×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse économique du 23 avril 2021

Vendredi 23 Avril 2021 - PAR

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi :

 

Le Matin :

• Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita s'est entretenu, mercredi en visioconférence, avec le ministre des Affaires étrangères et ministre d'Etat pour les affaires du cabinet du Koweït, M. Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah. Lors de cet échange, les deux ministres ont salué le niveau remarquable des relations de coopération et de solidarité unissant les deux pays, grâce à la Haute Sollicitude de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de Son frère Son Altesse Cheikh Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah et à leur volonté de continuer à développer ces rapports vers des perspectives plus vastes, indique le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE dans un communiqué.

• Convention de partenariat entre le Parlement et les Archives du Maroc. La Chambre des représentants et les Archives du Maroc ont signé, à Rabat, une convention de partenariat et coopération visant à promouvoir la documentation, l’archivage et la préservation de la mémoire parlementaire. Cette convention, signée par le président de la Chambre des représentants Habib El Malki et le directeur des Archives du Maroc Jamaâ Baida, vise également à fournir les conseils, l'assistance et le soutien technique nécessaires pour la gestion et l'organisation des archives de l’institution législative. Intervenant à cette occasion, le président de la Chambre a souligné que la mémoire parlementaire constitue un pilier de la mémoire nationale, tout en illustrant le développement institutionnel et constitutionnel ancestral du Royaume.

L’Economiste :

• Enseignement : les écoles transforment leur modèle. La tendance est désormais irréversible: l'enseignement sera hybride ou ne sera pas, comme diraient les patrons des écoles. Tous ont accéléré leur transformation digitale, et revu leurs approches pour offrir un modèle alliant présentiel et distanciel. Un modèle qu'ils comptent définitivement garder. Avec la révision de la loi sur l'enseignement supérieur, écoles et universités seront autorisées à délivrer des diplômes pour des cursus en ligne. Ce qui leur ouvrira de nouvelles opportunités, et surtout, de nouveaux marchés.

• Les prix du transport grimpent de 5% en mars. L'évolution des prix du transport fait partie des indicateurs à surveiller en ce début d'année. Les tarifs ont augmenté de 5% en mars par rapport à la même période en 2020 et de 2,6% en moyenne au premier trimestre 2020. Le comportement des prix du transport et de l'enseignement (+1,7%) influence le plus l'inflation de 1,4% des prix des produits alimentaires en mars. Du côté des produits non alimentaires, les prix ont reculé de 1,8%. De façon générale, l'inflation s'est établie à 0,1% en mars par rapport à 2020.

Maroc le Jour :

• Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, s'est entretenu mercredi en visioconférence avec la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Mme Retno Marsudi. Lors de cet entretien, M. Bourita et Mme Marsudi ont salué l’excellence des relations entre les deux pays dont le 60ème anniversaire a été célébré le 19 avril de cette année, a indiqué le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE dans un communiqué. Ces relations bilatérales ont été marquées, selon les deux ministres, par un dialogue régulier et amical qu’ils ont convenu de renforcer davantage, particulièrement dans le contexte de la pandémie du coronavirus. Les deux responsables se sont entendus sur l’ambition d’intensifier les consultations politiques et développer la coopération économique entre le Maroc et l’Indonésie à travers la mise en œuvre des accords signés lors de la 2ème session de la commission mixte tenue à Jakarta en octobre 2019, a ajouté la même source.

• Le CSPJ consacre sa réunion hebdomadaire à la situation individuelle des magistrats. Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a consacré sa réunion hebdomadaire ordinaire, tenue mardi, à l'examen de la situation individuelle des magistrats. Le CSPJ a indiqué dans un communiqué avoir "tenu le mardi 07 Ramadan 1442 de l'hégire (20 avril 2021) sa réunion hebdomadaire ordinaire consacrée, selon l'ordre du jour, à statuer sur la situation individuelle des magistrats". Ladite réunion a connu "l'examen des dossiers disciplinaires de cinq magistrats, conformément aux garanties et dispositions constitutionnelles et juridiques ainsi qu'aux principes du Code de déontologie, en application des principes de responsabilité, de reddition des comptes et de renforcement de la confiance et de la transparence", précise le communiqué.

