Vendredi 07 Septembre 2018

L'emploi et les salaires accélèrent aux USA

info bourse actualite marches financiers boursier analyse technique graphique

WASHINGTON, 7 septembre (Reuters) - Les créations d'emploi ont rebondi en août aux Etats-Unis et les salaires y ont enregistré leur plus forte croissance annuelle depuis neuf ans, renforçant l'idée selon laquelle l'économie américaine reste dynamique et résiste aux tensions commerciales générées par l'administration Trump.

Les créations d'emploi non-agricoles se sont élevées à 201.000 le mois dernier, soutenues notamment par les embauches dans le bâtiment, chez les grossistes et dans les services aux entreprises, a annoncé vendredi le département du Travail.

L'économie américaine a besoin de créer 120.000 emplois par mois pour absorber les nouveaux entrants dans la population en âge de travailler.

Le salaire horaire moyen a progressé de 0,4%, soit 10 cents, en août après une hausse de 0,3% en juillet. Cela porte sa progression annuelle à 2,9% le mois dernier, la plus forte hausse depuis juin 2009. Elle avait été de 2,7% en juillet.

La croissance des salaires témoigne du resserrement du marché du travail et conforte le scénario d'une nouvelle hausse de taux, la troisième de l'année, de la part de la Réserve fédérale à l'issue de la prochaine réunion de son comité de politique monétaire, les 25 et 26 septembre.

Le taux de chômage est resté stable à 3,9% en août.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à 191.000 créations d'emploi le mois dernier, à un taux de chômage de 3,8% et à une croissance du salaire horaire de 2,7% sur un an.

Les créations d'emploi cumulées de juin et juillet ont été revues en baisse de 50.000.

Le dollar et les rendements des emprunts d'Etat américains ont grimpé après la publication de ces statistiques, tandis que les contrats à terme sur les indices à Wall Street creusaient leurs pertes.

L'indice dollar, qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, gagnait 0,2% et le rendement des Treasuries à dix ans prenait trois points de base, à plus de 2,9%.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 16 Juillet 2024

USA: La Fed n’attendra pas le recul de l’inflation à 2% pour réduire les taux, affirme son président

Jeudi 11 Juillet 2024

USA: l'inflation ralentit encore en juin, à 3% sur un an

Lundi 01 Juillet 2024

USA: Le ralentissement de l’inflation relance les attentes d’une baisse des taux d’intérêt

Mercredi 12 Juin 2024

USA: l'inflation baisse en mai, à 3,3% sur un an

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required