×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse économique du 8 septembre 2021

Mercredi 08 Septembre 2021 - PAR

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mercredi :

Le Matin :

• "Le Roi Mohammed VI, Souverain Bâtisseur", nouvel ouvrage de l'ancien diplomate Driss Chabi. "Le Roi Mohammed VI, Souverain Bâtisseur" est l'intitulé du dernier livre de l’ancien diplomate Driss Chabi, paru récemment aux "Éditions Bouregreg". L’ouvrage de 254 pages, préfacé par le géopolitologue français Aymeric Chauprade, est un essai sur la place du Royaume du Maroc dans un monde en mouvement. Le livre est une analyse essentielle de la politique souverainiste de SM le Roi Mohammed VI, qui met en avant "toute la cohérence et la constance de cette politique". Il s’agit aussi d’une "belle plongée dans la vision multipolaire" du Souverain, notamment Sa grande politique africaine mais aussi l'intelligence que Sa Majesté "a eu de comprendre très tôt que les équilibres de puissance se déplaçaient du monde occidental vers l’Asie et en particulier vers la Chine et les routes de la soie", lit-on dans le préface du livre.

• Une responsable palestinienne salue le soutien de "Bayt Mal Al Qods" aux établissements Maqdissis. La directrice du Centre culturel "Yabous" à Al Qods, Rania Elias, a salué les efforts de l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif et son soutien continu aux établissements Maqdissis dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la culture et de l'autonomisation des femmes, mettant en avant également l'attention que l'Agence accorde à la jeunesse et à l'enfance, conformément aux hautes directives de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods. Dans un communiqué de l'Agence, Mme Elias s'est dite, lors d'une rencontre par visioconférence avec le directeur chargé de la gestion de l'Agence Bayt Mal Al Qods, Mohamed Salem Cherkaoui, qui a exposé les moyens d'appuyer la programmation artistique et culturelle palestinienne à Al Qods au titre de l'année 2022, "fière" de coopérer, à titre personnel et institutionnel avec la l'Agence qui a été le premier soutien du Centre Yabous avec un million de dollars US entre 2009 et 2011.

L’Economiste :

• Marrakech : les professionnels du tourisme s’accrochent. Les malheurs des uns font le bonheur des autres. Le report de la rentrée scolaire au 1er octobre pourrait en effet faire les affaires des villes touristiques comme Marrakech. Les établissements d'hébergement n'ont d'ailleurs pas trop attendu pour concocter des offres à destination des familles sur les réseaux et les plateformes de réservation. «Nous faisons tout pour nous accrocher à un espoir», indique un hôtelier de la place. Il faut dire que le bilan de la saison estivale est mitigé. Si certains hôtels ont réussi à tirer leurs épingles du jeu en assurant près de 50% de taux d'occupation, d'autres ont eu moins de chance et de clients. Mais pour l'ensemble, le prix moyen, indicateur très important de la santé des établissements, a bel et bien baissé.

• La RAM cède 7 appareils Boeing. La compagnie nationale Royal Air Maroc vient d'acter la cession de sept appareils âgés de plus de 20 ans, soit 10% de sa flotte qui compte une soixantaine d'avions. Cette cession intervient suite à un appel d'offres international portant sur la vente de 30% de la flotte. Rien ne filtre encore sur le nom de l'acquéreur mais c' est un groupe international spécialisé dans la mise à niveau et le recyclage d'avion pour la revente. De sources sûres, un seul groupe international a fait l'acquisition des 7 appareils en un seul lot.

Aujourd’hui Le Maroc :

• La «war room green economy» cible 150 projets d’investissement. Une première. Le Maroc a désormais sa «war room green economy». Pour le ministre de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, le début de la pandémie est un temps idoine pour foncer dans cette war room pour substituer au niveau national les produits importés dont le coût s’élève à 34 milliards DH. «Avec la war room, nous voulons arriver à 85 milliards DH», avance-t-il. Pour l’heure, ce sont, selon le responsable gouvernemental, «35 fiches de projets qui sont dans cette war room». L’objectif étant, d’après lui, d’arriver à «150 projets d’investissement avec un accompagnement très ciblé». «L’énergie verte n’est plus un luxe», enchaîne le ministre. De son côté, Saïd Mouline, directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique(AMEE), estime que «l’Etat doit se doter d’une vision globale pour promouvoir un écosystème vert performant permettant de valoriser 65% des déchets et générer 60.000 emplois à l’horizon 2030».