Aujourd’hui le Maroc :

• Le port de Laâyoune maintient la cadence et enregistre une hausse de 11,1%. Le trafic transitant par le port de Laâyoune a enregistré fin mars 2021 une hausse de 11,1% par rapport à la même période de l’année 2020 marquant ainsi une forte dynamique malgré le contexte sanitaire défavorable. Dans les détails, le trafic portuaire au niveau du port de Laâyoune, l’un des plus importants au niveau des provinces du Sud, maintient la cadence. Dans ce sens, avec 419.402 tonnes ayant transité par le port de Laâyoune à fin mars 2021, le trafic de ce port a enregistré une hausse de 11,1% par rapport à la même période de l’année 2020, induite particulièrement par la hausse des exportations du phosphate (+20,8%) et des importations du clinker (+130,8%). C’est ce que montrent les dernières statistiques rendues publiques par l’Agence nationale des ports (ANP), relatives aux infrastructures qu’elle gère.

• «Génération digitale» : L’ADD et Cisco concluent un partenariat. L’Agence du développement du digital (ADD) et Cisco scellent un partenariat. Les deux parties s’engagent à intégrer le contenu du programme CISCO Networking Academy dans une des initiatives du programme national de formation «Génération digitale» inscrit dans la feuille de route de l’ADD. Il s’agit d’un chantier prioritaire de l’agence qui vise à promouvoir les compétences numériques sur l’ensemble du territoire national et à assurer l’adéquation des formations pour répondre aux besoins des acteurs dans le domaine des nouvelles technologies. Ce chantier, qui ambitionne de doter le Maroc de ressources humaines qualifiées, vise à améliorer l’employabilité des Marocains en les formant aux métiers de demain ainsi que la compétitivité des entreprises en formant les talents numériques. Il vise également d’aider les employés des secteurs public et privé à perfectionner leurs compétences à même de répondre aux exigences d’un environnement de travail numérique et compétitif.

Al Bayane :

• Lancement de l'application mobile du ministère du travail et de l'insertion professionnelle. L'application mobile du ministère du travail et de l'insertion professionnelle a été lancée, à Rabat, en vue d'améliorer la qualité des services fournis aux usagers. Dans une allocution de circonstance, le ministre du travail et de l'insertion professionnelle, Mohamed Amekraz a indiqué que cette application s'inscrit dans l'effort continu du ministère pour développer sa communication interne et externe, dans le but d'améliorer les services publics au profit des usagers, conformément aux Hautes Orientations Royales visant la promotion de l'administration publique et la simplification et la numérisation des procédures. Cette application s'inscrit, également, dans l'implication continue du ministère dans la stratégie gouvernementale visant à mettre en place un système numérique global et inclusif, en vue de permettre aux salariés et aux employeurs d'accomplir les diverses procédures administratives et juridiques régissant les domaines du travail, de l'emploi et de la protection sociale, souligne un communiqué du ministère citant Amekraz.

• Lancement de trois nouveaux services électroniques au Tribunal de commerce de Casablanca. Trois nouveaux services électroniques relatifs à une plateforme digitale pour les avocats afin de dématérialiser leurs échanges, un portail de prise de rendez-vous en ligne auprès des tribunaux, et l'utilisation officielle du paiement par voie de terminal de paiement électronique TPE, ont été lancés au tribunal de commerce de Casablanca. Ces services dont le lancement a été présidé par le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader, qui était accompagné du président-délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mohamed Abdennabaoui et Al-Hassan Al-Daki, président du Ministère Public, s'inscrit dans le cadre des efforts continus visant à mettre en œuvre les dispositions d’une réforme globale et profonde du système judiciaire et la politique du ministère et de ses partenaires dans le domaine de la modernisation de l’administration judiciaire.

L’Opinion :

• Tramway Rabat-Casablanca : Quel bilan depuis le lancement? Depuis sa mise en service dans les villes de Rabat-Salé et Casablanca, respectivement en 2011 et 2012, le tramway rencontre un grand succès auprès de ces usagers. C'est du moins ce que fait ressortir une étude baptisée “Evaluation ex post des impacts des tramways de Casablanca et de Rabat-Salé 2020” publiée par l'AFD. L'objectif est alors de mieux analyser, qualifier et quantifier les impacts de ces deux projets non seulement sur la mobilité, mais également sur les dynamiques institutionnelles, sociales, urbaines, économiques et environnementales.

