×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Aradei Capital : Introduction en Bourse imminente

Vendredi 09 Octobre 2020 - PAR bourse news

Les actionnaires de Aradei capital convoqués en AGE le 9 novembre, devront statuer, entre autres, sur une autorisation d’introduction des titres de la société à la Bourse de Casablanca par voie d’augmentation de capital et de cession d’actions le cas échéant.

 

 Ainsi, l'Assemblée générale extraordinaire doit décider, sur proposition du Conseil, d’autoriser l’introduction en bourse des titres de la Société au marché principal de la Bourse de Casablanca par voie d’augmentation de capital et cession d’actions le cas échéant dans l’hypothèse où les actionnaires de la Société consentiraient à céder des actions dans le cadre de l’introduction en bourse de la Société.

 

Caractéristique de l'opération 

L’Assemblée devra autoriser une augmentation du capital social réservée au public d’un montant de 800 MDH (prime d’émission incluse), par émission d’actions nouvelles d’une valeur nominale de cent dirhams (100 DH) chacune, à émettre à un prix de souscription (prime d’émission incluse) compris dans une fourchette entre quatre cents dirhams (400 DH) et quatre cents cinquante dirhams (450 DH) par action, à souscrire et à libérer en totalité en espèces (l’Augmentation de Capital IPO). 

 

- L'Assembler doit décider de supprimer le droit préférentiel de souscription des actionnaires au profit du public (à savoir toute personne ayant vocation à souscrire à l’Augmentation de Capital IPO).

 

Les actions nouvelles seront souscrites et libérées intégralement en espèces et porteront jouissance courante de manière à être totalement assimilables aux actions existantes de la Société à compter du 1er janvier de l’année au cours de laquelle les actions seront émises. 

 

En conséquence, les actions nouvelles donneront droit aux distributions de bénéfices ou répartitions de réserves qui pourraient être décidées par la Société à compter de la date de réalisation définitive de l’Augmentation de Capital IPO, étant précisé à toutes fins utiles que les actions nouvelles à créer par la Société au titre de l’Augmentation de Capital IPO ne donneront droit à aucune distribution de bénéfices ou répartition de réserves de primes ou de réduction de capital social, de quelque nature que ce soit, distribuées avant la date de réalisation de ladite augmentation de capital social. 

 

L’Assemblée autorise en outre, sous condition suspensive de la réalisation de l’augmentation de Capital IPO, d’imputer les frais découlant de ladite augmentation de capital sur le montant de la prime d’émission afférente à cette même augmentation de capital. 

 

Fondamentaux robustes 

La foncière a multiplié les signaux ces derniers mois et se démarque par des fondamentaux robustes et une gestion aux standards internationaux. En mai, en pleine crise sanitaire, la foncière a renforcé son tour de table avec une prise de participation de 270 MDH du Government Employees Pension Fund, fonds de retraite sud-africain, dans le capital. 

La transaction a été réalisée concomitamment avec une acquisition des titres de la société par le fonds de pension auprès de la BERD. 

 

Au final, l'investissement global de cette opération mixte est de 490 MDH, représentant 13% dans le capital de la société, ce qui valorise Aradei Capital à plus de 4 Mds de dirhams au moment de la transaction. L'institutionnalisation du tour de table s'est accompagnée par un renforcement de la gouvernance et la nomination d'administrateurs indépendants. 

 

De plus, REIM Partners, qui est la société de gestion du portefeuille de Aradei Capital, vient d'accueillir CFG Bank dans son tour de table, banque qui détient déjà une foncière cotée en Bourse et qui a dû défricher le terrain et expliquer au marché le positionnement de ce type de sociétés. 

 

A travers sa banque d'affaires, CFG pourrait faire bénéficier Aradei et ses actionnaires de ses conseils. Selon nos informations, cette banque ferait partie des 3 banques conseil de l'opération avec Valoris corporate Finance et Capital Trust Finance. L'opération serait à boucler avant la fin de l'année. 

 

Un dossier mature 

Aradei Capital est familiarisée avec le marché des capitaux et, de la même manière, le marché a appris à la connaître. 

 

La société est présente sur le marché de la dette avec plusieurs émissions de billets de trésorerie et un emprunt obligataire. Elle communique conformément aux exigences du régulateur et n'a donc pas à se faire connaître. 

 

De plus, ce type de papier, considéré comme solide et résilient, est parfaitement adapté au contexte de marché actuel. A mi-chemin entre placement obligataire et action, la société peut servir un rendement solide grâce à la qualité de son portefeuille. 

Aradei Capital serait ainsi la deuxième plus importante introduction en Bourse depuis 5 ans. Elle dépasserait même Total Maroc dont le montant global de l'opération était de 716 MDH. 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Aradei Capital
Partage RéSEAUX SOCIAUX