Lundi 11 Octobre 2021

Revue de presse économique du 11 octobre 2021

Revue de presse économique du 11 octobre 2021

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi :

Le Matin :

• Ouverture de la législature : le Discours Royal porteur de messages importants sur les défis posés. Des membres des deux chambres du parlement ont affirmé vendredi que le discours Royal prononcé à l'occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 1ère année législative de la 11ème législature, est porteur de messages importants sur les défis à venir, surtout celui relatif à la matérialisation du Nouveau Modèle de Développement (NDM). Pour le président du groupe du Rassemblement National des Indépendants (RNI) à la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, le Discours Royal a souligné que ce nouveau modèle de développement représente le cadre dans lequel toutes les actions à entreprendre à l'avenir devraient être inscrites, ajoutant que le souverain a fixé, à ce propos, les priorités pour le gouvernement et le parlement sur le plan de la relance et le dépassement des effets négatifs de l'épidémie du Covid-19, lesquels sont appelés à mutualiser leurs efforts à cette fin. Et de relever aussi que le discours Royal a évoqué les dernières échéances électorales et le choix démocratique suivi par le Royaume ainsi que la participation massive des citoyens aux élections pour choisir leurs représentants.

• Le Maroc joue un rôle majeur dans la région méditerranéenne. Le Maroc joue un rôle majeur dans la région méditerranéenne dans plusieurs domaines, a affirmé, vendredi à Rome, le ministre des affaires étrangères italien Luigi Di Maio. "La coopération bilatérale avec le Royaume, acteur fondamental en méditerranée, peut se développer davantage si nous impliquons la jeune génération" , a déclaré le ministre italien, lors d'une cérémonie de remise de bourses d’excellence à des étudiants marocains. M.Di Maio a saisit cette occasion pour saluer le rôle pionnier du Maroc dans la lutte contre le terrorisme et sa contribution à la stabilité de la région, évoquant les efforts déployés par le Royaume dans le dossier libyen.

L’Economiste :

• Economie et finances : la relance dans la ligne de mire. Après deux ans à la tête du département du tourisme, Nadia Fettah Alaoui hérite d'un portefeuille bien plus lourd: Economie et Finances. Pas le temps de s'échauffer, Nadia Fettah Alaoui va rentrer dans le vif du sujet avec les préparatifs de la loi de finances 2022. Les attentes sont nombreuses, plusieurs secteurs continuant de pâtir des effets de la crise sanitaire. L'équipe qu'elle formera avec Faouzi Lekjaâ aura pour principale mission d'appuyer la relance économique avec notamment le déploiement du Fonds Mohammed VI pour l'investissement. Les dossiers chauds, Nadia Fettah Alaoui en aura foison sur son bureau à commencer par la réforme des subventions.

• L'ENCG Tanger veut booster l'employabilité de ses diplômés. L'ENCG Tanger vient de signer une convention de partenariat avec l'antenne marocaine du cabinet américain Cognitus. L'objectif est de doper le développement des compétences des étudiants et des diplômés de l'ENCG-T et, surtout, booster leur employabilité. Cognitus est un cabinet conseil basé à Dallas et opérant dans le domaine de la transformation digitale des entreprises avec plus de 850 employés répartis sur les quatre coins du monde. Parmi les aspects de coopération visés, figure l'échange d'information en matière de recrutements et de stages, la formation personnalisée des employés de Cognitus ou encore le lancement de projets de recherche communs.

Aujourd'hui Le Maroc :

• Morocco Now, la nouvelle marque d’investissement et d’export du Maroc. C’est de Dubaï que l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) a choisi de lancer la marque d’investissement et d’export du Maroc. Baptisée "Morrocco Now", la nouvelle identité se veut un nouveau gage de confiance pour les différents partenaires du Royaume. Cette initiative traduit en effet la vision de l’AMDIE pour promouvoir le Maroc comme destination d’investissements et d’affaires dans cette période de sortie de crise. "Morocco Now s’appuie sur une expérience réussie de la transformation économique faisant du Maroc une destination fiable à haut potentiel d’investissement et d’export", a souligné Youssef El Bari, directeur général de l’AMDIE en marge du lancement, dimanche 9 octobre, de la marque au Pavillon Maroc à l’Expo 2020 Dubaï.

