×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse économique du 12 avril 2021

Lundi 12 Avril 2021 - PAR

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi:



Le Matin :

• David Greene à Fès pour réaffirmer "l’engagement américain pour le développement régional" au Maroc. Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis au Maroc, David Greene, a effectué, jeudi et vendredi, une visite dans la région de Fès, pour réaffirmer ‘’l’engagement américain pour le développement régional’’ du royaume. Lors de sa visite, David Greene a passé en revue plusieurs projets, qui ‘’démontrent comment le partenariat maroco-américain appuie le développement économique et civique de cette région historique’’, indique un communiqué de l’Ambassade des États-Unis au Maroc. Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade a rencontré notamment le wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, le président du Conseil régional Fès-Meknès, Mohand Laenser, ainsi que des responsables du secteur de l'éducation, de l’univers de l’entreprise et de la jeunesse, pour échanger de ‘’la manière dont les États-Unis travaillent avec les partenaires marocains pour investir dans la population locale, créer des opportunités et des possibilités d’emploi, grâce à des projets qui favorisent l'éducation, l'engagement civique, les compétences entrepreneuriales et les investissements du secteur privé’’.

• La membre éminente du parti démocrate américain, Carol Moseley Braun, actuellement en visite au Maroc, a salué le rôle "important" que le Maroc est en train de jouer pour rassembler l'Afrique et instaurer les fondements de la paix et de la prospérité en faveur du Continent. Dans une déclaration à la presse, Mme Braun, qui était l'invité de la Fondation Diplomatique et de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) à une rencontre avec les ambassadeurs des pays africains accrédités à Rabat axée sur le "Renforcement des Relations entre les États-Unis et l'Afrique, une urgence au regard du contexte pandémique et sécuritaire", a indiqué qu’elle ne ménagera aucun effort pour soutenir ces objectifs. Répondant à une question sur la situation des droits des femmes dans le Royaume, l’ancienne sénatrice US pour l’État de l'Illinois s'est dit "impressionnée" par les avancées "encourageantes" réalisées par les femmes marocaines.

 

L'Economiste :

• Fès-Meknès : le CRI défend son bilan. Plus de 134 dossiers d'investissement ont été approuvés par la commission régionale unifiée des investissements (CRUI) au niveau de la région Fès-Meknès au titre de l'année 2020. Ces projets représentant 4,9 milliards de DH d'investissement projeté et la création de plus de 11.600 emplois prévisionnels. C'est le bilan révélé par Yassine Tazi, directeur général du Centre régional d'investissement (CRI) de Fès-Meknès. Lors d'une conférence de presse, tenue en marge du conseil d'administration de son établissement, ce dernier a noté que «malgré le contexte de la crise Covid-19, la région Fès-Meknès, reste très attractive et dispose d'énormes opportunités d'investissement». A ce titre, le CRI a lancé plusieurs actions durant l'année 2020 en faveur des TPME, en particulier la caravane digitale « Microlabs Solutions ». Celle-ci a permis l'accompagnement de 220 porteurs de projets au niveau de la région afin de bénéficier du Programme Intégré d'Appui et de Financement de l'Entrepreneuriat (PIAFE).

• Inauguration du Centre technique pour véhicules 2.0. Le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Économie verte et Numérique vient d'inaugurer le Centre technique des industries des équipements pour véhicules (CETIEV 2.0). Le nouveau site est basé au complexe des Centres techniques industriels, à Casablanca. Ainsi, pour la première fois au Maroc, le CETIEV 2.0 réalise des essais physiques liés aux activités de développement et de validation automobile. Des opérations effectuées auparavant à l'étranger. Il s'agit plus particulièrement d'essais électriques/électroniques, mécatroniques, acoustiques et vibratoires ainsi que des analyses de synthèses véhicules. A noter que 36 millions de véhicules comportent des composants testés au Maroc.

Aujourd’hui Le Maroc :

• Du photovoltaïque pour les centres de maintenance du tramway casablancais. Équiper les centres de maintenance du tramway de Casablanca de panneaux photovoltaïques. C’est le projet sur lequel s’attelle actuellement la société Casa Transports dans le cadre d’une étude technico-financière. Cette démarche trouve son inspiration dans l’engagement qu’a exprimé le Maroc depuis quelques années déjà de faire des énergies renouvelables et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (SER) des objectifs à atteindre. A travers une politique d’efficacité énergétique, le pays ambitionne d’augmenter la part des énergies renouvelables à 52% en 2030 et de diminuer la consommation de l’énergie à 15% d’ici 2030. Au niveau local, cette politique se traduit par le recours aux technologies énergétiques propres.

