EMISSION DU 16/10 - par bourse news Organisation internationale des Commissions de valeurs : Nezha Hayat vice-présidente Afrique et Moyen-Orient

Nezha Hayat, présidente de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux, élue à la vice-présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient (AMERC) de l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs (OICV). 

 

L'Autorité Marocaine du Marché des Capitaux annonce lundi l’élection de Nezha Hayat, Présidente de l’institution, à la vice-présidence de l’Africa & Middle East Regional Committee (AMERC) de l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs mobilières (OICV). Le Comité Régional de l’Afrique et du Moyen-Orient (AMERC) de l’OICV est le comité qui regroupe les régulateurs des marchés financiers de la région et dont les travaux ont pour objectifs l’examen, l’échange d’informations et la promotion des questions spécifiques au développement des marchés de capitaux. L’AMERC comprend 25 membres et douze membres associés, tous représentant les régulateurs de la région Afrique et Moyen Orient et satisfaisant aux normes de l’Organisation Internationale. Le mandat de la vice-présidence de l’AMERC court jusqu’à la fin de l’année 2018 et est assorti d’un siège au sein du Conseil d’Administration de l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs mobilières. 

Les 24 et 25 janvier 2018, l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux accueillera la 40ème réunion du Comité AMERC, à Rabat. A cette occasion, l’AMMC organisera une conférence régionale sur les marchés de capitaux. A cette occasion, Nezha Hayat a déclaré : "«Notre engagement au sein du Comité AMERC nous permet de partager notre expérience et de bénéficier des meilleures approches de régulation et d'encadrement de marchés de capitaux. L’organisation de la prochaine réunion du Comité, à Rabat en janvier prochain, sera l’occasion de valoriser le dialogue et la coopération qui prévaut entre nos divers marchés et de débattre du rôle des marchés de capitaux dans la croissance et le développement économique et social».