• Campagne d'hiver de pêche de poulpe: Plus de 6.700 T débarqués à Dakhla. Un total de 6.729 tonnes (T) de poulpes, d’une valeur globale de plus de 599,86 millions de dirhams (MDH), ont été débarquées au niveau des villages de pêche artisanale dans la région de Dakhla Oued-Eddahab, durant la campagne d’hiver de pêche de ces céphalopodes. Selon les chiffres fournis par la délégation des pêches maritimes à Dakhla, ces débarquements enregistrés au niveau des quatre villages de pêche de Lassarga, Labouirda, Ntirifet et Imoutlane, correspondent à 99,55 % du quota global (6.760 T), fixé pour le segment de la pêche artisanale pour cette campagne.

Libération :

• Duplicité et propagande: Alger et le "polisario" s’enfoncent encore et toujours. Le "polisario" et son mentor algérien ne cessent de s'enfoncer. Et la dérive est sans limites. Face à la diplomatie de clarté, de crédibilité et de responsabilité qui fait les succès du Maroc dans la défense de sa cause nationale légitime, les séparatistes et leurs mentors continuent de passer maîtres de la duplicité, des basses manœuvres et de la propagande. Leur objectif: saboter les efforts exclusifs de l’ONU pour trouver une issue politique à ce différend régional dans le cadre de l'initiative marocaine d’autonomie. Et comme à la veille de chaque réunion du Conseil de sécurité sur la question du Sahara, la machine de désinformation tourne à plein régime.

• Une exposition à Oujda célèbre la calligraphie arabe. Le Théâtre Mohammed VI d'Oujda accueille une exposition collective qui célèbre la calligraphie arabe, et ce jusqu’au 18 mai prochain sous le signe «Trait d’union». Cette exposition, dont le vernissage a eu lieu mardi, réunit plusieurs calligraphes, hommes et femmes, de la capitale de l’Oriental mais aussi d’autres villes du Royaume, comme Chefchaouen, Oued Zem, Taourirt, Berkane et Tétouan. Dans une déclaration à la chaîne d’information de la Map (M24), le directeur régional de la Culture, Mountassir Loukili a expliqué que cette manifestation artistique est montée à l’occasion de l’avènement du mois sacré de Ramadan et la célébration du mois du patrimoine (18 avril-18 mai).

Al Alam

• Lancement du portail national des procédures et des formalités administratives "Idarati". Le portail national des procédures et des formalités administratives "Idarati", a été lancé mercredi à Rabat. Le lancement de ce portail (www.idarati.ma) intervient conformément aux Hautes Orientations Royales visant l'amélioration de la qualité des services rendus par l'administration aux usagers et l'instauration d'une nouvelle relation fondée sur la confiance et la transparence et dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi 55.19 relative à la simplification des procédures et des formalités administratives.

• Phosphates: Hausse des exportations de 7,9% à fin février. La valeur des exportations de phosphates et dérivés s'est appréciée de 7,9% au cours des deux premiers mois de cette année, la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l'administration. Cette hausse est attribuable à l'augmentation des ventes à l'étranger des dérivés de phosphates de 12,3%, atténuée par le retrait de celles de phosphate roche de 18,4%, précise la DEPF dans sa récente note de conjoncture.

Assahra Al Maghribia

• Conseil de sécurité: Consultations semestrielles sans enjeux sur la question du Sahara marocain. Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a tenu, mercredi à huis clos, sa réunion semestrielle de consultations sur le Sahara marocain. Cette réunion s'est déroulée dans une atmosphère sereine et s’est achevée sans aucune déclaration. Selon des sources diplomatiques à New York, les membres du Conseil de sécurité ont suivi un briefing du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Colin Stewart, concernant la situation sur le terrain, marquée par les violations du cessez-le-feu par le polisario et ses obstructions à la liberté de mouvement de la Minurso, entravant ainsi la capacité de la mission onusienne à mettre en œuvre son mandat de supervision du cessez-le-feu.

• Le projet de liaison fixe via le détroit de Gibraltar au cœur d'une réunion maroco-espagnole. La redynamisation du projet de liaison fixe via le détroit de Gibraltar a été au cœur d'une réunion par visioconférence tenue mercredi, entre le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara et le ministre des transports, de la mobilité et de l’agenda urbain d’Espagne, José Luis Abalos. Cette réunion, tenue dans le cadre de la volonté mutuelle des deux Royaumes de renforcer davantage leurs relations de coopération bilatérale, a été une occasion pour les deux parties d’aborder le sujet de redynamisation du projet de liaison fixe par le détroit de Gibraltar, en convoquant une nouvelle réunion mixte intergouvernementale, la dernière ayant eu lieu à Tanger en 2009.

