×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse économique du 5 mars 2021

Vendredi 05 Mars 2021 - PAR

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi:

 

Aujourd'hui le Maroc

• Après une attente qui a duré des mois, le projet de loi relatif à l'Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption est programmé pour mercredi pour être examiné par la commission Justice, Législation et droits de l'Homme de la Chambre des représentants. La séance de vote des amendements risque de connaître des surprises. Car plusieurs dispositions contenues dans la première mouture avaient suscité un débat sous la coupole du Parlement. En effet, la capacité de l’instance à faire des investigations concernant une personne physique ou morale divise au sein de l’institution. Certains députés pensent dans ce sens que l’instance n’a pas vocation à mener des investigations mais plutôt à réaliser des études sur l’administration dans le but d’aboutir à un diagnostic et partant proposer des recommandations et des solutions pratiques.

• L’ANDA offre des milliers d'hectares aux investisseurs en aquaculture. L’Agence nationale pour le développement de l'aquaculture a lancé mercredi un Appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour le développement de projets d'aquaculture marine au niveau de 5980 ha identifiés par les plans aquacoles et qui sont encore libres. Dans les détails, l’ANDA mettra à la disposition des investisseurs des espaces aquacoles clés en main pour développer des projets viables dans cinq régions du Royaume connues par leur potentiel aquacole confirmé et leurs conditions propices à l'investissement qui sont Dakhla- Oued Eddahab, Guelmim Oued Noun, Souss-Massa, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Oriental et leur offre 5980 ha répartis en 300 parcelles.

L’Economiste

• Blanchiment d’argent: les normes GAFI plus vite que les réformes. Trois jours à peine après avoir été sorti de la liste grise de l’Union européenne des paradis fiscaux, le Maroc a été mis sous surveillance renforcée du GAFI pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord en matière de lutte contre les crimes financiers. L’unité de traitement du renseignement financier se veut rassurante. Les réformes étant évaluées à l’aune des lacunes et des insuffisances plutôt que les avancées. Le Maroc, qui a engagé des réformes jugées positives, doit encore consolider son arsenal législatif, réglementaire et institutionnel.

• De nouvelles initiatives pour sortir les secteurs non structurés de l'informel ont vu le jour. A Tanger, les autorités viennent de lancer deux zones industrielles destinées aux activités informelles. Le projet est doté d'un budget total qui atteint les 320 millions de DH. Il est financé par le ministère de l’Economie et des Finances, celui du Commerce et de l'Industrie et celui de l'Intérieur avec la participation du Conseil de la région Tanger-Tétouan Al Hoceïma. Le projet a pour ambition d'améliorer les conditions de travail des acteurs des secteurs non structurés, en particulier les unités industrielles, de services et artisanales localisées dans les quartiers résidentiels.


Libération

• Creuset de biodiversité, la zone humide de Dar Bouazza menacée. En dépit d’une valeur écologique inestimable et de services écosystémiques rendus incontestables, la Daya de Dar Bouazza, l’une des dernières zones humides dans la région de Casablanca, est plus que jamais en danger. L’urbanisation galopante et une protection juridique inefficace menacent l’habitat naturel de 125 espèces de plantes, plus de 350 espèces d’arthropodes, six espèces d’amphibiens et 200 espèces d’oiseaux. Un creuset de biodiversité qui n’a pas de secret pour le Groupe ornithologique du Maroc (GOMAC), ni pour le Groupe de recherche pour la protection des oiseaux (GREPOM-Birdlife Maroc), auteurs d’un document sur la valeur écologique du point chaud de la biodiversité régionale.

• Allègement du déficit commercial de 32,7% à fin janvier 2021. Le déficit commercial du Maroc s'est établi à 11,06 milliards de dirhams (MMDH) à fin janvier 2021, enregistrant un allègement de 32,7% par rapport au même mois de l'année précédente, selon l'Office des changes. Cet allégement s'explique par une baisse des exportations de 5,2% moins importante que celle des importations (-16%), précise l'Office dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs de janvier 2021, notant que le taux de couverture a enregistré une amélioration de 7,8 points à 68,4%.

