Mercredi 02 Fevrier 2022

Akhannouch au patronat : « Sans 3ème dose il n y a ni cash-flow ni EBITDA »

Akhannouch au patronat : « Sans 3ème dose il n y a ni cash-flow ni EBITDA »

Face au patronat cet après-midi, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a durcit le ton sur le vaccin et a promis de nouvelles mesures pour obliger les récalictrants. Selon lui, c’est le seul moyen pour écarter définitivement toute nouvelle fermeture de l’économie ou des frontières.

Aziz Akhannouch  a profité de cette rencontre  pour annoncer l’arrivée prochaine de nouvelles mesures qui seront annoncés pour forcer la main aux non-vaccinés dans les entreprises.

 

Insistant à maintes reprises sur le rôle des chefs d’entreprises pour pousser les salariés à finaliser leur schéma vaccinal, Akhannouch a demandé aux membres de la CGEM de « prendre leurs responsabilités », leur demandant de faire preuve de plus de rigueur pour pousser les non-vaccinés à se vacciner et ne plus prendre en otage la relance économique.

 

"Aidez-nous et essayer de convaincre votre personnel pour qu'on retrouve tous notre liberté", a-t-il martelé. Et de déclarer plus tard lors de cette réunion : « « Sans 3ème dose il n y a ni cash-flow ni EBITDA », sous-entendant que seule la vaccination générale de la population permettra de retrouver un rythme économique normal non entrecoupé par les restrictions.

 

Cette rencontre s'est tenue en présence du Conseil d'administration de la CGEM et de plusieurs ministres.

 

Khaled Ait Taleb, ministre de la Santé, y a indiqué que le Maroc perd tout l'effort fourni au début de la campagne de vaccination, puisque seules 4,5 millions de personnes ont tendu le bras pour la troisième dose, alors que 23 millions de personnes ont reçu la deuxième dose. « Nous sommes à un moment très important », a martelé Khaled Ait Taleb, qui a indiqué que le nombre de décès parmi les vaccinés avec 3 doses est tout juste de 1,08%, alors que depuis le début de la pandémie, 67,4% des personnes décédées sont non-vaccinées. De même, depuis le démarrage de la troisième dose, 41% des décès sont parmi les non-vaccinés.

 

Cette rencontre fait suite à une autre tenue plus tôt dans la journée avec les secrétaires généraux des différents secteurs ministériels.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 17 Mars 2022

Crédit du Maroc renouvelle son Label RSE de la CGEM

Vendredi 28 Janvier 2022

Entreprenariat: coup d’envoi de la plateforme "Intaliq by CGEM"

Jeudi 30 Decembre 2021

Les Émirats Arabes Unis valident le nouveau vaccin de Sinopharm à base de protéines

Lundi 29 Novembre 2021

Pfizer a déjà commencé à travailler sur une version du vaccin anti-Covid contre Omicron

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required