×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Comment Auto Hall compte se rattraper au deuxième semestre

Vendredi 25 Septembre 2020 - PAR bourse news

 

Auto Hall affiche une nette reprise des ventes en juillet (+37%) et août (+54%) 2020.

107 MDH de plus-value intègreront les résultats au 2ème semestre.

Le distributeur poursuit le développement de son réseau.

 

Plus exposé à la conjoncture économique, l’automobile a durement souffert de la crise sanitaire. L'amont et l’aval du secteur ont été complètement à l’arrêt durant plusieurs mois. Les distributeurs locaux n’ont pas échappé à la crise. Et Auto Hall ne fait pas exception.

Ses réalisations au premier semestre en témoignent : les ventes ont chuté de 36% dans le sillage de la baisse observée sur le marché. Et son résultat net consolidé est déficitaire de 29 MDH. Le résultat net social recule à 39 MDH contre 110 MDH au premier semestre 2019.

«Cette année, le résultat d’Auto Hall a connu moins de dividendes. Nous avons remonté des filiales seulement 16 MDH de dividendes contre 40,6 MDH l’année précédente», explique Abderrahim Bachiri, Directeur général activités support.

Le résultat net consolidé est déficitaire de 29 MDH alors que l’EBITDA se  situe à 99 MDH, niveau jugé «intéressant» par le management.

 

Net rattrapage en été

Passés les mois durs de la crise, Auto Hall s’est armée pour remonter la pente. Les résultats au niveau des ventes sont bien visibles. Grâce «à des plans commerciaux très agressifs avec un ciblage de niche maîtrisé», la société a augmenté ses ventes (VP/VUL) de 5% en juin, de 37% en juillet et de 54% en août, surperformant ainsi le marché en cette période estivale.

Auto Hall a également amélioré ses parts de marché. Le cumul à fin août s’établit à 13,8% contre 11,1% comparativement à août 2019, soit un gain de 2,7 pts.

Des améliorations commerciales qui se reflèteront sur les comptes du deuxième semestre.

Récupérée en 2018, la carte Opel marque un bond remarquable. «Elle s’est hissée de la 17ème place en 2018 à la 12ème place en 2019, puis au 8ème rang à fin août 2020 en termes de ventes, avec une croissance de 33%. Sa part de marché cumulée sur ce segment est de 4», note satisfait le Directeur général, Jamal Eddouhbani.

 

Roues de secours

Pour amortir le choc de la pandémie sur les comptes de l’année, le spécialiste de la commercialisation du matériel roulant, vieux de 100 ans, a trouvé ses pneus de secours : la cession de biens immobiliers.

Le management indique, en effet, que les résultats net et consolidé du premier semestre ne tiennent pas compte des améliorations commerciales après juin, ni des plus-values réalisées sur des cessions d’immobilisations.

A.Bachiri annonce que 2 titres fonciers ont été récemment cédés. Ils vont rapporter 107 MDH en termes de résultat net dans les réalisations du deuxième semestre. «Ce qui laisse présager une année, en termes de résultat, qui n’aura pas à souffrir de la pandémie de la Covid-19», rassure-t-il.

 

Développement du réseau maintenu

Auto Hall ne fait pas de concessions quant au développement de son réseau sur le Royaume.

Sur le premier semestre, le management fait état de  l’achèvement de la construction d’une nouvelle succursale et du lancement du chantier d’une autre ainsi que le réaménagement d’une succursale existante.

La société indique également qu’elle travaille sur la préparation de nouveaux projets dans deux villes. Elle projette enfin la finalisation de l’acquisition de deux sites dans la région de Casablanca d’une superficie totale de 15 ha.

 

Y.S

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Auto Hall
Partage RéSEAUX SOCIAUX