• Al Hoceima : Quelque 9.000 enfants dans le préscolaire cette année. A l’instar de l’ensemble des provinces et préfectures du Nord, Al Hoceima poursuit son programme de promotion de l’éducation préscolaire en vue de favoriser l’apprentissage et la préparation des élèves bénéficiaires à l’enseignement primaire. Dans ce contexte et au titre de la rentrée 2021-2022, le secteur a connu le renforcement des infrastructures et l’augmentation du nombre d’éducateurs spécialisés, ayant permis d’accueillir quelque 9.000 enfants cette année dans la province. Selon la Direction provinciale de l’éducation nationale d’Al Hoceima, les enfants bénéficiaires de ce programme entament leur année scolaire dans le strict respect des mesures préventives en vigueur pour éviter la propagation de la pandémie de Covid-19.

Maroc Le Jour

• Sahara marocain : Staffan de Mistura n'a de solution à proposer que celle de l’autonomie. La mission de l’envoyé spécial des Nations unies au Sahara, Staffan de Mistura, ne doit plus consister à chercher de solution mais à mettre en œuvre celle de l’autonomie, en rapprochant les points de vue des parties, souligne le professeur de droit international, Rachid Lazrak, dans une analyse publiée samedi par "Jeune Afrique". Sous le titre “l’autonomie du Sahara, seule issue pour Staffan de Mistura”, l’universitaire estime que ce dernier, officiellement nommé le 6 octobre comme nouvel envoyé spécial des Nations unies au Sahara “ne réussira dans sa mission que si le Conseil de sécurité se prononce en faveur de la solution proposée par le Maroc”. Si les missions du nouvel envoyé spécial ne devaient pas évoluer, l’ONU enverrait au monde un bien mauvais message, en donnant l’impression de vouloir laisser perdurer un conflit qui date de 1974, et, surtout, de ne pas tenir compte des derniers développements autour de cette épineuse question, relève-t-il.

• Naam Miyara déterminé à consolider la place de la Chambre des conseillers dans l'édifice institutionnel. Le nouveau président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara a exprimé sa détermination à poursuivre le processus de consolidation de la place de la deuxième Chambre dans l’édifice institutionnel. Dans une allocution à l’occasion de son élection à la présidence de cette Chambre, Miyara a affirmé que les priorités demeurent la poursuite de la consolidation de la place particulière de la Chambre des conseillers dans l’édifice institutionnel, à travers la forte implication pour la concrétisation, sur le plan législatif, des Hautes Orientations Royales et du contenu du futur programme gouvernemental.

L’Opinion :

• Dar Bouazza : la corniche fera peau neuve. Dans le but de faire de Casablanca un espace de vie, de prospérité et de divertissement, la Société de Développement Local (SDL), ayant été à l'origine de la réhabilitation de plusieurs édifices historiques de la métropole, vient de lancer un appel d'offres pour la réalisation des travaux d'aménagement de la corniche de Dar Bouazza qui s’étaleront sur 7,2 km. D'une enveloppe budgétaire d'au moins 43 millions de dirhams (MDH), ces derniers ne dureront pas moins de 18 mois, peut-on lire sur le site de Casa Aménagement, ajoutant que l'ouverture des plis est prévue pour le 26 octobre prochain. Le chantier concerne des travaux de voirie et d'assainissement, de revêtement de bâtiments, et d'éclairage public, la mise en place d'espaces de Jeu pour enfants et des zones de sport en plein air, la conception de mobiliers urbains.

• Casablanca-Settat : un besoin de 600 poches de sang par jour. Les centres de transfusion sanguine de la région Casablanca-Settat enchainent les alertes sur la pénurie du sang et tentent de s'approvisionner en poches de sang afin de couvrir les besoins des patients au quotidien, et ce après avoir constaté que le stock actuel est sur le point de s'épuiser. Amal Darid Ibnelfarouk, directrice du Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) de Casablanca-Settat, a révélé dans un communiqué que le centre a besoin de 500 à 600 poches de sang par jour pour satisfaire la consommation journalière, ajoutant que les différents centres de la région souffrent durant cette- saison post-estivale, d'une grave pénurie dans les stocks de cette substance vitale.

Al Bayane :

• Le Conseil de la concurrence et l'ACAPS scellent une convention de coopération. Une convention de coopération a été signée entre le Conseil de la concurrence et l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) en vue de l'instauration d'un cadre de concertation autour des problématiques de régulation concurrentielle dans le secteur des assurances. Cette convention s'inscrit dans le cadre de la volonté des deux parties de créer une dynamique de coopération fondée sur une base formalisée garantissant l'effectivité et la pérennité de leurs actions communes, pour une bonne gouvernance, conformément au cadre légal régissant les deux institutions. A cette occasion, le président du Conseil de la concurrence, Ahmed Rahhou a relevé que le but de cette convention est de créer un cadre de collaboration allant de l'échange de l'information à l'organisation de manifestations communes, permettant d'asseoir des visions communes sur les problématiques touchant les règles de la concurrence et la protection du consommateur dans les secteurs soumis au contrôle de l'ACAPS.