• Propriété intellectuelle : 10.646 demandes d’enregistrement de marques à fin juillet 2021. Au cours des sept premiers mois de l’année 2021, les nouvelles demandes d’enregistrement des marques affichent une progression de 30% en matière de protection des signes distinctifs par rapport à la même période de l’année passée. C’est ce que révèle l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) dans son dernier bulletin à fin juillet 2021 dévoilant que ces demandes ont atteint le nombre de 10.646. «Cette performance est attribuée à la hausse de 43% des demandes d’origine marocaine, qui ont atteint 7.029 demandes et constituent plus de 66% du total des demandes d’enregistrement de marques», explique la même source .

Maroc Le Jour :

• Les médias en Afrique du Sud et au Maroc ont un rôle important à jouer dans le rapprochement entre les deux pays et donc entre les deux peuples, a estimé Sifiso Mahlangu, rédacteur en chef du journal sud-africain "The Star", qui a visité vendredi le siège de l’Agence marocaine de presse (MAP). Sifiso Mahlangu s’est dit, lors de ses entretiens avec des membres du Comité éditorial de la MAP, convaincu que les médias peuvent contribuer efficacement au renforcement des relations économique, diplomatique, médiatique et touristique entre le Maroc et l'Afrique du Sud. Journaliste politique et rédacteur en chef de "The Star", l'un des plus grands journaux sud-africains, Mahlangu a particulièrement mis l’accent sur le rôle, combien déterminant, des médias pour faire face aux clichés et aux idées reçues, qui ne font qu’éloigner les peuples et renforcer leur méconnaissance.

• Plus de 36.000 élèves concernés par la vaccination dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra. L’opération de vaccination des enfants âgés entre 12 et 17 ans contre le Covid-19, lancée le 31 août dernier, cible 36.380 élèves des secteurs public et privé ans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. Cette opération, organisée sous le slogan: "vacciner mes enfants, les protéger et protéger ma famille et leur permettre de poursuivre leur scolarité en sécurité", concerne 24.700 élèves dans la province de Laâyoune, dont 5.109 de l’enseignement privé, 5.456 élèves dans la province d’Es-Semara, dont 571 du privé, 5.070 élèves à Boujdour (171 élèves du privé) et 1154 élèves à Tarfaya, selon des données de l’Académie régionale et de l’éducation et de la formation (AREF).

Al Bayane :

• Mohammed Loulichki : La rupture entre l'Algérie et le Maroc, un "saut dans l'inconnu". La rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc constitue un "saut dans l’inconnu", a affirmé M. Mohammed Loulichki, Senior Fellow au Policy Center for the New South (PCNS), ajoutant que l’annonce, le 24 août dernier, par Alger de cette décision à caractère unilatéral "n’est pas fortuite". "L’annonce de la décision de rupture le 24 août n’est pas fortuite. Elle coïncide jour pour jour avec la date de l'attentat terroriste du 24 août 1994 contre l'Hôtel Asni à Marrakech, attribué par les autorités marocaines à deux ressortissants franco-algériens et qui a provoqué la décision du gouvernement algérien de fermer les frontières avec le Maroc, qui continuent de l'être jusqu'à ce jour", a souligné l’ancien diplomate dans un article publié sur le site du PCNS.

• La vaccination des enfants, une protection qui se confirme. Les indicateurs du grand succès de la vaccination des enfants contre la Covid-19 confirment, une nouvelle fois, la confiance des Marocains dans la vaccination en général, souligne Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé. Cette confiance, qui s’est confirmée et consolidée depuis plus de quarante ans, a placé le Royaume parmi les pays en tête à l’échelle planétaire avec un taux de couverture vaccinal qui dépasse les 95%, ajoute-t-il. Après des milliards de doses du vaccin anti-Covid administrées aux adultes dans le monde et qui ont montré la forte protection assurée aux vaccinés et d'une manière exceptionnelle contre les formes graves et les décès, plusieurs études concernant des dizaines de millions d'enfants vaccinés vont dans le même sens, indique Dr hamdi, citant deux études américaines très récentes ayant abouti à l'utilité, sinon la nécessité de vacciner les enfants de la tranche d’âge 12-17 ans.

