Mercredi 12 Octobre 2022

Les marchés de nouveau fébriles après la rallonge budgétaire du gouvernement

Les marchés de nouveau fébriles après la rallonge budgétaire du gouvernement

Le Masi perdait 1% mercredi au lendemain d'une deuxième séance blanche sur le marché des Bons du Trésor, synonyme d'impasse budgétaire pour les opérateurs de marché.

Le gouvernement compte débloquer 12 Mds de dirhams supplémentaires cette année pour faire face aux répercussions de l'inflation, dont 7 Mds de DH pour soutenir certains établissements et Entreprises Publics dont la situation financière a été impactée par la hausse des prix des matières premières. Ces annonces ne sont pas passées auprès des investisseurs qui se questionnent sur la manière dont cette rallonge sera financée. "Ces annonces viennent exacerber une situation déjà tendue sur le marché des taux avec notamment un trésor qui a été dans l'incapacité de lever des fonds pendant deux semaines consécutives", résume un opérateur. 

 

Les traders taux estiment que ce bras de fer entre les investisseurs et le trésor provoquera une hausse plus importante que prévue des taux primaires sur le marché des bons du Trésor alors qu'une nouvelle hausse du taux directeur en décembre est un risque avéré.  

 

Ces craintes qui n'ont pas manqué d'alimenter les tensions sur un marché actions déjà fébrile et qui négocie un rebond fragile depuis une semaine. Ce mercredi, le Masi a ainsi vite perdu 1% à la clôture, sous le poids de Maroc Telecom et Attijariwafa bank, les deux premières capitalisations du marché. 

 

La volumétrie sur le marché central est de 58 MDH. 

 

Désormais, les regards des investisseurs sont, d'une part, fixés sur la prochaine réunion de la banque centrale en décembre ainsi que sur les chiffres de l'inflation qui seront annoncés d'ici là par le HCP et, d'autre part, sur la situation des finances publiques. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 09 Fevrier 2023

Marché obligataire : Le trésor propose d’échanger de la dette à court terme

Mercredi 08 Fevrier 2023

Marché obligataire: une demande de plus de 13 milliards de DH sur les BDT à taux révisable

Mardi 07 Fevrier 2023

Des signaux de détente sur le marché des taux

Mardi 07 Fevrier 2023

Le trésor propose de nouvelles obligations 2 ans à taux révisable

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required