Samedi 02 Octobre 2021

Tarifs bancaires: les services ont coûté plus cher en 2020

Tarifs bancaires: les services ont coûté plus cher en 2020

Les services bancaires se sont renchéris légèrement à fin 2020.

Les commissions perçues sur les offres de type «Package» pèsent sur les tarifs.

 

À fin 2020, l’Indice des prix des services bancaires (IPSB) calculé par Bank Al-Maghrib s’est établi à 126,33 enregistrant ainsi une hausse de 26 points par rapport à l’année de référence 2011 et d’environ un point par rapport à 2019.

Cette tendance haussière par rapport à l’année de référence (2011) traduit le renchérissement des services bancaires qui composent le panier, notamment du «Package», des «Frais de tenue de compte» et de la «Carte bancaire», explique BAM dans dernier son rapport sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et l’inclusion financière.

La hausse de 0,55% enregistrée par l’IPSB comparativement à 2019, s’explique essentiellement par une hausse de 8% des commissions perçues sur les offres de type «Package», ce qui a contrebalancé les baisses respectives de 3,7% des frais relatifs à la «Carte bancaire» et de 3,1% des «Frais de tenue de compte».

Du côté de la structure du panier, et à l’instar de la tendance observée précédemment, les commissions perçues sur les offres de type «Package», la tenue de compte et la carte bancaire représentent 82,3% du total des commissions.

Ainsi, toute évolution de la tarification de ces trois services, notamment par les banques qui prédominent le marché bancaire, a un impact significatif sur le niveau de l’IPSB.

3 services deviennent gratuits

Dans son rapport la Banque centrale rappelle que trois services initialement définis au niveau de la Directive 2/G/2012 relative à l’IPSB sont devenus gratuits suite à une concertation entre les membres du GPBM et Bank Al-Maghrib :

-Opposition sur chèque volé ou perdu ;

-Opposition sur carte bancaire ;

-Frais d’abonnement à la banque sur Internet.

Cette dernière devra faire l’objet d’une revue afin d’intégrer la mise à jour de la composition du panier de l’indice.

À cet effet, les valeurs de ces 3 services ne sont plus renseignées depuis 2018 au niveau du tableau d’analyse de l’indice mais ont cependant continué à être collectées afin d’assurer le suivi du respect de la gratuité par l’ensemble des banques, explique BAM.


Lire aussi: BAM lance un projet de comparateur de frais bancaire



IPSB Vs Inflation

À quoi sert l’IPSB ?

Dans le prolongement des mesures prises au cours de ces dernières années pour améliorer la transparence des pratiques bancaires, Bank Al-Maghrib a élaboré en 2011 un Indice des Prix des Services Bancaires (IPSB) en concertation avec le GPBM.
L’IPSB a pour objet principal de mesurer la fluctuation des prix des services bancaires, utilisés par la clientèle des particuliers des banques, inclus dans son panier d’une année à l’autre
Cet indice est calculé sur la base d’une pondération par les parts de marché et le poids des services dans le panier (composé des 14 produits), l’évolution de l’IPSB est expliquée principalement par la variation des paramètres suivants :
• Structure du panier ;
• Parts de marchés des banques ;
• Prix des principaux services composant le panier.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 23 Novembre 2021

Comment obtenir une mainlevée sur les garanties bancaires ? BAM répond

Mercredi 17 Novembre 2021

Secteur bancaire: Des performances solides prévues cette année (CDG Capital Insight)

Lundi 15 Novembre 2021

Dépôts à terme: les taux de rémunération en hausse à fin septembre 2021

Samedi 13 Novembre 2021

Crédit bancaire: les taux remontent

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required