• Les grands chantiers de développement, un levier pour la réalisation de la justice sociale et de l'essor économique. Les grands chantiers de développement lancés dans le Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, constituent un levier pour la réalisation de la justice sociale et de l'essor économique, a affirmé, samedi à Marrakech, le président de l'Ordre National des Comptables Publics (ONCP) du ministère de l'Economie et des Finances, Driss Laktami. Dans une allocution à l'ouverture de l'Université d'été de l'ONCP, initiée par ledit Ordre et le forum des chercheurs du ministère, sous le thème "La justice fiscale, un levier essentiel du nouveau modèle de développement", M. Laktami a souligné que le processus de développement ne peut aboutir qu'à travers l'adoption d'une politique financière efficace et d’une réforme structurelle du modèle économique national, aussi bien en ce qui concerne le système de financement que de la production et de la compétitivité.

Libération

• Le CDH adopte une résolution inédite co-parrainée par le Maroc sur le droit à un environnement propre. Le Conseil des droits de l'homme (CDH) des Nations Unies a adopté, vendredi, une résolution co-parrainée par cinq pays, dont le Maroc, et reconnaissant "pour la première fois, que disposer d'un environnement propre, sain et durable est un droit humain". Dans cette résolution 48/13, le Conseil a appelé les États du monde entier à travailler ensemble, et avec d'autres partenaires, pour mettre en œuvre ce droit nouvellement reconnu. Le texte, proposé par le Maroc, les Maldives, la Slovénie, la Suisse, et Costa Rica, a été adopté par une très large majorité des voix, après plusieurs mois d'intenses consultations avec la contribution distinguée du Maroc.

• Casablanca : projection en avant-première du film ''El Kenz" de Omar Ghofran. Le long métrage "El Kenz" de Omar Ghofran dont la sortie est prévue dans les salles le 13 octobre, a été projeté, vendredi soir, en avant-première au Megarama de Casablanca. Ce film traite de la question de la coexistence au sein de la société marocaine à travers la relation entre Jad, un juif marocain dont le personnage a été interprété par l’acteur Mohamed El Haoudi et Hamdan, un rôle campé par Tarek Boukhari ainsi que sa femme Sakina Drabel. Le trio se lance dans une aventure comique en quête d’un trésor appartenant au grand-père de Jad, dans le quartier Mellah dans l’ancienne médina. En marge de la projection, le réalisateur Omar Ghofran a indiqué que l’idée du film, qui a été projeté en présence de toutes les actrices et acteurs ayant joué dans ce film, est née d’une rencontre et discussion avec les artistes Chafik Bisbis et Ali Karoui.

Al Massae

La consommation des ménages favorise la demande intérieure. Dans un contexte d'amélioration de la situation sanitaire, la demande intérieure aurait poursuivi son redressement pour le troisième trimestre successif, après avoir régressé au cours de l’année 2020, indique le HCP. La consommation des ménages se serait raffermie de 5,6%, au troisième trimestre 2021, portée par la hausse des achats de biens alimentaires, manufacturés et de services de transport, de restauration et de loisirs. La consommation des administrations publiques aurait, pour sa part, progressé de 4,2%, au lieu de +4,8% un trimestre plus tôt, en ligne avec l’accroissement des dépenses de fonctionnement administratif. L’investissement brut se serait raffermi de 6,5%, dans le sillage du raffermissement de l’équipement en produits manufacturés et immobiliers.

Lancement d'un appel d'offres pour l'installation de fermes d'algoculture. La Chambre des pêches maritimes de la Méditerranée a lancé un appel d'offres pour l'équipement et l'installation de fermes d'algoculture au profit des coopératives de pêche artisanale de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. La Chambre a précisé, dans un communiqué, que l'appel d'offres, dont les plis seront ouverts le 29 octobre au siège de la Chambre à Tanger, concerne l'installation de fermes d'algoculture au profit des coopératives de pêche artisanale au niveau de la côte s'étendant de Chamaâla à Kaa Asras, dans la province de Chefchaouen. Elle a ainsi fixé le coût estimé des travaux de réalisation de ces fermes à environ 3,87 millions de dirhams, notant que ces travaux doivent être achevés dans un délai n'excédant pas 7 mois.