L’Opinion :

• ESEF : Transfert du siège à Berrechid. Le siège de l'Ecole Supérieure d'Enseignement et de Formation de l'Université Hassan 1er sera transféré de Settat à Berrechid. Cette décision, prise lors du Conseil de gouvernement tenu lundi 6 septembre et présidé par Saâd Eddine El Otmani, vise à consolider la stratégie de rapprochement des établissements universitaires des étudiants, à diversifier les formations dans les universités, ainsi qu'à l'élargissement de l'offre universitaire pour répondre aux attentes et aux exigences du marché du travail.

• Le festival d’Agora ''printemps du cinéma et philosophie'', du 08 au 11 octobre à Fès. La 6ème édition du festival d’Agora ''printemps du cinéma et philosophie'' aura lieu du 08 au 11 octobre prochain à Fès, à l’initiative de l’Association des amis de la philosophie. Placée sous le thème "l’image du temps et le temps de l’image", cette manifestation culturelle, dont l’invité d’honneur sera la Belgique, connaitra la participation de philosophes, d’universitaires et de critiques du Maroc et de l’étranger. Plusieurs œuvres cinématographiques sont lice pour les prix Averroès court-métrage et long-métrage de cette compétition destinée à ''rapprocher les cultures et à renforcer le vivre-ensemble entre les civilisations''.

Libération :

• Le Conseil de gouvernement, réuni lundi en mode visioconférence, a adopté le projet de décret n°2.21.235 fixant les taux maximums de goudron, de nicotine et de monoxyde de carbone dans les cigarettes. Ce projet de décret intervient en application de l'article 25 de la loi n°46.02 relative au régime des tabacs bruts et des tabacs manufacturés, pour stipuler l'inscription obligatoire sur chaque paquet de tabac manufacturé le pourcentage de monoxyde de carbone, en plus des données liées aux pourcentages du goudron et de la nicotine, indique un communiqué publié à l'issue du Conseil. L'objectif est d'aligner la législation nationale aux normes internationales en termes de limites maximales des produits chimiques susmentionnés, fait savoir la même source.

• Le PCNS lance son programme de recherche 2021-2023. Le Policy Center for the New South (PCNS), think tank marocain indépendant, a annoncé le lancement de son programme de recherche triennal qui porte sur la période 2021-2023. L'expertise du Policy Center en matière d'économie et de relations internationales se déploiera sur sept grandes thématiques centrales pour l'avenir, dans la perspective d'accompagnement des politiques publiques qui fait la marque de fabrique du think tank, indique le PCNS dans un communiqué. Il s'agit de grands axes de recherche qui porteront sur "le nouveau Sud dans une mondialisation en évolution", "construire une Afrique autonome dans un monde interdépendant", "comprendre des dynamiques internes africaines", "penser l'émergence de l'Afrique dans la nouvelle globalisation", "repenser l’économie marocaine", "le Maroc dans un environnement mondial en mutation" et "le Maroc, l'Etat social et territorial", fait savoir la même source.

Al Massae

Report au 1er octobre du démarrage effectif de la rentrée scolaire. Le démarrage effectif de la rentrée scolaire au titre de l'année scolaire 2021-2022 a été reporté au 1er octobre prochain, a annoncé lundi le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette mesure s'applique à l'ensemble des établissements scolaires et universitaires, aux centres de formation professionnelle, aux établissements d'enseignement traditionnel aussi bien privés que publics, ainsi qu'aux écoles des missions étrangères. Le report permettra de réunir les conditions appropriées pour l'adoption du mode de "l'enseignement présentiel" pour tous les élèves, les étudiants et les stagiaires de la formation professionnelle, en consécration du principe d'équité et d'égalité des chances.

Après un an et demi, le gouvernement met fin au chaos des prix des tests. Les prix de vente au public des tests de dépistage du virus SARS-CoV-2 sont désormais réglementés, a annoncé lundi le ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration. Les prix des tests plafonnés ont été proposés par la Commission interministérielle des prix en concertation avec les professionnels du secteur, précise la même source, notant que les prix plafonnés prennent effet à compter du 10 septembre 2021. Ainsi, le prix du Test RT-PCR est fixé à 400 DH, le Test PCR et ses variantes isothermiques (Test rapide) 600 DH, le Test antigénique rapide sous prélèvement oropharyngé et nasopharyngé 190 DH, le Test sérologique automatisé quantitatif (IgM) 170 DH, le Test sérologique automatisé quantitatif (IgG) 170 DH et le Test sérologique rapide qualitatif 120 DH.