L’Opinion

• Baraka, nouveau membre du Conseil d’administration de la Fondation Yasser Arafat . Le Conseil d'administration de la Fondation Yasser Arafat a approuvé, lors de sa 13e réunion, qui s'est tenue à distance, dimanche, l’appartenance de M.Nizar Baraka, chef de la Fondation Allal El Fassi , au conseil d'administration de la Fondation Yasser Arafat, avec d'autres personnalités. La réunion était dirigée par Amr Moussa, avec la participation de Ahmed Aboul Gheit, Secrétaire général de la Ligue arabe, et Mohammad Chtayyeh, le Premier ministre palestinien, en plus du reste des membres des personnalités palestiniennes et arabes éminentes. Au cours de son intervention à cette réunion, Baraka a affirmé sa disponibilité à faire tous les efforts possibles pour servir la cause et pour renforcer la coordination et la coopération entre la Fondation Yasser Arafat et la Fondation Allal El Fassi, ce qui en fait une nouvelle plateforme pour le soutien du peuple palestinien.

• Marché du travail : égalité femmes-hommes, une équation qui reste encore à résoudre. Faible développement de l’emploi féminin dans le secteur tertiaire, un cadre juridique défavorable et une économie dont la structure ne favorise pas l’intégration de la gent féminine…, le moins que l’on puisse dire est que le Maroc a un long chemin à parcourir en matière d’égalité des genres dans le monde du travail. Dans une étude baptisée «Coûts économiques des inégalités de genre dans le marché du travail au Maroc», dévoilée mardi 2 mars, par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) et ONU Femmes et qui fera l’objet d’un séminaire vendredi, il est indiqué que malgré les avancées enregistrées en la matière, des défis persistent encore, particulièrement ceux liés à la faiblesse de l’accès des femmes aux opportunités économiques, induisant des pertes en points de croissance sous l’effet de la sous-utilisation de l’ensemble des potentialités humaines dont dispose le Maroc.


Al Bayane

• Une Association d’amitié maroco-israélienne (MIFA) a vu le jour récemment aux États-Unis, dans le but de renforcer les relations entre les deux pays. Basée à Athens, en Géorgie (sud-est), la MIFA a pour mission de promouvoir une "compréhension mutuelle de l'histoire, de la culture et de la société contemporaine du Maroc et d’Israël", dans la foulée du rétablissement des liens diplomatiques entre les deux parties, selon un communiqué de ses fondateurs. L'association veut "rappeler les faits historiques qui ont distingué le Maroc comme un pionnier dans la consolidation des valeurs de paix et de tolérance et de lutte contre l’antisémitisme", soulignent-il, ajoutant que l’association adhère également à l’esprit de la Constitution marocaine de 2011 qui consacre la place essentielle du judaïsme dans la pluralité culturelle du Royaume.

• Le Maroc et l'Union européenne (UE) ont convenu de focaliser sur deux priorités stratégiques au titre de 2021, relatives à l'accompagnement de la mise en œuvre du Plan de transformation numérique de la justice et à la mise en œuvre du référentiel des fonctions et des compétences des fonctionnaires du ministère et des tribunaux. Dans ce sens, le ministre de la justice, Mohamed Ben Abdelkader a tenu une rencontre, mardi, avec l'ambassadrice de l'UE à Rabat, Claudia Wiedey, dans le but de donner une impulsion à la réalisation des activités bilatérales de coopération et de partenariat. Cette rencontre a été l'occasion d'évoquer les possibilités offertes pour développer la coopération bilatérale à la lumière des mutations que connaît actuellement le secteur de la justice au Maroc et des priorités du ministère dans le domaine de la réforme du système de la justice, notamment en ce qui concerne la réforme de l'administration judiciaire, le développement de sa gouvernance et le renforcement de son dispositif législatif.

