Jeudi 25 Novembre 2021

Revue de presse économique du 25 novembre 2021

Revue de presse économique du 25 novembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue jeudi 25 novembre 2021.
     


Aujourd'hui Le Maroc

Artisanat : Une 2ème grande opération de commercialisation lancée. 11 centres commerciaux appartenant au Groupe Aradei Capital abriteront, pour la deuxième fois, une grande opération de commercialisation des produits de l’artisanat. Fruit d’un partenariat fructueux entre la foncière, le ministère du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, la Maison de l’artisan et l’Office de développement de la coopération, cette 2è édition qui durera jusqu’au 3 décembre prochain bénéficiera à 90 artisans individuels, coopératives et auto entrepreneurs, sélectionnés suite à un appel à manifestation d’intérêt. «Couvrant 10 villes du Royaume, cette opération, basée sur un partenariat public-privé innovant, a pour but d’offrir une opportunité aux artisans pour diversifier leurs canaux de distribution et améliorer leurs revenus» selon les initiateurs de ce projet.

La ceinture verte de Rabat bientôt réaménagée. Située entre Rabat et Temara, la ceinture verte est une bouffée d’air frais pour les habitants des deux villes. Le ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts travaille sur le réaménagement de la ceinture verte de Rabat sur une superficie de 1.000 hectares. Pour y parvenir, le département des eaux et forêts relevant du même ministère ambitionne d’assurer la vocation paysagère et récréative de cette forêt et garantir une conduite sylvicole appropriée des peuplements tout en permettant la pérennité de cet espace vital. Cette démarche s’aligne avec la nouvelle stratégie «Forêts du Maroc, 2020-2030» et la Stratégie nationale des forêts urbaines et périurbaines.



L’Economiste

PLF: les propositions du patronat. Le patronat s'apprête à déposer ses propositions d'amendements du projet de loi de finances. La commission fiscale a tenu mercredi une nouvelle rencontre. Une dernière réunion est prévue ce vendredi avec la commission fiscale de la CGEM pour finaliser une trentaine de propositions qui devront être déposées dans la même journée à la Chambre des conseillers. Le groupe parlementaire CGEM déposera une panoplie de propositions d'amendements. Le patronat insistera sur cinq mesures prioritaires, notamment la baisse du taux marginal de l’IS de 31% à 30%, la sur-taxation des importations de produits finis, une fiscalité dédié aux TPME, la prorogation de l'exonération de l’IR pour le premier contrat et la baisse de la cotisation minimale.

Eau: Nizar Baraka prône la gestion intégrée. La surexploitation des nappes phréatiques est devenue problématique. Le pays risque de rencontrer de grandes difficultés dans l'approvisionnement en eau potable de la population s'il connaît deux années successives de sécheresse. Il est donc nécessaire de travailler sur la signature de 32 contrats de nappes. Pour l'heure, seuls 2 l'ont été. L'importance de ces contrats réside dans la gestion intégrée et participative de la problématique de l'eau, une affaire de tout le monde. «Nous voulons aller dans la logique de la gestion intégrée à travers la mobilisation de l'offre, la rationalisation de la demande, tout en travaillant sur l'efficience hydrique. II s'agit aussi de maintenir le niveau des nappes phréatiques et les alimenter de manière artificielle», a affirmé le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka devant les parlementaires.

K / X

Le Matin

Lancement d'un programme prioritaire de sensibilisation et de formation des nouveaux élus des collectivités territoriales. La Direction Générale des Collectivités Territoriales relevant du ministère de l'Intérieur a lancé un programme de formation et de sensibilisation au profit de 34.500 élus des Collectivités territoriales, en coordination avec l'Association des Région du Maroc, l’Association Marocaine des Présidents des Conseils des Préfectures et Provinces et l’Association Marocaine des Présidents des Conseils des Communes. L’objectif de ce programme de formation et de sensibilisation est le renforcement de connaissances législatives et réglementaires de ces élus et la consécration de la bonne gouvernance. A travers ce programme, 840 sessions de formation et de sensibilisation sont en cours de mise en œuvre afin de permettre aux élus des Collectivités Territoriales de mieux appréhender les exigences légales, institutionnelles et financières nécessaires à la bonne gestion des affaires des collectivités territoriales.

Maroc-France: La réinvention du modèle et de la démarche de partenariat au menu des discussions entre Jazouli et Riester.La réinvention du modèle et de la démarche de partenariat entre le Maroc et la France a été au centre des discussions, mardi à Rabat, entre le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la convergence et de l'évaluation des politiques publiques Mohcine Jazouli et le ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l'attractivité de la République de France, Franck Riester. Lors de cette entrevue, Jazouli et Riester ont réaffirmé leur volonté d'œuvrer ensemble, notamment en matière de promotion des investissements directs étrangers (IDE), rappelant, dans ce sens, que la France est en 1ère place des IDE entrants au Maroc et figure parmi les principaux partenaires commerciaux du Royaume.