• Recherche biomédicale Les laboratoires Laprophanet l’USMBA signent un partenariat. Les laboratoires Laprophan et l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA) s’associent pour la promotion de la recherche biomédicale au Maroc. «Cette alliance s’est concrétisée à travers la signature, jeudi 8 avril 2021, d’une importante convention portant sur plusieurs thématiques : la valorisation médicale et paramédicale des plantes médicinales et aromatiques, les études de toxicologie clinique et les études précliniques et cliniques dans plusieurs registres théra-peutiques, notamment ceux liés à la valorisation médicale du cannabis thérapeutique», peut-on lire dans un communiqué des deux partenaires.

Maroc le Jour :

• Relance du secteur de l’habitat: appel à fédérer les efforts. La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nezha Bouchareb, a appelé à Midelt, à la fédération des efforts des acteurs provinciaux et locaux pour la concrétisation des grands objectifs du plan de relance du secteur de la construction et de l’urbanisme."La concrétisation des grands objectifs du plan de relance ne pourra être possible qu’avec la fédération des efforts des acteurs provinciaux et locaux, suivant une approche alliant veille, innovation et action prospective et transformant les contraintes en opportunités", a-t-elle dit lors d’une rencontre destinée à la présentation de l’état d’avancement des projets réalisés par le ministère de tutelle au niveau de la province de Midelt, dans les domaines de l’habitat, de l’urbanisme et de la valorisation durable des Ksour et Kasbah. Bouchareb a fait savoir que 100% du territoire de la province de Midelt est couvert par les documents d’urbanisme.

• Route Laâyoune-Boujdour: taux d’avancement de 91%. Le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara a inspecté les chantiers de plusieurs projets routiers et hydrauliques dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra. Dans la commune de Lamsid (province de Boujdour), Amara s’est informé de l’avancement des travaux d’élargissement de la route entre Laâyoune et Boujdour, faisant partie de la voie express Tiznit-Dakhla. Dans une déclaration à la presse, le ministre a souligné que le chantier de réalisation de cette route au niveau de la province de Boujdour a atteint un taux d’avancement de 91%, précisant que cette province héberge 7 tronçons de cette route qui s’étalent sur 267 kms. Amara a fait observer que les entreprises marocaines chargées de la réalisation de ce projet de grande envergure ainsi que les bureaux d’étude accomplissent leur mission de la meilleure façon.

L’Opinion :

• L’ouverture du consulat du Sénégal de Dakhla a pour vocation de s’occuper de la communauté sénégalaise au Sahara. “L'ouverture d'un consulat à Dakhla s'inscrit en droite ligne avec l'esprit de fraternité et de solidarité qui réunit la république du Sénégal avec le Royaume Chérifien”, a souligné Ibrahim Al Khalik Seck, Ambassadeur du Sénégal au Maroc. En effet, ce n'est pas une première puisqu'il s'agit de la deuxième représentation consulaire du Sénégal dans le Sud du Maroc, a précisé le diplomate, ajoutant qu'il existe déjà un consulat honoraire à Laâyoune qui a été inauguré en novembre 2008, bien avant tous les autres pays qui ont décidé d'ouvrir leurs consulats au Sahara. “Donc, on peut dire que le Sénégal a été un pionnier dans ce processus international de reconnaissance de la marocanité du Sahara, puisqu'il a poussé les autres pays à faire de même”, a-t-il dit dans un entretien.

• Anfa: ouverture d’une cellule de protection du consommateur pendant le Ramadan. La préfecture d'arrondissements Casablanca-Anfa a annoncé la création d'une cellule de permanence pour la protection des consommateurs, durant le mois sacré de Ramadan. La préfecture d'arrondissements Casablanca-Anfa informe les citoyens résidents sur son territoire de la mise à leur disposition durant le mois de Ramadan d'un numéro de téléphone pour contacter la cellule de permanence chargée de recevoir et de traiter les doléances et réclamations portant sur la qualité et les prix des produits et tout autre acte de nature à nuire à la santé ou à la sécurité des citoyens, indique un communiqué de la préfecture. En parallèle, 3 commissions locales mixtes veillent sur la protection des consommateurs et le respect de la loi en vigueur pour ce qui est des prix et de la qualité des produits.

