EMISSION DU 24/09 - par bourse news Recul de plus de 14% des levées brutes du Trésor à fin août 2018

Les levées brutes du Trésor ont reculé de 14,6% à 72,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2018, selon la direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l'Economie et des finances.

Ce repli a concerné particulièrement le volume levé en maturités courtes qui a baissé de 49,4% à 10 MMDH pour représenter 13,9% des levées après 23,4% un an auparavant, précise la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de septembre 2018, publiée récemment sur le site web du ministère.

De son côté, le volume souscrit des maturités moyennes a reculé de 5,8% à 50,9 MMDH, prédominant les levées à hauteur de 70,6% après 64,1% l’année précédente, tandis que le volume levé des maturités longues s’est raffermi de 5,5% à 11,2 milliards, soit 15,5% des levées après 12,5% l’année dernière, fait savoir la même source. 

Ladite note fait également ressortir une baisse de 8,4% à 22,4 MMDH des levées nettes du Trésor au titre des huit premiers mois de 2018, en raison du recul des remboursements du Trésor de 17,2% à 49,6 MMDH.

Compte tenu de ces évolutions, l’encours des bons du Trésor émis par adjudication s’est apprécié de 4,3% par rapport à fin décembre 2017 pour s'établir à 539,1 MMDH à fin août 2018, relève la DEPF, notant que la structure de cet encours a été marquée par le renforcement de la part des maturités moyennes à 39,8% après 37,1% à fin décembre 2017. 

Toutefois, les maturités à long terme prédominent toujours l’encours total, quoiqu'en retrait à 56,9% après 57,8%, souligne la même source, ajoutant que la part du court terme reste faible et s’est repliée à 3,3% après 5,1%.

Concernant le volume des soumissions, il a atteint 228,5 MMDH, en baisse de 32% par rapport à fin août 2017, fait remarquer la DEPF. 

Ainsi, le volume soumissionné des maturités courtes, moyennes et longues a ainsi reculé de 58,8% à 49,7 MMDH, de 15,6% à 141,9 MMDH et de 22,4% à 37 MMDH, pour représenter 21,7%, 62,1% et 16,2% du volume total des soumissions, respectivement.