L'Opinion

TIR: 70% des camionneurs marocains risquent la banqueroute. Les professionnels du Transport International Routier (TIR) traversent des moments difficiles. Pris au dépourvu par les chamboulements politiques, les professionnels peinent à trouver une alternative. Des obstacles de taille qui handicapent le fonctionnement de leurs activités. Une situation qui survient alors que l'ensemble des activités de fret connaissent un boom tiré par la conjoncture de hausse planétaire des prix. Ainsi, les professionnels du TIR se retrouvent quasiment en situation de banqueroute et appellent à une action urgente des autorités marocaines.

Un médicament anti Covid-19 bientôt approuvé par le Maroc. Après les vaccins, les laboratoires annoncent, les uns après les autres, de nouveaux médicaments anti Covid-19 qui ont fait leur preuve lors des premiers essais cliniques. Pour sa part, le Maroc a commencé la quête du remède salvateur en entrant en négociations avec l'américain Merck pour acquérir le Molnupiravir, un antiviral sous forme de pilule. Le Comité scientifique suit de près ce dossier, tout en s'apprêtant à approuver le nouveau médicament dans les semaines qui viennent. Saïd Moutouakil, membre du Comité scientifique affirme, au journal, que le nouveau médicament du laboratoire américain sera approuvé au Maroc prochainement.

Libération

Le Caire: le Maroc préside une réunion préparatoire du 6ème Forum de coopération russo-arabe. L'ambassadeur du Maroc au Caire et représentant permanent du Royaume auprès de la Ligue arabe, Ahmed Tazi, a présidé, mardi au Caire, une réunion au niveau des représentants permanents auprès de la Ligue, consacrée aux préparatifs de la 6ème session ministérielle du Forum de Coopération Russo-Arabe, prévue les 14 et 15 décembre prochain à Marrakech. La réunion a été l'occasion de passer en revue les documents qui seront présentés lors du Forum, dont notamment les projets de l’ordre du jour et de la déclaration finale, ainsi que le plan d’action et le programme exécutif, qui comprend les programmes de coopération communs pour la période à venir.

Trente-et-un micro-projets primés à Fès. Trente-et-un candidats, dont 18 femmes, ont été primés pour l'originalité de leurs micro-projets dans le cadre de la 8ème édition du Prix National du Micro-Entrepreneur (PNME), organisée à Fès, à l'initiative du Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire (CMS), filiale de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. A l'instar des précédentes éditions, la cérémonie a été marquée par la remise des trophées et des attestations aux vainqueurs dans les neuf catégories de ce prix, initié en partenariat avec la Fédération nationale des associations de microcrédit (FNAM), la Fondation Citi, le Groupe Crédit Agricole du Maroc, le Groupe Banque Populaire, la Fondation CDG et Al Amana Microfinance.

Al Bayane

Campagne de vaccination anti- Covid-19: Le Comité scientifique élargi appelle à une adhésion massive. Le Comité scientifique élargi a appelé à une adhésion massive à la campagne nationale de vaccination afin d'éviter toute recrudescence des cas de Covid-19 en hiver. Lors d'une rencontre de communication, le comité a souligné la nécessité de faire preuve de vigilance pour prévenir une éventuelle détérioration de la situation épidémiologique, mais aussi à l'égard des rumeurs qui circulent au sujet des vaccins. La vaccination demeure la solution idoine pour progresser vers l'immunité collective et le retour à la vie normale, a-t-il assuré.

Des investisseurs sud-coréens prospectent les opportunités d'affaires dans la région du Nord. Une délégation d'hommes d'affaires sud-coréens s'est rendue, mardi à Tanger, pour prospecter les opportunités d'investissement dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le président du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Moro, a reçu une délégation d'investisseurs sud-coréens, composée des dirigeants de deux entreprises sud-coréennes opérant dans les industries agroalimentaire et cosmétique, et dans les secteurs du tourisme et l'hôtellerie, et des complexes sportifs et culturels, Cho Sang Wook et Kim Kyung-Soo. Selon un communiqué du Conseil régional, les deux investisseurs sud-coréens ont exprimé leur volonté d'investir dans la région, afin de contribuer à la dynamique actuelle que connait le Maroc.