Al Yaoum Al Maghribi

• Le Maroc se prépare aux élections législatives soutenu par un partenariat renforcé avec l'UE (site d'information). Le Maroc se prépare aux élections législatives soutenu par un partenariat renforcé avec l'UE, souligne le site d'information "Emerging Europe" dans un article publié lundi. La position du Royaume en tant que partenaire fiable pour l'UE est susceptible d'être renforcée davantage par les prochaines élections parlementaires, affirme le média européen qui revient sur les importantes réformes consacrées par la Constitution de 2011, soulignant que le règne de SM le Roi Mohammed VI est marqué par des réformes intérieures douces et par un repositionnement vigoureux de la politique étrangère du Maroc.

• Élections 2021: Les primo-votants comptent trois millions d'individus (HCP). Les primo-votants comptent 3,002 millions d’individus en 2021 et constituent près de 11,9% de la population marocaine en âge de voter, selon le Haut commissariat au Plan (HCP). Il s’agit des jeunes entre 18 et 22 ans qui auront, aux prochaines échéances électorales, atteint, pour la première fois, l’âge de voter, indique le HCP dans une note intitulée "Quelques caractéristiques des primo-votants aux élections de 2021", notant que chaque nouvelle élection est l’occasion d’un renouvellement générationnel du corps électoral.

Al Ahdath Al Maghribia

• Le gouvernement décide la création de l'Agence nationale des eaux et forêts. Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret n°2.21.705 pris pour application de la loi n°52.20 portant création de l'Agence nationale des eaux et forêts. Ce projet de décret vise à appliquer les dispositions des articles 11 et 21 de la loi 52.20, ainsi que les modalités de nomination des autres membres. Il comprend également une procédure de sélection des experts pour les membres du conseil d'administration de l'Agence et stipule la définition de la liste des propriétés mises gracieusement à sa disposition et ce, à travers une décision conjointe entre les départements des finances et des eaux et forêts.

• Berkane : Saisie d'importantes quantités de produits alimentaires stockés dans des conditions insalubres. La brigade de la police judiciaire relevant du district provincial de sûreté de Berkane a procédé, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, à la saisie, lundi matin, d'importantes quantités de produits alimentaires préparés et stockés dans des conditions insalubres à l'intérieur d'une unité industrielle aux environs de la ville de Berkane. Cette opération, qui vise à prémunir la santé publique, a été menée dans une unité industrielle située dans la région de Madagh, à 11 km de Berkane en direction de Saïdia.

Al Alam

• Covid-19 : 259 personnes interpellées, accusées de falsification de documents de santé. Les opérations de sécurité visant à lutter contre la falsification de documents de santé ont abouti, au 3 septembre, au traitement de 125 cas et à l'arrestation d'un total de 259 personnes pour faux ou usage de faux documents. Quelque 250 personnes ont été arrêtées pour falsification des tests PCR ou de pass sanitaires, alors que 9 autres étaient reprochés de promouvoir des produits pharmaceutiques de contrebande utilisés dans le dépistage du virus SARS-CoV-2. La préfecture de police d'Agadir a traité 62 affaires, suivie de celle d'Oujda (27 affaires), puis Marrakech (12), Casablanca (07) et enfin les préfectures de Rabat, Fès, Laâyoune, Tétouan, Tanger, Kenitra et Beni Mellal (chacune un seul cas).

• Le Maroc élu membre du Comité directeur du Partenariat pour un gouvernement ouvert. Le Maroc vient d’être élu comme membre du Comité directeur du Partenariat pour un gouvernement ouvert pour un mandat de trois ans à compter du 1er octobre 2021. Le Royaume devient, ainsi, le premier pays de la région MENA et de l’Afrique francophone à être membre de ce comité qui est l’organe exécutif et décisionnel de l’OGP. Le Comité directeur est chargé de développer, promouvoir et sauvegarder les valeurs, principes et intérêts de l'OGP, ainsi que d'établir les politiques et règles fondamentales de l’instance internationale.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Plus de 17 millions de Marocains attendus aux élections de mercredi. Environ 17,5 millions de Marocains se rendent aujourd'hui mercredi aux bureaux de vote pour exprimer leur choix aux élections législatives, régionales et communales, qui se déroulent toutes en une seule journée, la première du genre dans l'histoire du Royaume. Le scrutin d'aujourd'hui se caractérise par la participation d'une nouvelle génération d'électeurs, qui constituent environ 11,9%, soit 3 002 millions de jeunes qui vont voter pour la première fois.La population en âge de voter s'élève à près de 25,226 millions de Marocains contre 23,211 millions en 2016, ce qui représente 69,5% de la population totale du Maroc, selon le Haut commissariat au Plan (HCP) Un peu plus de la moitié de cette population sont des femmes (12,801 millions et 50,7%), précise le HCP dans une note publiée à l’occasion des triples élections législatives, régionales et communales prévues le 8 septembre 2021.