Al Bayane :

• Paris réitère son soutien au plan d’autonomie pour le Sahara. Le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian a salué la qualité de la coopération sécuritaire entre la France et le Maroc. Il a également réitéré la position de soutien de son pays au plan d'autonomie marocain pour le Sahara. Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a eu un entretien en visioconférence avec son homologue marocain Nasser Bourita, au cours duquel il a évoqué les relations bilatérales très denses entre la France et le Maroc et les enjeux communs aux deux pays, notamment les conséquences de la crise sanitaire, la coordination entre les deux pays pour y faire face ainsi que les questions migratoires, a indiqué la porte-parole du Quai d’Orsay. Le chef de la diplomatie française a salué, à cette occasion, "la qualité de la coopération sécuritaire entre nos deux pays que nous avons régulièrement l'occasion de constater, notamment en matière de lutte contre le terrorisme", a souligné la porte-parole lors du point de presse électronique.

• Enseignement supérieur : aucun nouveau statut pour les enseignants chercheurs. Le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique - Département de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique - a catégoriquement démenti les informations sur l'élaboration d'un nouveau statut pour le personnel des universités. En réaction à des fausses informations véhiculées récemment par des sites électroniques, selon lesquelles le Département de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique aurait approuvé un projet de loi portant statut particulier du personnel des universités, le ministère assure dans un communiqué qu'aucun projet de loi ne sera présenté sans une concertation préalable avec les départements ministériels et les partenaires sociaux.

Libération :

• Benchamach plaide pour plus d'efforts afin de valoriser le bilan législatif. Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach a plaidé pour l'intensification des efforts sur les différents aspects de l'action parlementaire, pour valoriser le bilan législatif, tout en impliquant toutes les composantes de cette institution. Intervenant à l'ouverture de la session d'avril de l'année législative 2020-2021, Benchamach a indiqué que cette dernière session de la législature est d'une importance particulière, relevant qu'elle se tient dans une conjoncture marquée par la situation pandémique et la poursuite de la campagne nationale de vaccination. A ce propos, il a mis en exergue la politique sage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a procuré au Maroc une position distinguée parmi les pays leaders en termes d'efficacité de la réponse nationale à la flambée de cette pandémie.

• Ciment: Hausse des ventes de 3,91% au T1-2021. Les ventes du ciment se sont chiffrées à 3,39 millions de tonnes (MT) au premier trimestre de 2021, en hausse de 3,91% par rapport à la même période de 2020, selon le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville. Citant les statistiques de l'Association professionnelle des cimentiers (APC), le ministère indique que pour le seul mois de mars, les livraisons du ciment ont atteint 1,27 MT, en augmentation de 40,2%. Par catégorie, les ventes drainées par le segment distribution ont atteint 2,29 MT (+8,24%) alors que les livraisons destinées au "Préfabriqué" ont totalisé 0,30 MT en hausse de 8,78%.

Al Massae :

• Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Laâyoune ont avorté, vendredi, une tentative de trafic de 1.500 comprimés psychotropes qui se trouvaient dans un colis en provenance d'un pays européen. Jeudi, les services de la préfecture de police de Laâyoune avait interpellé un individu de 30 ans aux antécédents judiciaires en train de réceptionner un colis en provenance d’Europe et renfermant 97 grammes de cocaïne, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les enquêtes et investigations menées ont permis de déterminer la date et lieu de réception du second colis qui contenait les comprimés psychotropes saisis.

Al Yaoum Al Maghribi :

• Une vaste opération contre le trafic et la traite de migrants menée par Interpol avec le concours du Maroc s'est soldée par l’arrestation de 195 personnes, a annoncé vendredi Interpol. L’opération, menée du 28 mars au 2 avril avec le soutien de 24 pays d'origine, de transit ou de destination, en Afrique et en Europe, a également permis de libérer 500 victimes de la traite humaine - y compris des enfants - et d’identifier quelque 760 migrants irréguliers, a indiqué L'Organisation internationale de police criminelle basée à Lyon.Cette opération a donné lieu à l’arrestation de 195 personnes : 88 pour traite humaine et 63 pour trafic de personnes. "Les autres arrestations portent sur d'autres chefs d'accusation tels que la falsification des documents, vol, délits liés au trafic de drogue et délits environnementaux", précise Interpol dans un communiqué.

Al Alam :

• El Malki : la régularité des élections démontre la stabilité du modèle démocratique marocain. Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a indiqué que la régularité de l'organisation des élections au Maroc conforte l’État des institutions et démontre la stabilité du modèle démocratique du Royaume dans un environnement régional agité.Intervenant à l'ouverture de la 2ème session de l'année législative 2020-2021, El Malki a salué l’adoption des textes relatifs aux élections prévues cette année, qui sont à même de consolider l’édification institutionnelle et assurer la tenue de ces échéances, malgré le contexte particulier. L’attention accordée par SM le Roi Mohammed VI et les différents pouvoirs et acteurs politiques à la régularité des élections, va de pair avec une volonté collective d’en assurer la transparence, la crédibilité et la probité, a-t-il assuré.