Maroc Le Jour

Covid-19: Amélioration continue des indicateurs, vigilance sur la situation en Europe. L'ensemble des indicateurs épidémiques relatifs à la Covid-19 a continué à s'améliorer au Maroc durant les deux dernières semaines (8/22 novembre), quand bien même la dégradation de la situation dans des pays européens incite à faire preuve de davantage de vigilance, a assuré mardi le ministère de la Santé et de la protection sociale. La diminution du nombre d'infections au nouveau coronavirus a atteint 16% au cours de la semaine écoulée avec 697 cas, en comparaison avec la septaine d'avant, a précisé le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique du ministère, Mouad Mrabet, lors de la présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique au Maroc.

Maroc-BAD: Un accord de financement de 114,03 millions d'euros. Un accord de financement d'un montant de 114,03 millions d’euros (soit environ 1,184 milliards de dirhams), au profit du Programme d’Appui au Développement Inclusif et Durable des Zones Agricoles et Rurales (PADIDZAR), a été signé entre le Maroc et la Banque africaine de développement. Ledit accord a été paraphé, mardi à Rabat, par le ministre délégué chargé du Budget, Faouzi Lekjaa, et le représentant résident du Bureau National de la Banque Africaine de Développement à Rabat, Achraf Tarsim, en présence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, indique le ministère dans un communiqué.

Al Ittihad Al Ichtiraki

L’Association de lutte contre le sida (ALCS) a donné, lundi soir à Casablanca, le coup d’envoi au Maroc de la 2ème édition de la Semaine internationale du dépistage du VIH, à l’initiative de Coalition PLUS, réseau international de lutte contre le VIH et les hépatites virales. Durant toute la semaine, l’association proposera des actions d’information, de sensibilisation et de dépistage du VIH, des hépatites virales B et C, ainsi que des IST, à titre gracieux, en toute confidentialité et sécurité. Cette campagne de dépistage, qui se tient du 22 au 28 novembre dans plus de 100 sites répartis dans près de 50 villes du Royaume, en partenariat avec le ministère de la Santé et de la Protection sociale et ONUSIDA, constitue la première étape pour endiguer l'épidémie du VIH et enrayer les décès liés à ce virus, en permettant aux personnes de connaître leur statut sérologique et de commencer un traitement le plus tôt possible, a indiqué dans une déclaration à la presse le professeur Mehdi Karkouri, président de l’ALCS.

Ait Taleb : L'industrie pharmaceutique au Maroc a réussi à couvrir plus de 70% des besoins du marché local. Le ministre de la Santé et de la Protection sociale a souligné qu'une nouvelle politique pharmaceutique nationale, conforme à la vision royale et conforme au nouveau modèle de développement, garantirait à tous les citoyens marocains un accès équitable aux médicaments et services de santé de qualité, et soutiendrait la fabrication locale de médicaments dans le cadre des partenariats existants entre les secteurs public et privé. S’exprimant devant la Commission de l'enseignement et des affaires culturelles et sociales à la Chambre des conseillers, Ait Taleb a souligné la nécessité d'encourager l'industrie pharmaceutique nationale, en faisant confiance aux compétences scientifiques marocaines et promouvant "Made in Morocco", afin assurer l'indépendance et la souveraineté pharmaceutique, et faciliter l'accès des citoyens aux médicaments et aux traitements.

Al Yaoum Al Maghribi

Maroc-lsraël: vers le renforcement de la coopération dans le domaine de la défense. Le vice-Premier ministre, ministre de la Défense de l'Etat d’Israël, Benjamin Gantz, a été reçu, mercredi à Rabat, sur Hautes Instructions Royales, par le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale et par le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des Forces Armées Royales (FAR) et Commandant la Zone Sud. Un communiqué de l’État-Major général des FAR précise qu'en exécution des Hautes Instructions Royales, Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la Défense Nationale, a reçu, mercredi au siège de cette Administration, une importante délégation israélienne conduite par Benjamin Gantz, vice-Premier ministre, ministre de la Défense de l’Etat d’Israël, en visite officielle au Maroc du 23 au 25 novembre. Cette visite s’inscrit dans le cadre des relations de coopération entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël, qui ont enregistré des avancées notables depuis la signature sous la Présidence de Sa Majesté le Roi, que Dieu l’Assiste, de la déclaration tripartite (Maroc-lsraël-USA) au mois de décembre 2020, consacrant la reprise de leurs relations diplomatiques.



