Vendredi 13 Octobre 2017

Le Brent augmente à plus de 57 dollars vendredi à Londres

Le Brent augmente à plus de 57 dollars vendredi à Londres

 

Les prix du pétrole augmentaient, vendredi, en cours d'échanges européens alors que les tensions entre Washington et l'Iran pourraient remettre en cause les exportations du troisième plus grand producteur de l'Opep.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre se négociait autour de 57,50 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en augmentation de 1,25 dollar par rapport à la clôture de jeudi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de novembre gagnait 99 cents à 51,59 dollars.

Les cours de l'or noir effaçaient leurs pertes de la veille alors que les marchés se focalisent sur la situation géopolitique. Le président Donald Trump doit se prononcer vendredi sur le sort de l'accord nucléaire avec l'Iran conclu en 2015. Il pourrait ouvrir une période de grande incertitude en refusant de "certifier" le fait que Téhéran respecte ses engagements, en dépit des assurances en ce sens de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

L'Iran a produit 3,8 millions de barils de pétrole par jour au troisième trimestre, selon les données retenues par le dernier rapport mensuel de l'Opep, et est le troisième plus grand producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Le pays n'avait pas pu exporter son pétrole pendant plusieurs années en raison de sanctions économiques qui avaient été partiellement levées en janvier 2016 dans le cadre de l'accord sur le nucléaire.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 01 Novembre 2022

Pétrole: bénéfice net en hausse de 39% au 3e trimestre pour le géant saoudien Aramco

Mardi 27 Septembre 2022

Hydrocarbures : Les entreprises les plus rentables du marché

Mercredi 07 Septembre 2022

Pétrole: le Brent passe sous 90 dollars, une première depuis le début de la guerre en Ukraine

Mardi 06 Septembre 2022

Pétrole: l'Opep+ réduit sa production face aux craintes de récession

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required