Mardi 11 Octobre 2022

CFG Bank réunit plus de 80 investisseurs pour sa 9ème Equity conférence

CFG Bank réunit plus de 80 investisseurs pour sa 9ème Equity conférence
  • Quelque 80 investisseurs étrangers et marocains étaient réunis pour rencontrer les 23 entreprises cotées invitées par CFG Bank à l’occasion de la neuvième édition de son Equity Conférence.

C'est désormais un rendez-vous incontournable pour la communauté des investisseurs locaux, avec en tête les gérants d'OPCVM de plusieurs banques d'affaires marocaines et les investisseurs étrangers, dont des fonds de pension et des gérants de fonds de plusieurs nationalités, friands d’informations fraîches et de commentaires de la part des dirigeants des sociétés cotées réunis lors de cette conférence.

 

Le concept

En l'espace de deux jours, des rencontres One-on-One ou de groupes restreints sont organisés par CFG Bank entre d'une part, les investisseurs marocains et internationaux, et d'autre part, les sociétés cotées ou celles souhaitant faire appel public à l'épargne invitées à l’événement. Elles étaient d'ailleurs 23 entreprises cette année dont de nouvelles recrues comme nous les énonce Bachir Tazi, directeur de CFG Marchés : «Il s'agit de Sothema, Sonasid, Auto Hall, Maghrebail, TGCC et Aradei Capital», se félicite-t-il, précisant que cet événement permet aux entreprises qui y participent d'améliorer leur courbe d'apprentissage en matière d'informations recherchées par le marché, ce qui à terme permet d'avoir une meilleure communication financière, plus ciblée et plus pertinente.

 

Pour Souad Benbachir, administratrice de la banque, l'objectif à chaque fois à travers cette conférence est de présenter aux investisseurs de nouvelles histoires intéressantes avec du potentiel de croissance. Elle ne manque pas de rappeler que parmi les nouveaux émetteurs invités, on retrouve certaines des dernières IPO de la Bourse de Casablanca qui, rappelons-le, ont été accompagnées pour la majorité par CFG Bank comme notamment Aradei Capital et TGCC.

 

Ce que recherchent les investisseurs

Selon les équipes de CFG Bank, les investisseurs sont beaucoup plus regardants sur les Equity stories, les perspectives de croissance et la qualité des managements dans le contexte perturbé que nous traversons. Les sujets de valorisation sont relégués à un second plan, particulièrement pour les investisseurs étrangers. Plus encore, Bachir Tazi explique que cette catégorie d'opérateurs a la particularité d'avoir une vision globale, ce qui leur permet de comparer plusieurs éléments entre différents marchés : la stabilité (macro, politique, réglementaire, monétaire etc.), la taille du marché, sa liquidité, notamment pour s'assurer de la sortie. Selon lui, la hausse des taux observée aujourd'hui à l'international fait que ces investisseurs privilégient «la taille de l'entreprise, son caractère défensif, la qualité de la communication financière et le rendement du titre».

Bourse de Casablanca : Un marché résilient

La volatilité à court terme du marché actions ne semble pas inquiéter outre mesure les investisseurs étrangers sur lesquels CFG Bank revendique 40% des volumes traités sur la place casablancaise. Ces étrangers se sont accrochés à leurs positions pendant la baisse Covid et ont tout juste ajusté leur exposition à la baisse avec la hausse des taux à l'international en réduisant leur exposition sur l’ensemble des marchés frontiers et donc le Maroc. Mais cet ajustement global ne touche pas le Royaume plus fortement que les autres pays de la même catégorie. Ce n’est pas un allègement spécifique à la place casablancaise. Sur un plan plus micro, Maha Karrakchou, directrice de la recherche de CFG Bank, dit s'attendre à une masse bénéficiaire stable autour de 30 Mds de dirhams cette année malgré le contexte difficile, ce qui témoigne de la résilience du marché qui préserve sa rentabilité malgré l’inflation. Actuellement, le marché traite à environ 21x les bénéfices 2022, soit un niveau très proche de sa moyenne historique de 20x. Mais Il reste la variable taux qui peut impacter le marché, elle-même dépendante de l'inflation, du déficit et du niveau des réserves de changes, etc...

Pour sa part, Younes Benjelloun, administrateur-Directeur général de CFG, cite trois éléments capables de faire passer un pas au marché marocain sur le plan macro et institutionnel : Sortir de la zone grise du GAFI, retrouver l'Investment grade de la note souveraine perdu suite à la pandémie et retrouver l'indice MSCI Emerging Market pour être encore plus visible dans les radards des investisseurs étrangers.

5 valeurs à fort potentiel

La recherche de CFG Bank table sur 5 valeurs présentant des perspectives de croissance significatives ainsi que des fondamentaux solides. Ces valeurs sur lesquelles la banque a de fortes convictions, sont HPS, Sonasid, Mutandis, Marsa Maroc et Risma. Ces actions sont valorisées par CFG Marchés à respectivement 8.752 DH, 964 DH, 295 DH, 324 DH, 155 DH.

 

Outre ces convictions fortes, CFG Bank est à l'achat sur d'autres valeurs comme Cosumar (cible à 266 DH), Aradei Capital (522 DH), Auto Hall (92 DH) et CIH Bank (375 DH).

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 12 Janvier 2023

CFG Bank: La fabrique à IPO

Vendredi 25 Novembre 2022

Amethis annonce sa sortie du capital de CFG Bank

Jeudi 15 Septembre 2022

Banques: CFG Bank de plus en plus rentable

Lundi 29 Aout 2022

CFG Bank: Le PNB s'envole de 42% au premier semestre 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required