×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Le déficit commercial des Etats-Unis diminue pour la première fois en six ans

Jeudi 06 Fevrier 2020 - PAR

 

 Le déficit commercial des Etats-Unis a baissé en 2019 pour la première fois en six ans, les Américains ayant moins importé de l'étranger et les exportations ayant chuté sur fond d'augmentation des tarifs douaniers et du ralentissement de la croissance mondiale.

Le déficit en biens et services a diminué de 1,7% l'an dernier pour atteindre 616,8 milliards de dollars, la première baisse depuis 2013, selon les données du département du Commerce publiées mercredi.

La demande en produits fabriqués aux États-Unis a diminué l'année dernière en raison des différends commerciaux des États-Unis avec des partenaires commerciaux tels que la Chine et une économie mondiale faible. Les exportations ont reculé pour la première fois depuis 2016, en baisse de 0,1%, mais les importations ont régressé davantage, 0,4%, entraînant une baisse du déficit.

Le commerce a été volatil ces derniers mois, en partie à cause du stockage des importations par les entreprises par anticipation des hausses tarifaires prévues.

Le rapport du département du Commerce de mercredi ne prend pas en compte les récents développements clés de la politique commerciale américaine. Les États-Unis et la Chine ont signé en janvier un accord qui met fin provisoirement à leur guerre commerciale de deux ans, bien qu'il laisse en place environ 370 milliards de dollars de droits de douane sur les produits chinois. Le rapport est également antérieur à l'épidémie de coronavirus qui menace de perturber les voyages et les chaînes d'approvisionnement mondiales dans les mois à venir.

Le déficit américain en marchandises avec la Chine a chuté de 17,6% en 2019, pour s situer à son niveau le plus bas depuis 2014. L'année dernière, la Chine a glissé à la troisième place dans le commerce total de marchandises avec les États-Unis, derrière le Canada en deuxième place et le Mexique en premier.

L'économie américaine a enregistré des déficits commerciaux pendant des décennies, à la fois lors de périodes d'expansions économiques et de récessions, ce qui, selon les économistes, reflète le fait que les Américains consomment plus qu'ils ne produisent par rapport au reste du monde.

D'autres facteurs, comme l’immobilisation l’année dernière du 737 MAX de Boeing, ont brouillé les données sur les exportations américaines. Les exportations d'avions civils ont baissé de 22,2% en 2019, tout comme les exportations de fournitures industrielles et de biens d'équipement, mais à un rythme moins fort.
 

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autres articles en relation