Mercredi 12 Avril 2023

Assurance Vie: Après une légère pause en 2020, la collecte repart de plus belle

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

En 2021, l’assurance vie et capitalisation a retrouvé son dynamisme après une année morose marquée par le tassement de la collecte et le ralentissement de la croissance, indique l'ACAPS dans un nouveau rapport.

Le chiffre d’affaires de l'assurance Vie a progressé de 12,5% pour atteindre presque 23 milliards de dirhams. Cette progression a profité à tous les segments de la branche qui ont réalisé des taux de croissance à deux chiffres. Ainsi, l’épargne classique (support en dirhams), principal contributeur de la branche avec une collecte de 18 milliards de dirhams, a enregistré une hausse de 12,2% par rapport à 2020. L’épargne en unité de compte a enregistré la plus forte croissance avec 20%, portant sa contribution dans les émissions vie et capitalisation à 7,4% contre 7% un an auparavant. 

 

S’agissant de l’assurance décès, elle a enregistré une hausse de 10,2% à 3,2 milliards de dirhams. 

 

 

Forte hausse des rachats en 2021

Les prestations et frais ont enregistré un bond de 22% pour atteindre 15,1 milliards de dirhams, tirés principalement par les rachats qui ont marqué une forte augmentation (+1,6 milliard) et qui continuent de dominer les prestations vie et capitalisation (75%). Au vu de l’évolution de la collecte et celle des rachats, la collecte nette a affiché un solde positif en 2021 de 8,5 milliards de dirhams, soit un montant légèrement supérieur à celui de 2019 (8,3 milliards). Cette collecte nette a été orientée majoritairement vers les supports en dirhams (7,2 milliards) contre 1,3 milliard pour la collecte nette des supports en unités de compte.

 

Par ailleurs, les charges techniques d’exploitation ont augmenté de 10,2% à 2 milliards de dirhams, avec une hausse plus marquée des frais de gestion (+11,5%) que des charges d’acquisition (+8,9%). 

 

Source: ACAPS. 

 

Hausse du patrimoine financier des ménages

Au titre de 2021, le patrimoine financier des ménages a poursuivi sa progression au même rythme que l’année précédente, enregistrant une croissance de 5% à 919,5 milliards de dirhams. L’assurance a représenté 11% du patrimoine financier des ménages contre 82% pour les dépôts bancaires et 7% sous forme de valeurs mobilières. Cette structure reste quasiment inchangée par rapport à celle observée en 2020. 

 

Les provisions techniques des assurances vie ont marqué une augmentation de 8,6% à 114,2 milliards de dirhams. Cette hausse est tirée à la fois par l’augmentation des provisions mathématiques (+7,5%) à 103,7 milliards de dirhams et par l’accroissement de la provision pour participation aux bénéfices (+19,3%) à 3 milliards. La sortie progressive de la crise sanitaire, avec la reprise de l’activité économique et le bon comportement des marchés financiers, a soutenu la forte croissance de la rentabilité de l’assurance vie. Ainsi, le résultat technique net de la branche s’est apprécié de 31,1% passant de 756,7 millions de dirhams à 991,7 millions. Dans le détail, l’assurance en cas de décès continue de soutenir la rentabilité de la branche vie, avec un apport d’un milliard de dirhams, au moment où la composante principale de la branche « l’assurance épargne » (86%) a enregistré une perte technique de l’ordre de 12 millions de dirhams. Les contrats décès affichent ainsi un ratio de marge technique à primes de 26%. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 28 Juin 2024

Abderrahim Chaffai : «Si tout se passe bien, le système SBR sera en place en 2026 pour les comptes de 2025»

Lundi 03 Juin 2024

Assurances: Les nouvelles priorités stratégiques de l'ACAPS

Mercredi 17 Avril 2024

RDV de Casablanca de l'Assurance: La nécessité de se réinventer face à la hausse des incertitudes

Mardi 16 Avril 2024

L’ACAPS et le Conseil de la Concurrence coorganisent une rencontre sur les leviers de développement du secteur des assurances

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required