• Moulay Said Afif, président de la société marocaine des sciences médicales, a salué la décision du ministère de l'Éducation nationale de reporter la rentrée scolaire 2021-2022 au 1er octobre, soulignant que l'amélioration de la situation épidémiologique ces derniers jours doivent être investis positivement en poursuivant les efforts déployés par l'État et ses institutions pour élever le niveau d'immunité collective et étendre la vaccination. Le président de la Fédération nationale de la santé a déclaré au journal que le report des cours au 1er octobre a été dicté par le souci de protéger la santé des élèves et étudiants, expliquant que la protection de 11 millions d'élèves et étudiants est un enjeu majeur pour mettre à profit l'amélioration de la situation épidémiologique et éviter tout nouveau revers.

Bayane Al Yaoum

• Élections du 08 septembre: le vote se fera exclusivement sur la base de la CIN. Le ministre de l'Intérieur a notifié mardi que le vote à l'occasion des élections prévues mercredi 08 septembre se fera exclusivement sur la base de la Carte d'Identité Nationale (CIN) pour la vérification de l'identité des votants. "Conformément aux dispositions législatives organisant les opérations électorales, le ministre de l'Intérieur rappelle à l'ensemble des électrices et électeurs que le vote à l'occasion du scrutin qui se déroulera le mercredi 08 septembre 2021 pour l'élection des membres de la Chambre des Représentants, des conseils des communes et d'arrondissements et des conseils des régions, se fera exclusivement sur la base de la Carte d'Identité Nationale (CIN) pour la vérification de l'identité des votants", indique un communiqué du ministre.

• L'ambition réaliste et la confiance en soi, atouts essentiels pour la réussite professionnelle. Le chemin du succès d’une carrière professionnelle, requiert une ambition réaliste, une confiance en soi et ne jamais renoncer, a souligné le docteur Moncef Slaoui, immunologue marocain, lors d’une rencontre lundi à la Faculté de médecine de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé à Casablanca. Lors de cette rencontre organisée en mode virtuel, à l’occasion de la rentrée universitaire, Dr Slaoui a décliné les clés pour réussir une carrière professionnelle, expliquant que tout étudiant qui aspire à aller au bout de ses ambitions, devrait viser un ou des modèles réussis, afin d’en faire un exemple tout en développant la confiance en soi et ne pas renoncer afin de défier les ennemis du succès.

Rissalat Al Oumma

• De nouveaux ambassadeurs présentent à Bourita les copies figurées de leurs lettres de créance. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a reçu de nouveaux ambassadeurs venus lui présenter les copies figurées de leurs lettres de créance en qualité de représentants de leurs pays au Maroc. Il s'agit notamment de Mme Véronique Petit, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume de Belgique auprès de SM le Roi Mohammed VI, Jasper Kammersgaard, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume de Danemark auprès de SM le Roi Mohammed VI et Filomena Mendes Mascarenhas Tipote, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Guinée Bissau auprès de SM le Roi Mohammed VI, reçus lundi. Il s'agit également de Sjur Larsen, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume de Norvège auprès de SM le Roi Mohammed VI, reçu le 30 août dernier.

• Le Maroc et le Québec renforcent leur coopération dans la recherche scientifique. Le Maroc et le Québec ont convenu, lundi, de renforcer leur coopération en matière de promotion, de développement et de valorisation de la recherche scientifique. Une convention-cadre de coopération dans ce sens a été signée, lors d'une cérémonie en mode hybride, entre le département de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Centre national pour la Recherche scientifique et technique (CNRST) et les Fonds de recherche du Québec (FRQ), indique un communiqué du ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Revue de presse
Partage RéSEAUX SOCIAUX