Mercredi 05 Juillet 2017

Bourse de Casablanca : Le propulseur réactivé ?

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Durant la semaine achevée le 23 juin, ce sont pas moins de 2,25 Mds de dirhams qui ont été injectés dans les OPCVM actions. Une situation qui rappelle celle de décembre 2016 où 1,8 Md de dirhams sont venus alimenter ces OPCVM. Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, on peut s'attendre à un mois de juillet tout aussi explosif que janvier dernier. 

 

Poursuivre après cette publicité




En janvier dernier, la Bourse de Casablanca avait connu une hausse vertigineuse de 10,67% après seulement 7 séances de cotation, volumes à l'appui. A l'époque, on constatait que durant les trois dernières semaines de décembre 2016, ce sont près de 1,8 milliard de DH de souscriptions à travers des OPCVM ouverts au grand public qui ont été enregistrés. Durant cette période, les professionnels étaient songeurs : Pour eux, il était difficile de penser que cet argent venait d'investisseurs particuliers, les instits (sont-ils plusieurs ?) étaient donc à la manœuvre à travers ces fonds publics. 

Deuxième vague 

Selon les chiffres arrêtés le 23 juin et diffusés ce mercredi par l'AMMC, les souscriptions en OPCVM actions ont atteint 2,25 Mds de dirhams en une semaine. C'est plus que ces fameuses 3 semaines de décembre. C'est même plus que l'argent levé lors de l'IPO Marsa Maroc et qui était de 2 Mds de dirhams. En cinq séances, l'actif net des fonds actions s'est redressé de 9,3%. 



Cette arrivée de cash se voit déjà sur l'actions avec un indice Masi qui démarre sa sixième semaine de hausse consécutive sur des volumes importants. Il corrige désormais plus de 50% de sa baisse du premier trimestre. Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, l'on devrait assister à un mois de juillet aussi juteux que janvier, surtout que le marché des taux offre encore de maigres rendements parallèlement à une faible pression de la part du trésor sur les liquidité. Ce dernier a exprimé des besoins mensuels à peine supérieurs à ceux de juin déjà faibles. Un été chaud en perspective sur les actions ?  

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 17 Mai 2024

Bourse de Casablanca: Le masi remonte la pente en fin de séance

Jeudi 16 Mai 2024

Bourse de Casablanca: Le masi finit proche de l'équilibre

Mercredi 15 Mai 2024

Bourse de Casablanca: Deuxième séance de correction

Mardi 14 Mai 2024

Bourse de Casablanca: Le masi marque une pause

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required