Al Ahdath Al Maghribia

• Benchamach décoré de la Médaille de mérite "José Joaquín de Olmedo" par l'Assemblée nationale de l'Équateur. Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a été décoré, mardi, de la Médaille de mérite et d'estime "José Joaquín de Olmedo" par l'Assemblée nationale de l'Équateur. Cette décoration, décernée par visioconférence, intervient en reconnaissance des efforts de Benchamach en faveur du renforcement des relations bilatérales et des relations multilatérales avec les parlements des pays d'Amérique latine et des Caraïbes en général. Dans une allocution de circonstance, Benchamach a exprimé sa fierté de cette décoration profondément symbolique, notant les valeurs communes animant les relations entre les deux pays, faites de dialogue politique franc et d'action en faveur de l'avenir.

• Les collectivités locales en grève. La Fédération nationale des ouvriers et fonctionnaires des collectivités locales, affiliée à l'UMT, a appelé à une grève nationale de 24 heures, jeudi 29 avril prochain. Par cette grève, ce syndicat veut dénoncer l’attitude du ministère l'Intérieur, qu’il accuse de continuer à se soustraire à sa responsabilité de satisfaire les revendications des travailleurs du secteur. Dans son communiqué, ce syndicat a souligné que cette grève intervient après que le ministère a exclu sans motif valable des revendications importantes et pressantes de l'ordre du jour du dialogue sectoriel, telles que le dossier des diplômés qui ne sont pas intégrés dans les échelles appropriées, la création d'un nouveau grade dans le parcours d’avancement, la suppression de l’échelle 7 et le dossier des lauréats des centres de formation administrative et des assistants techniques et administratifs.

Al Massae

• Les investissements directs étrangers en quasi-stabilité en 2020. La position extérieure globale (PEG), qui reflète la situation patrimoniale de l'économie marocaine vis-à-vis du reste du monde, fait ressortir une situation nette débitrice de 726,6 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre dernier contre -715,6 MMDH à fin septembre 2020, selon l’Office des changes. Cette situation résulte de la hausse simultanée des encours des engagements financiers de 34,8 MMDH et des avoirs financiers de 23,8 MMDH, explique l’Office dans un communiqué sur les résultats des échanges extérieurs à fin décembre. L’accroissement des engagements financiers est le résultat de la progression des encours des investissements directs (+21,1 MMDH) et des investissements de portefeuille (+19 MMDH). L’encours de la composante « autres investissements » recule de 4,7 MMDH.

• Microsoft réaffirme son engagement à soutenir les entreprises au Maroc en matière de résilience numérique. Microsoft réaffirme son profond engagement à soutenir les entreprises au Maroc et à les aider à adopter une culture de résilience numérique à la fois efficace et constructive, a indiqué, mardi, le directeur régional Customer Success pour l'Afrique et directeur général par intérim de Microsoft Maroc, Ahmed Yahyaoui. Un an après le déclenchement de la pandémie liée à la Covid-19, les entreprises au Maroc comme partout ailleurs à travers le monde ont dû opter pour des solutions capables de leur permettre de s'ancrer plus rapidement dans une logique de reprise, a relevé Yahyaoui, qui intervenait lors d'un webinaire organisé par Microsoft.

Al Yaoum Al Maghribi

• Le projet de loi sur les usages licites du cannabis vise l'amélioration des revenus des agriculteurs. Présentant ledit projet de loi devant la commission de l'Intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit a expliqué que le développement des usages licites du cannabis revêt aussi une portée sociale dans la mesure où il vise la protection des agriculteurs des réseaux de trafic international de drogues. En plus des réelles opportunités économiques offertes, le texte ambitionne d'atténuer les conséquences néfastes des cultures illégales sur la santé publique et l'environnement, notamment celles liés à la déforestation, qui concerne environ 1000 Ha par an, l'épuisement des sols et des ressources hydriques, ainsi que la pollution des nappes phréatiques, et ce, en conformité avec les engagements internationaux du Maroc.