Al Yaoum Al Maghribi

Le rapport du SG de l'ONU citant une Lettre Royale : les actions du Maroc à Guergarate sont irréversibles. Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a mis en relief, dans son rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, publié dans les 6 langues officielles des Nations Unies, la Lettre Royale soulignant le caractère "irréversible" des actions pacifiques menées par le Maroc au niveau du poste frontalier d’El Guerguarate pour rétablir la libre circulation civile et commerciale. Dans ce cadre, le Secrétaire général de l’ONU a informé les membres du Conseil de Sécurité de la lettre que lui a adressée S.M. le Roi Mohammed VI le 21 novembre 2020, dans laquelle le Souverain a affirmé que les actions entreprises par le Maroc à El Guerguarate étaient "irréversibles", tout en réaffirmant l’attachement du Royaume au cessez-le-feu.

Rachid Talbi Alami élu président de la Chambre des représentants. Rachid Talbi Alami, du Rassemblement National des Indépendants (RNI), a été élu, samedi, nouveau président de la Chambre des représentants. L'élection du nouveau président de la première Chambre s'est déroulée conformément aux dispositions de l'article 62 de la Constitution (alinéa 3) et du règlement intérieur de l'institution législative. Talbi Alami a été élu avec 258 voix sur un total de 279 voix exprimées, contre 4 voix pour le candidat du Front des Forces Démocratiques (FFD), Raouf Abdellaoui Maane.


Assahra Al Maghribia

Réunion lundi du Conseil de gouvernement. Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, préside lundi un Conseil de gouvernement qui sera consacré à la présentation du projet du programme gouvernemental. La nouvelle équipe gouvernementale se distingue par une forte présence de femmes et de jeunes compétences qui possèdent les capacités nécessaires pour remettre le train du développement sur les bons rails, au niveau des différents grands projets que le Royaume compte entreprendre dans le futur.

Les Nations Unies au Maroc appellent à "réinventer l'avenir pour chaque fille". Le Système des Nations Unies pour le développement au Maroc lance un appel pour "Réinventer l'avenir pour chaque fille", à l'occasion de la Journée internationale de la fille célébrée le 11 octobre de chaque année, et dans le cadre de la campagne "Réinventer l'avenir pour chaque enfant " entamée le 25 mai dernier. Réinventer l'avenir pour chaque fille, c’est libérer son potentiel où qu’elle soit pour qu’elle dessine son propre avenir en ayant accès à une éducation de qualité, à des services de santé de base de qualité, à des services de protection effectifs et à des mécanismes de participation et d’autonomisation opérationnels, souligne le Système des Nations Unies dans un communiqué.

Al Ahdath Al Maghribia

Le Discours Royal d'ouverture du Parlement: une feuille de route pour mettre en œuvre le nouveau modèle de développement. Le discours royal adressé au parlement à l’occasion de la première année législative de la 11ème législature est pragmatique, riche et clair, dont le contenu est riche et encadré par trois dimensions qui constitueront la feuille de route pour mettre en œuvre le nouveau modèle de développement. Le discours a mis en évidence l'atmosphère dans laquelle se sont déroulées les élections du 8 septembre, la participation massive des citoyens, en particulier dans les provinces du Sud, et la manière dont la pandémie de Coronavirus a été gérée, ainsi que les gains réalisés depuis des années dans des secteurs vitaux. Le discours a clairement énoncé trois priorités stratégiques pour la prochaine étape de la gestion des affaires publiques, à savoir la défense de l’intérêt supérieur du pays, la poursuite de la relance économique et la mise en œuvre du nouveau modèle de développement.

Maladie mentale: pénurie des ressources humaines. Dans le domaine des maladies mentales, le Maroc compte 450 psychiatres, 220 psychologues et environ 1 400 infirmières, alors que le nombre de lits alloués aux patients ne dépasse pas 2 320 dans les secteurs public et privé, ce qui n'est pas à la hauteur des aspirations des citoyens, selon les spécialistes. Jalal Toufik, directeur de l'hôpital psychiatrique de l'Université Arrazi à Salé, estime que les maladies mentales sont une question commune qui nécessite une approche globale impliquant les différentes parties prenantes, notamment le ministère de la Santé, les cadres médicaux, le patient et sa famille, ainsi que la société et les décideurs.

