Lundi 01 Aout 2022

Crédit du Maroc: nette progression de la capacité bénéficiaire au premier semestre 2022

Crédit du Maroc: nette progression de la capacité bénéficiaire au premier semestre 2022

Crédit du Maroc dévoile ses résultats au titre du premier semestre 2022.

A fin juin 2022, Crédit du Maroc confirme son rôle de financeur et accompagnateur du développement économique du pays avec des emplois clientèle qui augmentent de 4,7 % sur un an pour se hisser à 46 938 millions de dirhams. Cette progression est stimulée par les crédits court terme entreprises dans un contexte économique de renchérissement des coûts d’approvisionnement et d’attentisme pour les projets d’investissement.

Les encours des crédits aux particuliers évoluent de 2,6 % à 19 674 millions de dirhams soutenus par la progression de 3,7 % des crédits à l’habitat qui compense le recul de 2,1 % des crédits à la consommation. Sur le marché des entreprises, les crédits court terme se renforcent de 24,2 %. Pour leur part, les crédits à l’équipement et le crédit-bail s’apprécient de 0,9 % faisant ainsi preuve d’une résilience face à une conjoncture économique peu favorable.

 

Ressources

Au premier semestre 2022, les ressources bilan évoluent de 0,7 % à 46 394 millions de dirhams, portées par la progression des ressources à vue de 1,8 % à 33 343 millions de dirhams. Les ressources d’épargne se replient, quant à elles, de 1,8 % à 9 822 millions de dirhams. S’agissant des ressources hors bilan, celles-ci affichent un recul de 0,6 % à 14 417 millions de dirhams en raison de la baisse de 3,0 % des encours d’OPCVM. Pour leur part, les encours en assurance vie progressent de 4,8 %

 

Bancassurance

Les primes collectées au premier semestre 2022 en assurance non-vie sont en repli de 4,8 % par rapport à la même période de 2021 dont -6,7 % sur la prévoyance, -5,0 % sur le dommage et -4,6 % sur l’assistance.

 

 

PNB

A fin juin 2022, le produit net bancaire consolidé s’élève à 1 284,9 millions de dirhams, en hausse de 6,5 % par rapport au premier semestre 2021. La marge nette d’intérêt s’apprécie de 4,1 % à 990,7 millions de dirhams bénéficiant, notamment, de l’accroissement des crédits et de la poursuite de l’optimisation du coût de la collecte.

La marge sur commissions progresse de 2,7 % à 213,6 millions de dirhams grâce à la bonne performance des activités à l’international ainsi que du cash management. Le résultat des opérations de marché s’affiche en hausse de 36,5 % à 130,7 millions de dirhams, bénéficiant de la performance de l’activité de change. Les filiales de Crédit du Maroc génèrent, quant à elles, un PNB global de 92,3 millions de dirhams au premier semestre 2022, en repli de 6,0 % par rapport à la même période de 2021.

 

RBE

Le résultat brut d’exploitation croît de 6,6 % à 591,4 millions de dirhams, tenant compte de la hausse de 6,4 % des charges générales d’exploitation, en lien avec la progression de 8,6 % des amortissements induits par la poursuite des investissements déployés par Crédit du Maroc sous l’égide de son projet d’entreprise ‘Tajdid 2022’. Le coefficient d’exploitation se situe à 54,0 % identique à celui du premier semestre 2021. 

A noter que Crédit du Maroc a engagé sur le premier semestre 2022 un montant total de 150,8 millions de dirhams d’investissements dont l’essentiel est concentré sur les grands projets structurants de la banque.

 

 Coût du risque

Le coût du risque consolidé se replie de 84,2 % à 10,5 millions de dirhams. Cette évolution s’explique par une sinistralité maîtrisée et anticipée, couplée à la mise à jour statistique des paramètres de calcul générant un impact favorable sur le coût du risque. 

Dans le cadre de sa politique de gestion prudente et anticipative des risques, Crédit du Maroc affiche un taux de couverture de 87,1 % à fin juin 2022. Les créances en souffrance poursuivent leur trend baissier avec un repli de 4,5 % à 3 712 millions de dirhams à fin juin 2022. Ainsi, le taux de créances douteuses et litigieuses se trouve ramené à 7,9 % à fin juin 2022 contre 8,7 % une année auparavant.

 

RNPG

Le résultat net part du groupe Crédit du Maroc s’élève à 324,7 millions de dirhams, en hausse de 16,9 % par rapport au premier semestre 2021, bénéficiant d’une bonne dynamique commerciale et d’une évolution favorable du coût du risque. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 23 Septembre 2022

Stokvis creuse ses pertes au premier semestre 2022

Vendredi 23 Septembre 2022

Label'Vie: résultat net consolidé en hausse de 37% au premier semestre 2022

Jeudi 22 Septembre 2022

Microdata: résultat net en hausse de 15,6% au premier semestre 2022

Jeudi 22 Septembre 2022

Cosumar: RNPG en baisse de 16% au premier semestre 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required