Mardi 17 Mai 2022

Une année record pour le Private Equity

Une année record pour le Private Equity

 L’Association Marocaine des Investisseurs en Capital (AMIC) a présenté mardi sa traditionnelle étude sur les performances du secteur, réalisée pour la 14ème année consécutive.

Le rapport d’activité couvre un périmètre de 28 sociétés de gestion (incluant des fonds) et 60 fonds (16 actifs, les autres en phase de désinvestissement ou désinvestis), et représente ainsi la quasi-totalité des sociétés de gestion ayant un bureau au Maroc.

 

Les fonds transrégionaux accaparent 80 % des levées pour le Maroc depuis 2012 et adoptent tout naturellement une forme juridique étrangère pour des raisons liées notamment aux contraintes de change et de fiscalité. Les fonds locaux, représentant 20 % (en valeur), privilégient les véhicules juridiques marocains (OPCC et SA).

Capitaux levés  

En 2021, les capitaux levés enregistrent un record de 1 867 MMAD. Les levées de fonds atteignent un montant global de 6 996 MMAD sur la période de 2017 – 2021 soit presque le double des fonds levés sur la période 2012-2016.

 

La part des organismes de développement internationaux est en forte hausse depuis la 1ère génération de fonds (2000-2005). La part des investisseurs marocains a connu une forte baisse entre la 1ère et la 4ème génération de fonds. Elle est passée de 73 % des levées sur la période 2000 – 2005 à 37 % sur la période 2017  2021.

 

 Investissements  

En 2021, les investissements réalisés par 12 sociétés de gestion, s’élèvent à 1 152 MMAD. Ils portent sur 22 nouvelles entreprises investies et 8 réinvestissements.

 

Les fonds restent généralistes. Avec 32 % des investissements réalisés en 2021, le secteur industriel s’arroge encore la première place tandis que celui des services et transports arrive en seconde position et enregistre une hausse de 18 % à 31 % sur la période 2017 – 2021. Plus de 71% des investissements sont réalisés dans la région de Casablanca-Settat et 9 % dans la région Rabat-Salé-Kenitra.

 

À fin 2021, les investissements en Capital Amorçage et Risque représentent 32 % des investissements réalisés en nombre et 7 % en valeur.  Leurs parts sont passées de 26 % sur la période 2006 – 2011 à 48 % sur la période 2017 – 2021 (en nombre).

On constate une augmentation du nombre de transactions de moins de 20 MMAD entre la 3ème et la 4ème génération de fonds, grâce au développement de l’activité amorçage/risque.

La taille des fonds a permis de doubler, sur deux générations, les tickets moyens d’investissements pour le développement et la transmission passant de 55 (2012 – 2016) à 99 MMAD (2017 – 2021). Le ticket moyen pour les entreprises en phase d’amorçage/risque est d’environ 8,6 MMAD sur la période 2017 – 2021.

 

Sorties 

Avec 4 actes de désinvestissement, les sorties de l’année 2021 atteignent 882 MMAD. Ce résultat constitue le 2ème record après l’année 2017 (968 MMAD) pour les sorties effectuées ces 10 dernières années.

Avec 3,18 Mds MAD, le montant des sorties effectuées en 5 ans (2017 – 2021) est plus important que le montant atteint (1,015 Mds MAD) lors de la période (2012 – 2016).

A fin 2021, les fonds ont réalisé 136 actes de désinvestissement. Les sorties sur le marché secondaire représentent 37 % des montants désinvestis, suivies des sorties auprès des industriels qui représentent 28 %, puis des sorties boursières qui représentent 18 %.

 

Un TRI Brut moyen de 12% 

Le TRI brut moyen calculé sur la base de 91 cessions effectives et de 13 % sur la période de 2000 à 2021.

Le multiple global du secteur est de 2 (1,2 pour l’amorçage/risque – 2,3 pour le développement et 1,8 pour la transmission)

La durée moyenne de détention des participations est de 6,1 ans. Les secteurs de la santé, des services et de la construction affichent les TRI les plus élevés avec respectivement 26%, 18% et 17%.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 27 Juin 2022

Le Private Equity toujours aussi résilient malgré la crise

Jeudi 19 Mai 2022

Avec KIFAL Auto, 212 Founders débloque le compteur de la transmission de Startups au Maroc

Mercredi 18 Mai 2022

Red Med Private Equity lance son premier fonds de Capital-Investissement

Mercredi 07 Avril 2021

Private Equity au Maroc: Un bon cru 2020 et encore beaucoup de défis à relever

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required