Assahraa Al Maghribiya :

• Le Maroc, un partenaire fiable du Royaume uni après le Brexit. L'ambassadeur du Maroc à Londres Abdeslam Aboudrar a mis en exergue, vendredi, les atouts économiques et politiques du Maroc, qui en font un partenaire commercial fiable pour le Royaume Uni après le Brexit. Intervenant lors d'un webinaire organisé par la chambre de commerce arabe britannique (ABCC) à Londres, Aboudrar a mis en avant le rapprochement stratégique entre les deux Royaumes qui s'est renforcé de manière étroite après le Brexit, en particulier dans les domaines économique, financier et éducatif, avant de citer les divers atouts politiques, géographiques et économiques du Maroc ainsi que les efforts qu'il a déployés en vue de répondre à la crise sanitaire. L'ambassadeur a ainsi souligné que le Maroc jouit d’une stabilité politique grâce notamment à sa politique d’ouverture, son pluralisme et le rôle actif de sa société civile, notant qu'il dispose aussi de l'une des constitutions "les plus avancées" dans la région.

Al Ahdath Al Maghribiya :

• La Fondation Mohammed VI de Promotion des Oeuvres Sociales de l’Education-Formation a ouvert samedi à El Jadida le deuxième Resort & Spa Zéphyr Mazagan destiné à la famille de l’enseignement. Zéphyr Mazagan a été inauguré par le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherchscientifique, Saaïd Amzazi, qui était accompagné du président de Fondation Mohammed VI de Promotion des Oeuvres Sociales de l'Education-Formation, Youssef El Bakkali, du ministre délégué chargé de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss Ouaouicha et du gouverneur de la province d’El Jadida Mohamed El Guerrouj. Des représentants des secteurs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur ont également pris part à cet événement. Etendu sur une superficie de 3 hectares, Zephyr Mazagan jouit d’un emplacement idéal en bord de mer et à proximité d’un domaine forestier.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• Le président du Groupe de la Banque mondiale (BM), David Malpass, a félicité le Maroc pour sa stratégie proactive et anticipative pour atténuer les effets de la crise sanitaire. Lors d'une réunion virtuelle tenue avec le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, Mohamed Benchaaboun, en marge des réunions de printemps de la BM et du Fonds monétaire international (FMI) qui se tiennent du 9 au 11 avril, M. Malpass a également souligné la disposition de la Banque à renforcer son soutien aux efforts de développement économique et social du Royaume, indique un communiqué du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration. Le chef de l’institution internationale, qui s’exprimait lors de cette réunion à laquelle a pris aussi part le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, a mis en avant la disposition du Groupe BM à apporter son appui financier et son assistance technique aux différents chantiers de réformes prioritaires engagés par le Royaume du Maroc.

Bayane Al Yaoum :

• Les autorités marocaines s'étonnent des termes du communiqué publié par Reporters sans Frontières (RSF) évoquant un +calvaire+ et un +supplice+ que subirait le détenu Mohamed Lamin Haddi, affirmant qu'il bénéficie de tous ses droits sans aucune discrimination. La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion avait indiqué dans deux communiqués, publiés respectivement le 23 février et le 02 mars 2021, qu’il est incarcéré à la prison locale de Tifelt 2 dans des conditions tout à fait normales répondant aux normes et standards internationaux, a souligné le département de la communication au ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports dans une mise au point samedi. "L’intéressé bénéficie de tous ses droits sans aucune discrimination à l’instar de tous les autres détenus et a toujours fait l’objet d’un suivi médical approprié", a assuré le département.

Rissalat Al Oumma :

• Le Centre Marocain de Conjoncture (CMC) s'est penché, dans sa dernière publication mensuelle "Maroc Conjoncture", sur la "Crise sanitaire et le climat social" selon plusieurs axes. Le Centre a ainsi mis l'accent, dans un premier chapitre, sur les "Relations de travail et le dialogue social face à la crise du Covid", notant que le dialogue social, qui a pu contribuer, notamment en Europe, à apporter des solutions aux défis, est essentiel en période de crise. "Outre les défis de court terme, le dialogue social se révèle nécessaire et a montré son efficacité pour répondre aux enjeux futurs du marché du travail (numérisation et besoin consécutif de formation, changement climatique, développement de formes atypiques de travail qui doivent bénéficier de protection sociale)", indique le CMC dans un communiqué sur la parution du n° 334 de sa publication mensuelle.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Revue de presse
Partage RéSEAUX SOCIAUX