Al Alam

Covid-19: Plus de 176.000 personnes ont reçu la 3ème dose. Un total de 176.594 personnes ont reçu la 3ème dose du vaccin anti Covid-19, au sixième jour du lancement de l'opération, a indiqué samedi le ministère de la Santé. La plupart des centres de vaccination répartis dans différentes villes du Royaume, depuis lundi dernier, ont enregistré une participation massive des citoyens souhaitant recevoir la 3ème dose du vaccin anti-Covid 19. A cet égard, Mohamed ben Azzouz, responsable du programme national de vaccination, a affirmé dans une déclaration au journal que l'administration de la troisième dose se poursuit en hausse dans les centres de vaccination, grâce à la confiance dans la campagne nationale de vaccination.

Campagne d'été de pêche de poulpe: Plus de 3.300T débarquées à Dakhla. Un total de 3.365 tonnes (T) de poulpes, d’une valeur globale de plus de 331 millions de dirhams (MDH), ont été débarquées au niveau des villages de pêche artisanale dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, durant la campagne d’été de pêche de ces céphalopodes. Selon les chiffres fournis par la délégation des pêches maritimes à Dakhla, ces débarquements enregistrés au niveau des quatre villages de pêche de Lassarga, Labouirda, Ntireft et Imoutlan, correspondent à 99,54 % du quota global (3.380 T), fixé pour le segment de la pêche artisanale pour cette campagne.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Lachgar appelle à la défense de l'institution parlementaire à exercer toutes ses fonctions et tâches législatives et de contrôle pour consolider la démocratie. Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a indiqué que les groupes USFP aux Chambres des représentants et des conseillers seront efficaces et exerceront leurs rôles parlementaires en matière de contrôle et de législation, conformément à l'orientation du parti et à la position de l'opposition qu'il a choisie. S’exprimant à l'occasion de la rentrée parlementaire et politique, Lachgar a appelé les membres des deux groupes à accomplir le devoir le plus sacré, qui consiste à défendre l'institution parlementaire pour qu’elle puisse mener à bien toutes ses fonctions et missions législatives et de contrôle dans le but de renforcer la vraie démocratie et consolider l’Etat de droit.

4è commission de l'AG de l’ONU: Appel à mettre fin à la tragédie des populations séquestrées dans les camps de Tindouf. Plusieurs militants des droits de l’homme et acteurs associatifs ont appelé, devant la 4è commission de l’Assemblée Générale de l’ONU, à mettre un terme aux souffrances que subissent les populations séquestrées dans les camps de Tindouf, au Sud-ouest de l’Algérie. "La communauté internationale ne peut plus ignorer la situation dangereuse" qui prévaut dans les camps de Tindouf contrôlés par les milices du polisario, a ainsi souligné Mohamed Elaissaoui, de l’"Organisation for Ending Human Rights Violations in the Tindouf Camps", relevant qu’il n’est plus tolérable de permettre aux mercenaires du polisario de séparer les enfants de leurs parents et de les priver de leur droit à l’éducation et à la dignité.


Bayane Al Yaoum

Benabdallah souligne la nécessité de renforcer les performances politiques et parlementaires dans le cadre d'une opposition démocratique nationale constructive et responsable. Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, a exprimé la fierté du parti pour les résultats importants qu'il a obtenus. Benabdallah a appelé les représentants de son parti à s'engager dans le dynamisme que connaît le pays, notamment les réformes et les orientations qui doivent être mises en oeuvre, en optant pour une opposition constructive et responsable, qui focalise sur l'essentiel, apprécie ce qui est positif et alerte sur ce qui est négatif sans faire de la surenchère ou de l’opposition de surface.

Rissalat Al Oumma

Le discours royal, une feuille de route pour défendre la Nation et mettre en œuvre le nouveau modèle de développement. Les différentes composantes des deux chambres du Parlement ont apprécié le contenu du discours royal adressé par SM le Roi Mohammed VI aux Parlement, à l'occasion de l'ouverture de la première session de la première année législative de la onzième législature. Dans des déclarations séparées au journal, des représentants et des conseillers parlementaires ont évoqué les messages les plus importants portés par le discours royal, notamment la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement et le succès obtenu par le Maroc en matière de gestion de la pandémie de coronavirus. Dans ce contexte, Chaoui Belassal, chef du groupe constitutionnel social-démocrate, s'est arrêté sur les points les plus saillants du discours royal, notamment la défense de notre pays contre lequel sont ourdies des machinations sinistres.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 15 Octobre 2021

Revue de presse économique du 15 octobre 2021

Jeudi 14 Octobre 2021

Revue de presse économique du 14 octobre 2021

Mercredi 13 Octobre 2021

Revue de presse économique du 13 octobre 2021

Mardi 12 Octobre 2021

Revue de presse économique du 12 octobre 2021

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required