• Les élections des délégués des salariés, une étape pour le renfoncement de la démocratie représentative professionnelle. Ces élections constituent également une étape pour la consolidation de la culture d'entreprise citoyenne, a indiqué mercredi le ministre du travail et de l'insertion professionnelle, Mohamed Amekraz. Les délégués des salariés sont devenus un pilier fondamental du système d'organisation de la relation de travail, dès lors qu'ils s'impliquent dans la gestion de l'entreprise et contribuent au développement et à l'amélioration des relations professionnelles et au règlement des conflits de travail, a souligné Amekraz lors d'une réunion de communication avec les partenaires sociaux sur l'élection des délégués des salariés dans le secteur privé.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• La couverture médicale comprend plus de 12 000 médecins du secteur privé. Après des années de revendications, d'attente et d'expectative, les médecins et leurs ayants droit peuvent désormais bénéficier de l’AMO, après l’adoption de deux projets de décrets portant application de la loi n° 98.15 relative au Régime d'assurance maladie obligatoire de base et la loi n°99.15 relative à la mise en place d’un Régime de retraite pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale. Il s’agit d’une action qui vient concrétiser les instructions royales, qui visent à généraliser la justice sociale et permettre à tous les Marocains de bénéficier de la couverture médicale, en plus d'autres chantiers liés à l'indemnité de perte d'emploi et la retraite qui, dans leur globalité, constituent une nouvelle révolution sociale.

• Le ministère de l'Intérieur cherche à réduire le nombre de contentieux des collectivités territoriales et à réduire leurs conséquences financières. Il a réitéré une fois de plus la nécessité de traiter les conflits des collectivités territoriales avec sérieux et responsabilité, tout en soulignant, à travers de nouvelles consignes dans une correspondance adressée aux walis et aux gouverneurs, la nécessité d’une bonne coordination entre toutes les parties concernées, aussi bien au niveau des services de l’Agent judiciaire du royaume qu’au niveau des préfectures et des collectivités territoriales. L'objectif étant de réduire le nombre de litiges et d’alléger leurs conséquences financières. Khalid Safir, wali, directeur général des collectivités territoriales, a souligné dans cette correspondance la détermination de l’Agent judiciaire des collectivités territoriales de mettre en œuvre la stratégie élaborée à cet effet et de constituer un réseau comprenant les cadres exerçant dans l'administration centrale et les collectivités territoriales chargés de la gestion des différends au niveau des préfectures, des provinces et des collectivités territoriales.

Bayane Al Yaoum

• Bourita s'entretient avec son homologue qatari. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, s'est entretenu, mercredi par visioconférence, avec le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l'État du Qatar, Cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al Thani. Au cours de cet entretien, les deux ministres ont passé en revue le processus des relations bilatérales et l'évolution tangible qu'ont connue ces relations dans divers domaines grâce à la Haute sollicitude des Dirigeants des deux pays frères, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son frère Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.

• Inauguration à Casablanca du centre d'innovation "ABA Technology". Le centre d'ingénierie, innovation et managed services "ABA technology" spécialisé dans l'ensemble de la chaîne de valeur de l'IoT et du design des projets technologiques à forte valeur ajoutée, a été inauguré, mercredi au Technopark de Casablanca. Ce centre technologique, qui dispose de 80 ingénieurs avec des expertises et compétences complémentaires, foisonne de produits développés et fabriqués au Maroc alliant innovation répétitive et à grande échelle au service de plusieurs secteurs d'activités.

Rissalat Al Oumma

• Mohammédia : Interpellation de deux Subsahariens pour faux et usage de faux. Les éléments du service de la police judiciaire de Mohammédia ont interpellé, mercredi, deux ressortissants de pays subsahariens présumés impliqués dans une affaire de faux et usage de faux. L'un des deux suspects a été interpellé à Témara et l'autre à Rabat, dans le cadre de l'enquête judiciaire menée dans l'affaire des faux contrats de travail fournis le 19 avril par deux ressortissants étrangers dans leur demande pour l'obtention du certificat de résidence au Maroc, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

• Pensions des conseillers parlementaires: un groupe parlementaire propose de verser la contribution de l’État dans le Fonds de gestion de coronavirus. Sur fond de la polémique provoquée autour du projet de loi visant à supprimer et à liquider le système de pensions des membres de la Chambre des conseillers, un groupe parlementaire de l'opposition a demandé à ce que les contributions de la Chambre des conseillers et le produit de leur investissement soient transférés au Fonds spécial de gestion de la pandémie de coronavirus. Le groupe PAM a ainsi présenté un amendement à l'article 4 dans lequel il proposait que les membres de la Chambre des conseillers recouvrent leurs droits dans la limite du montant de leurs cotisations retenues sur leurs indemnités pendant leur mandat, ainsi que du produit de l'investissement de ces cotisations.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Revue de presse
Partage RéSEAUX SOCIAUX