Vendredi 08 Juillet 2022

Sociétés cotées : Comment réussir son parcours boursier

Sociétés cotées : Comment réussir son parcours boursier
  • Première foncière cotée, Immorente a depuis parcouru pas mal de chemin dans son itinéraire boursier. Le témoignage de Khalil Mengad, son Directeur général.
  • Lamiae Derraji, Principal Banker chez la BERD, déroule sa checklist pour un IPO et un parcours boursier sans embûches. 

Immorente a été introduite en 2018 avec des capitaux propres de 100 MDH seulement. La société a pu lever en une fois 400 millions, multipliant ainsi sa taille par 5 au lendemain de l'IPO. Une prouesse loin d'être évidente à l'époque. "Nous avions à peine 7 ans d'existence, nos capitaux propres et notre résultat net n'avaient pas atteint un montant élevé, même si on créait beaucoup de cash. Sur le papier on présentait  des contraintes, du moins selon le référentiel classique des IPO. Pourtant nous l’avons fait.  En 2020, nous avons levé encore 400 MDH et je ne trahis pas une information confidentielle en disant que nous allons encore revenir en Bourse pour de nouvelles augmentations de capital et financer notre croissance", explique  Khalil Mengad, Directeur général de Immorente Invest. 


Les facteurs clés de succès pour Khalil Mengad, il y a des conseils qui s'appliquent à toute entreprise pour avoir un bon parcours boursier : «Le premier facteur clé est d'avoir un business model éprouvé et expérimenté. Il faut surtout l'expliquer, le réduire à son aisance et en garder les messages clés pour s'adresser à un public d'investisseurs constitué aussi bien de personnes physiques que d'institutionnels. Le message doit tenir en quelques phrases pour l'imprimer dans l'esprit des investisseurs

«Le deuxième facteur clé, c'est la transparence», poursuit le Directeur général de la première foncière cotée en Bourse. Selon lui, «il faut communiquer quand ça va bien et quand ça va mal. Il faut communiquer sur les risques et les opportunités. Il n'y a aucun problème à ne pas délivrer une année. Toutes les entreprises peuvent passer par des années ‘sans’. Par contre, il ne faut pas laisser le flou dans la tête des investisseurs. Le réflexe d'un investisseur qui ne comprend pas, c'est de se retirer». 

Et d'ajouter que les entreprises ne doivent pas communiquer uniquement dans les périodes de croissance. 

 

Marteler l'histoire

Un autre facteur clé de réussite est d'expliquer au marché l'Equity story de l'entreprise : «qui sommes-nous, quelle est notre gouvernance etc.» Là aussi la consigne est claire : Être transparent et concis. 

Immorente a donc quintuplé sa taille à l'IPO puis a levé 400 MDH deux ans plus tard de manière beaucoup plus simple. Selon lui, cette facilité à revenir sur le marché s'explique aussi par la recherche des investisseurs de papier frais et de qualité, et par l'Equity story d'Immorennte. La facilité vient également des nouvelles règles régissant les opérations financières édictées par l'AMMC, qui a introduit dans sa dernière circulaire sur l'information financière, la notion de document de référence permettant aux émetteurs de produire rapidement des notes d'information lorsqu'ils veulent réaliser des augmentations de capital, avec des gains de temps importants. 

D'ailleurs, sur les 12 dernières années, le marché boursier a enregistré en moyenne une introduction en Bourse chaque année contre une moyenne de 7 augmentations de capital par an. Rien que sur les 5 dernières années, 5 émetteurs ont réalisé «plusieurs» augmentations de capital et 10 en ont fait au moins une. 

 

Les facteurs clés de succès vus par la BERD 

 Khalil Mengad intervenait à l'occasion d'une rencontre organisée par la Bourse de Casablanca et la BERD sur les opportunités de financement à travers le marché des capitaux. Pour Lamiae Derraji, de la BERD, les facteurs clés du succès pour une entreprise cotée sont au nombre de 4 : Une vision commerciale claire à long terme, une histoire convaincante, un management de qualité et une fiabilité, notamment à travers la capacité à tenir ses promesses. 


Quant aux entreprises qui souhaitent aller en Bourse, la responsable déroule une check-list à respecter : La santé financière, un secteur attractif, un business model et une stratégie en béton, la qualité du management, être aux standards en matière de reporting ou encore la transparence. Pour Lamiae Derraji, réussir son IPO nécessite la mise en place d'une équipe exclusivement dédiée à ce projet au sein de l'entreprise.

IPO

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 29 Septembre 2022

Porsche entre en Bourse au cours de 84 euros à Francfort

Mardi 28 Juin 2022

3 choses à savoir sur Disty qui lance son IPO à la Bourse de Casablanca

Mardi 28 Juin 2022

Feu vert de l'AMMC pour l'introduction en Bourse de Disty Technologies

Mardi 22 Fevrier 2022

Introductions en Bourse : La Bourse de Casablanca passe à la vitesse supérieure

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required