réserve foncière de plus de  900 hectares. Ce plan devrait faire la part belle aux projets qui répondent aux besoins du marché et qui permettront au groupe de capitaliser sur son expertise ».

 

Pour le moment, Alliances a pour ambition de générer un résultat cumulé dépassant 1 Md de dirhams entre 2022 et 2025 pour un chiffre d’affaires cumulé de 8 Mds sur cette même période grâce à plus de 20 projets déjà en cours, et ce, indépendamment de la politique publique en matière d’aide à l’accès au logement.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 27 Septembre 2023

Groupe Alliances : Les commissaires aux comptes annulent une importante réserve sur les comptes

Mercredi 27 Septembre 2023

Alliances: Les bénéfices en hausse de plus de 40% au premier semestre, portés par de meilleures marges

Jeudi 31 Aout 2023

Alliances: Croissance de 21% du chiffre d'affaires au premier semestre

Mercredi 31 Mai 2023

Alliances: Chiffre d'affaires en hausse de 11% au premier trimestre

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required