Mercredi 06 Decembre 2023

Snep augmente ses capacités de production et vise désormais les marchés de l'automobile et de l'énergie

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Le management de Snep a dévoilé mercredi son nouvel outil industriel, conçu pour augmenter les capacités de production et diversifier l'offre produit. Un investissement de près de 600 millions de dirhams (MDH) y a été consacré, s'inscrivant dans une démarche durable.

Ce projet d'extension marque une étape clé dans le programme de développement de Snep. Le directeur général de la société Fayçal El Kadiri, s'est félicité de cette avancée, soulignant que cet investissement répond à plusieurs objectifs stratégiques : "Premièrement, concernant le PVC, cette réalisation augmentera nos capacités de production de 50%, nous permettant de mieux répondre aux besoins de nos clients et d'accroître nos parts de marché. Deuxièmement, cet investissement améliore l'efficacité opérationnelle du groupe et, par conséquent, sa compétitivité grâce à un nouvel outil de production performant et à des technologies innovantes. Enfin, la nouvelle unité de compounds PVC, en plus de doubler la capacité de production, élargira notre gamme de produits pour inclure des solutions à fort potentiel destinées à l'industrie automobile et énergétique, entre autres."

Ces investissements, jugés nécessaires pour la compétitivité de l'entreprise, qui a bénéficié de mesures de sauvegarde contre le dumping d'opérateurs étrangers depuis plusieurs années, visent également à renforcer la rentabilité et à créer de la valeur pour les actionnaires et les parties prenantes, insiste le management.

Le projet, nécessitant un budget de près de 600 MDH et plus de 300 000 jours-hommes de travaux, créera 450 nouveaux emplois. Il permettra d'augmenter la capacité de production de résine PVC à 90 000 tonnes par an, couvrant plus de 75% de la demande nationale.

Concernant l'unité MVC, essentielle au processus, trois nouvelles sections ont été ajoutées : un nouveau four de cracking exploitant l'hydrogène produit par Snep, une section de coloration directe et une section d'exploration. Ces ajouts anticipent les besoins de la phase 2 du projet, visant une capacité de 120 000 tonnes par an.

Cet investissement marque aussi un tournant pour Snep avec l'intégration d'un système numérique de contrôle de pointe (DCS by HONEYWELL), automatisant les différentes unités et renforçant la sécurité des processus. Parallèlement, Snep a déployé un nouveau système de gestion intégré de type ERP – SAP, qui, combiné à la DCS, optimise les ressources et améliore l'efficacité opérationnelle, renforçant ainsi la compétitivité dans un environnement en constante évolution.

L'entreprise investit également dans des technologies vertes, favorisant la récupération d'énergie et l'utilisation de l'hydrogène vert produit en interne, améliorant son efficacité énergétique et réduisant sa dépendance aux énergies fossiles. De plus, l'ensemble du complexe industriel Snep est alimenté à 98% par de l'électricité éolienne, réduisant significativement son empreinte carbone.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 01 Fevrier 2024

Dernière minute: Les autorités prolongent les mesures antidumping appliquées au PVC américain

Lundi 04 Decembre 2023

Valeur à la Une : Snep

Jeudi 30 Novembre 2023

Nouveau trimestre de baisse pour l'activité de Snep

Jeudi 26 Octobre 2023

Fayçal El Kadiri nommé Directeur général de la SNEP

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required