Benmoussa: La présélection vise à valoriser la profession. La présélection pour le concours de recrutement des cadres des académies régionales d’éducation et de formation (AREF) vise à valoriser la profession, de sorte à rehausser la compétence du corps enseignant et à favoriser une nouvelle carrière pour les enseignants, a affirmé le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa. Présidant la deuxième réunion du dialogue social sectoriel avec les syndicats les plus représentatifs, Benmoussa a souligné que cette mesure a également pour objet de "mettre en place une école de qualité et permettre à l’élève de développer son savoir et savoir-faire pour qu’il contribue à l’essor du pays, à travers les opportunités d’emploi qu’il décrocherait grâce à ses compétences, la formation étant le moyen idoine pour consacrer l'égalité des chances".

Assahra Al Maghribia

Jack Lang appelle devant le Président Macron à reconnaitre feu SM Mohammed V "Juste parmi les Nations". Le Président de l'Institut du Monde Arabe (IMA), Jack Lang a appelé à reconnaitre feu SM Mohammed V "Juste parmi les Nations" pour avoir protégé la communauté juive durant le régime de Vichy. "Il est temps que feu SM Mohammed V soit reconnu Juste parmi les Nations", a affirmé Lang lors de l’inauguration officielle de l’exposition-évènement "Les juifs d’Orient, une histoire plurimillénaire", en présence du Président français Emmanuel Macron. “Qu’on me permette à cet instant d’espérer que l’une des personnalités fortes du monde arabe qui a marqué sa volonté permanente du respect de toutes les religions, je pense au Roi Mohammed V, soit enfin reconnu Juste parmi les Nations. On le sait, il a protégé les juifs marocains contre le régime de Vichy (..) Rien à voir avec la manière dont les juifs d’Algérie ont été torturés, enfermés, maltraités, relégués par l’abrogation du décret Crémieux", a affirmé Lang, devant le président Macron et un parterre de personnalités notamment du monde de la politique et de la culture et de représentants des trois religions monothéistes.

Riester réitère la volonté de la France d'accueillir plus d'investisseurs marocains. Le ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l'attractivité de la République de France, Franck Riester, a réitéré la volonté de son pays d'accueillir "de plus en plus" d'investisseurs marocains. "J'insiste sur la volonté de la France d'accueillir davantage d'investisseurs marocains en France, d'autant plus que celle-ci est considérée actuellement comme le pays d'Europe le plus attractif en termes d'investissement", a souligné Riester lors d'une conférence de presse, tenue dans le cadre de sa visite dans le Royaume.

Al Ahdath Al Maghribia

Les prix des actifs immobiliers en baisse. Les prix des actifs immobiliers ressortent en légère hausse de 0,2% d’un trimestre à l’autre, résultat de l’augmentation des prix des terrains de 1,5% et des baisses des prix du résidentiel de 0,5% et de ceux des biens à usage professionnel de 0,9%, selon les données de Bank Al-Maghrib et de l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie. En revanche, le marché de l’immobilier renoue avec la baisse des ventes doublée d’une accentuation du repli des prix. Les prix des actifs immobiliers ont baissé de 5,5% au 3e trimestre de 2021 par rapport à la même période de l’année dernière. Leur contraction a touché aussi bien les actifs résidentiels (-6,3%), les terrains (-3,7%) que les biens à usage professionnel (-9,5%).

Air Arabia : vols réguliers entre Fès et Istanbul. La compagnie aérienne Air Arabia continue de relier les villes marocaines aux destinations mondiales en lançant deux nouvelles lignes pour transporter les passagers marocains. Dans ce contexte, la compagnie low-cost a annoncé le lancement de vols directs hebdomadaires réguliers (2 vols aller-retour) entre les aéroports de Fès Sais et d'Istanbul, en Turquie. Le vol aller, à partir de l'aéroport de Fès, aura lieu tous les samedis à 16h45 et arrive à Istanbul à 23h30. Le vol retour sera également direct et régulier, et aura lieu tous les dimanches de l'aéroport d'Istanbul à 00h20, arrivant à Fès à 03h15, selon l'heure marocaine.

Al Alam

Le Parlement marocain prend part à la 143è Assemblée de l'UIP. Une délégation parlementaire marocaine conduite par les présidents de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, et de la Chambre des conseiller, Naama Mayara, prendra part aux travaux de la 143è Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP), prévue du 26 au 30 novembre à Madrid et ce, dans le cadre de la participation active aux fora parlementaires internationaux. Cette Assemblée, qui se tiendra au siège du Parlement espagnol, connaitra la participation des présidents des Parlements nationaux, des membres des délégations des pays membres de l’UIP et de représentants de syndicats et d'organisations parlementaires régionales en qualité d'observateurs permanents, indique, mardi, un communiqué de la Chambre des représentants.