Maroc Le Jour

• L'USS Dwight D.Eisenhower (IKE CSG) participe à un exercice maritime USA-Maroc. Le groupe aéronaval USS Dwight D.Eisenhower (IKE CSG) participe au Lightning Handshake, un exercice maritime entre les États-Unis, la Marine Royale Marocaine (MRM) et les Forces Royales Air (FRA), qui se tient au cours de la première semaine de mars. L'exercice vise à améliorer l'interopérabilité entre les marines américaine et marocaine dans plusieurs domaines de défense, notamment les attaques de surface, la lutte anti-sous-marine, la frappe air-mer, le soutien logistique combiné et les opérations d'interdiction maritime, indique mercredi un communiqué de l'Ambassade des États-Unis au Maroc.

• Université Euromed Fès: Une délégation suisse explore les opportunités de coopération. Une délégation suisse, conduite par l’Ambassadeur de Suisse à Rabat, Guillaume Scheurer, a effectué mercredi une visite à l’université Euromed de Fès (UEMF) pour explorer les multiples opportunités de coopération. Le diplomate et le président de l’UEMF, Mostapha Bousmina, ont échangé, à cette occasion, autour des possibilités de coopération maroco-suisse, offertes de part et d’autre, dans les domaines de la recherche universitaire et scientifique et de l’échange académique, en particulier dans le cadre des programmes de mobilité mis en place par l’Université.

 

Le Matin

• Le président du Conseil mondial de l’eau, Loïc Fauchon, s’est félicité, mercredi à Rabat, des acquis et des réalisations accomplis par le Maroc depuis des décennies dans le domaine de la mobilisation, de la préservation et de la valorisation des ressources hydriques. Fauchon, en visite au Maroc dans le cadre des préparatifs à la neuvième édition du Forum mondial de l’eau, prévue en mars 2022 à Dakar, a également salué, lors de sa rencontre avec le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, l’implication du Royaume dans le développement de nouvelles technologies pour le dessalement de l’eau de mer et la réutilisation des eaux usées. Le président du Conseil mondial de l’eau a en outre souligné que l'attribution du Grand Prix International Hassan II, considéré comme l’une des plus grandes distinctions dans le domaine de la gestion de l’eau, constitue une étape exceptionnelle pour chaque édition du Forum, puisqu’il permet de vulgariser les grandes avancées réalisées par le Royaume dans ce domaine.

• Deux contrats de dons destinés au financement de projets de développement durable local ont été signés, mercredi à Rabat, entre l’ambassade du Japon et deux associations marocaines, d’une valeur globale de 1.441.000 dirhams. Signés par l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Royaume du Maroc, Shinozuka Takashi, et les représentants des deux associations relevant de la province de Chtouka Aït Baha, ces contrats de dons de l’aide non remboursable du gouvernement japonais interviennent dans le cadre du programme de "l’Assistance aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine" (APL) mis en œuvre dans plusieurs régions du Royaume. Le premier don, accordé à l’Association Tighmrt Takoucht Aït Soab, consiste en l’aménagement d’une piste sur 1.570 mètres au profit de 1.400 habitants de la commune rurale d’Aouguenz. Le second don, accordé à l’Association Taltemsen pour le développement, l’environnement et le développement agricole, repose, quant à lui, sur l’approvisionnement en eau potable de la zone avec l’objectif d’en améliorer l’accès et la disponibilité même en période de sécheresse.

Akhbar Al Yaoum

• L'Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a fait état d'une baisse significative de tous les indicateurs relatifs aux accidents corporels de la circulation, au titre de l'année 2020, en comparaison avec l’année 2019. Dans un document dressant son bilan d'activités durant l'année 2020 en termes de statistiques d'accidents de la circulation enregistrés sur l'ensemble du territoire national, ainsi que les activités et initiatives tenues à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la sécurité routière, la NARSA souligne que 85.208 accidents corporels ont été enregistrés, soit une diminution de 17,06%, dont 2.499 accidents mortels, avec une diminution de 16,98%, alors que le nombre des personnes tuées a atteint 2.774, soit une diminution de 18,03%.

