Mardi 19 Juillet 2022

Bourse de Casablanca: rebond prudent avant les trimestriels

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Guerre en Ukraine, inflation, remontée des taux, perspectives de croissance..., les mauvaises nouvelles se sont succédées au premier trimestre de cette année. Le marché a eu le temps de les intégrer et attend désormais de nouveaux catalyseurs. D'ici là, place au rebond. 


Le 5 juillet dernier, l'indice MASI inscrivait son plus bas de l'année en clôture à 11.546 points. Depuis, un rebond prudent et saccadé s'est mis en place avec des volumes faibles sur le marché central. A l'heure où nous mettions sous presse, le 19 juillet, le MASI a déjà repris 3% depuis le point bas. L'indice phare du marché marocain reste tout de même 11% plus bas que ces niveaux de début d'année. 


Des infos enfin digérées 

Les catalyseurs baissiers qui ont provoqué la glissade du premier trimestre sont encore tous d'actualité : Conséquences de la guerre en Ukraine, inflation, revue à la baisse des perspectives de croissance, sécheresse ou encore pressions haussières sur le marché obligataire. Mais depuis mars, les investisseurs ont largement eu le temps d'intégrer ces informations. La capitalisation boursière a perdu 100 Mds de dirhams en 6 mois et pour aller plus bas ou pour en finir avec la baisse, il faudra alimenter la machine pessimiste avec des sujets frais. Or, depuis quelques semaines, l'actualité sur l'Ukraine est moins suivie, l'inflation élevée est intégrée et une accalmie est observée sur le marché des taux. 


Un agenda chargé en août et surtout à la rentrée 

Le marché a rendez-vous avec les trimestriels des entreprises en août. Outre le chiffre d'affaires, dont l'interprétation est moins pertinente dans ce climat inflationniste, les investisseurs prêtent une attention particulière aux commentaires des émetteurs sur leurs marges...À condition que ces derniers jouent le jeu de la transparence et de la communication. Mais c'est en septembre où la volatilité risque de reprendre avec les semestriels qui permettront de répondre à cette fameuse question : Comment les entreprises ont-elles géré la hausse des coûts. Dans la foulée, le Conseil de BAM sera scruté, notamment pour les prévisions de croissance. Ce Conseil risque d'être accompagné par un nouveau débat sur le resserrement de la politique monétaire si l'inflation continue de progresser l'été. 


D'ici là, l'attentisme est quelque peu favorable aux actions qui connaissent des rebonds plus ou moins marqués. 


Sur un plan technique, le rebond actuel ressemble aux deux précédents rebonds techniques d’avril et juin. Il faudra au moins dépasser la zone des 12.060 points pour commencer réellement à donner du crédit aux intérêts acheteurs.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 07 Juin 2024

Bourse de Casablanca: 4e semaine de baisse consécutive pour le masi

Vendredi 07 Juin 2024

Bourse de Casablanca: Remise des prix du 3e "Concours du meilleur rapport de Développement Durable"

Vendredi 07 Juin 2024

Quel scénario technique pour le MASI ? L'avis de BKGR

Jeudi 06 Juin 2024

Le Sentiment de marché : Un Baromètre pour améliorer la visibilité sur les actions

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required