Ressources en eau : le Maroc est en phase de gestion de pénurie. Le ministre de l'Equipement et de l'Eau, Nizar Baraka, a déclaré que le Maroc est actuellement dans une phase de gestion de la raréfaction des ressources en eau, exposées à de réelles menaces. Cette phase critique fait suite à l'étape de valorisation de les ressources hydriques nationales, qui s'est étendue du milieu des années 60 au milieu des années 80 à travers le Programme des Grands Barrages, qui a été caractérisé par l'élaboration d'importants plans de développement basés sur la valorisation des richesses en eau et des terres arables. Il a estimé qu’aujourd’hui, l’immense enjeu repose sur les stations de dessalement d'eau de mer et la mise en oeuvre de programmes importants pour fournir de l'eau potable aux citoyens, comme la station dessalement d'eau de mer de Casablanca, dotée d’une capacité de production de 300 millions de mètres cubes par an, et celle de Dakhla avec un capacité de 30 millions de mètres cubes, ainsi que l'initiation de la réalisation d'une station de dessalement d’eau de mer à Sidi Ifni par l'Office National de l'Eau et de l’Électricité.

Bayane Al Yaoum

Signature de deux contrats de concession pour la gestion participative de la nappe de Berrechid. Deux contrats de concession pour la gestion participative et durable de la nappe de Berrechid ont été signés, lundi à Berrrechid, dans le cadre d'un partenariat entre l'Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et les associations des usagers. Ces contrats, les premiers du genre au niveau national, qui ont été signés par la directrice de l'Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia Samira El Haouat, le président de l'association de producteurs de légumes et celui de l'association goutte d'eau, portent sur la protection de cette ressource vitale et la réalisation du développement agricole.

Les médecins adhèrent au programme DATA-TIKA pour la protection des données à caractère personnel. La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) et le Conseil national de l'ordre des médecins (CNOM) ont signé une convention de partenariat d'adhésion au programme DATA-TIKA, visant à accompagner la mise en œuvre de la loi relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel. Signée par le président de la CNDP, Omar Seghrouchni et le président du CNOM, Mohammadin Boubekri, en marge de la journée sur la télémédecine au Maroc organisée à l'initiative du Conseil, cette convention d’adhésion a pour objet de formaliser l’adhésion du CNOM au programme Data-Tika, lancé le 9 juillet 2020, dans le souci de protéger le citoyen marocain au sein de l’écosystème numérique et de renforcer les mesures de protection des données à caractère personnel.

Rissalat Al Oumma

Tanger: Interpellation d'un individu soupçonné de vol dans une agence d'assurances (DGSN). Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé, mercredi, un individu âgé de 33 ans, aux antécédents judiciaires, pour son implication présumée dans une affaire de vol dans une agence d'assurances. Les services de sûreté à Tanger avaient reçu, mardi soir, une plainte pour vol sous la menace de l'arme blanche à l'intérieur d'une agence d'assurances sise au quartier Souani, ciblant le téléphone portable de l'employée de l'agence, ce qui a nécessité l'ouverture d'une enquête judiciaire ayant permis l'identification du mis en cause et son arrestation, a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Vaccination anti-covid: le Maroc premier dans le monde arabe et en Afrique, et 26ème au niveau mondial. Selon la carte de vaccination établie par l'agence Bloomberg, la part du Maroc du nombre total de doses de vaccin anti-Covid-19 distribuées dans le monde jusqu'à présent (7,76 milliards de doses) a atteint 48 614 680 doses. A noter que 68,8% des Marocains ont reçu la première dose, alors que 67,8% en ont reçu deux. Le Maroc est en tête des pays arabes et africains en termes de distribution des doses de vaccin, et figure à la 26ème place à l’échelle mondiale en termes de nombre total des personnes bénéficiaires du vaccin, selon la même source.

Al Massae

DEPF: Rétablissement "progressif et significatif" de l'activité économique. L'activité économique nationale affiche un rétablissement "progressif et significatif", à la faveur des avancées enregistrées en matière de vaccination anti-coronavirus, des mesures de relance engagées et des résultats très positifs de la campagne agricole, affirme la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Des signes de reprise dans plusieurs branches d'activité non agricoles, à forte contribution dans la valeur ajoutée nationale ont été enregistrés courant 2021, en l'occurrence, les industries extractives et manufacturières, l'énergie électrique, le BTP et les télécommunications, relève la DEPF dans sa note de conjoncture de novembre 2021.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 01 Decembre 2021

Revue de presse économique 1er décembre 2021

Lundi 29 Novembre 2021

Revue de presse économique du 29 novembre 2021

Vendredi 26 Novembre 2021

Revue de presse économique du 26 novembre 2021

Mercredi 24 Novembre 2021

Revue de presse économique du 24 novembre 2021

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required