Al Massae

• Artisanat: Signature à Rabat d'une convention pour faciliter l'accès au financement. Une convention de partenariat stratégique visant à faciliter l'accès au financement aux acteurs de l'Artisanat a été conclue, mercredi à Rabat, entre le ministère du Tourisme, de l'artisanat, du transport aérien et de l'économie sociale et le groupe Attijariwafa Bank (AWB). Signée par la ministre du Tourisme, de l'artisanat, du transport aérien et de l'économie sociale, Nadia Fettah Alaoui et le Président directeur général d'Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani, cette convention a pour objectif d'accompagner ces acteurs dans leur développement, leur mise à niveau et leur modernisation, et de promouvoir l'émergence d'un tissu économique dynamique et performant.

 

Al Yaoum Al Maghribi

• Concours unifié pour les personnes en situation de handicap: plus de 1.670 candidats à la 3e édition. La 3e édition du concours unifié pour les personnes en situation de handicap, organisée sur une période de 6 jours à partir du 22 février dernier, a enregistré la participation de 1.676 personnes, dont 44% de malvoyants, pour 400 postes, a indiqué jeudi la ministre de la Solidarité, du développement social, de l'Egalité et de la Famille, Jamila El Moussali. Le concours pour les personnes en situation de handicap a été organisé à distance en tenant compte de l'évolution de la situation épidémique dans les différentes régions du Royaume, pour alléger les souffrances et les frais de transport, tandis que le dépôt des candidatures a été fait en ligne, a-t-elle dit.

Assahra Al Maghribia

• Le Conseil de gouvernement décide de reporter l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi par visioconférence, a décidé de poursuivre l'examen du projet de loi portant usage légal du cannabis lors d’une réunion ultérieure. Le Conseil de gouvernement avait entamé l’examen de ce projet de loi le 25 février dernier.

Al Alam

• Automobile: Hausse des ventes de 6,23% à fin février. Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont chiffrées à 27.446 unités au titre des deux premiers mois de cette année, en hausse de 6,23% par rapport à fin février 2020, ressort-il des statistiques mensuelles de l'Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM). Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers s'est établi à 24.221 unités, en progression de 5,34% par rapport à fin février 2020, tandis que celui des véhicules utilitaires légers s'est chiffré à 3.225 unités (+ 13,4%), selon la même source. La marque Dacia occupe toujours la première marche du podium des voitures particulières, avec une part de marché de 29,23%.

 

Rissalat Al Oumma

• Les sociétés de change en grève ce vendredi. La Fédération nationale des associations régionales des bureaux de change a annoncé une grève d'avertissement à l'échelle nationale, vendredi de 14h00 à 18h00. Dans un communiqué, la Fédération a affirmé que les 781 sociétés de change, qui auparavant généraient environ 80% des devises en papier circulant sur le marché national, sont aujourd’hui en situation difficile à cause d’un manque de soutien de la part des responsables. Les propriétaires des bureaux de change au Maroc se sont dits contraints de mener cette action vu la dégradation grave de leur situation.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• L'ONU proclame le 10 mai Journée internationale de l’arganier. A l'initiative du Maroc, l'Assemblée générale des Nations-Unies, à New York, a adopté mercredi par consensus la résolution qui proclame le 10 mai de chaque année comme Journée internationale de l’Arganier. Cette résolution onusienne a été largement co-sponsorisée par 113 Etats membres des Nations-Unies. L’Arganier, arbre endémique du Maroc, patrimoine culturel immatériel de l'humanité et source ancestrale de développement durable sera ainsi célébré le 10 mai de chaque année à l'échelle nationale et internationale.

Bayane Al Yaoum

• Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19. Le Maroc compte parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19, a indiqué mercredi le Bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Maroc. La représentation de l'OMS tient à féliciter le Royaume pour ce succès. "Félicitations pour la réussite de cette campagne !", écrit-elle sur son compte Twitter. Le nombre des personnes qui ont été vaccinées à ce jour au Maroc (dose 1) a atteint 3.745.173, alors que 360.689 ont reçu la deuxième dose du vaccin, selon des données rendues publiques mercredi par le ministère de la santé dans son bulletin quotidien sur la situation de la Covid-19.


 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Revue de presse
Partage RéSEAUX SOCIAUX