Jeudi 02 Avril 2015

Résultats annuels : les détails par secteurs

Résultats annuels : les détails par secteurs

Nous vous proposons ce document aide mémoire basé sur la dernière publication d'Upline relative aux performances sectorielles. 
 
 
 Secteur Bancaire :
 
Le PNB consolidé sectoriel a connu une augmentation de 10.2% chiffré à 52.8 Mds de dirhams par rapport à  2013.
 
Le RNPG du secteur a connu une augmentation de 9.4% soit 27 Mds de dirhams par rapport à  2013.
 
Ce qu'il faut retenir : Selon UPLINE, cette augmentation des revenus est due à la contribution du secteur bancaire à l’international et notamment en Afrique et aux réalisations exceptionnelles des 
 
activités de marché suite à la baisse des taux obligataires en 2014. Par contre, la montée de  la contentialité  a alourdi le coût du risque ce qui a élargis le volume des charges du risque.
 
 
Sociétés de financement :
 
Le PNB sectoriel affiche une croissance de 2.1% par rapport à 2013.
 
Le RN  affiche une baisse de 1.2% chiffrée à  428 MDH par rapport à  2013.
 
Ce qu'il faut retenir : Selon UPLINE,  la hausse du PNB du secteur est due à la croissance réalisée par SALAFIN. par contre la capacité bénéficiaire du secteur a reculé à cause de la méforme d’EQDOM qui a affiché une baisse de 18.7% de son résultat net.
 
 
Assurances :
 
Les primes acquises nettes du secteur  enregistrent une progression de 18.8% soit par rapport à  2013.
 
Le RNPG du secteur enregistre une croissance de 14%  par rapport à 2013.
 
Ce qu'il faut retenir : Selon UPLINE, cette croissance s’explique d’une part  par la bonne réalisation des trois opérateurs  du secteur, et d’autre part par  la quote-part des sociétés mises en 
équivalence pour ATLANTA « +45% » et par l’effet d’impôt favorable pour WAFA ASSURANCE « impôt théorique de 19% en 2014 contre 28% en 2013 ».
 
 
Ciment :
 
Le chiffre d’affaire du secteur du ciment a connu une baisse de 0.9% soit  par rapport à 2013.
 
Le RNPG du secteur du ciment a connu une progression de 5.3% par rapport à 2013
 
Ce qu'il faut retenir : Selon UPLINE, la baisse du chiffre d’affaire du secteur est due au manque de dynamisme sur le marché de l’immobilier dont la Valeur ajoutée a progressé de seulement 0.4%, par contre la 
 
progression du RNPG s’explique à travers la performance réalisée par HOLCIM à hauteur de 60.1%. Cela a impacté largement la progression du RNPG du secteur.
 
 
Pétrole et GAZ :
 
Le chiffre d'affaire agrégé de 2014 note une baisse de plus de 9,3% par rapport à 2013. 
 
Le RNPG de 2014 enregistre une chute phénoménale de plus de 2 Mds de dirhams.
 
Ce qu'il faut retenir : Selon Upline Group, Ces Résultats sont pénalisé par la SAMIR qui a subit de plein fouet les répercussions de la chute des cours du pétrole qui était sous la barre des 60 dollars le baril 
 
ainsi que l'absence d'une stratégie de relance industrielle qui viendrait doper la demande énergétique.
 
 
Distribution :
 
 
Le CA consolidé a évolué de 1,7% par rapport à 2013 , une performance chiffrée à plus de 224 MDH.
 
Le RNPG quant à lui affiche une évolution de 4,9% par rapport à 2013 , passant de 444,1 MDH en 2013 à 466 MDH .
 
Ce qu'il faut retenir : Selon Les analystes de Upline, Le secteur parvient à peine à dégager des résultats positifs dans une conjoncture économique catastrophique caractérisée par un ralentissement de la 
 
consommation des ménages, une concurrence acharnée et une très lente progression des ventes de voitures neuves . 
 
 
Logiciels et matériel informatique :
 
Le CA consolidé de 2014 a enregistré une nette augmentation de 7% par rapport à 2013, chiffrée à plus de 173,9 MDH. 
Le RNPG de 2014 a connu une performance de 17,5% par rapport à 2013 , passant de 116,6 MDH à 137 MDH. 
 
Ce qu'il faut retenir : Selon le rapport de Upline Group , Sur les Sept valeurs cotées , il n'y en a qu'une seule (MICRODATA) qui affiche des revenus en dégradations . A l'opposé , nous retrouvons DISWAY qui affiche à elle seule 5,9 points de croissance et sert de locomotive au secteur .Le secteur commence à montrer des signes de redressement et les effort de Disway en terme de développement de son value business devrait l'aider à faire face au ralentissement 
de son activité de base pour les semestres à venir.
 
 
Pharmacie :
 
Le CA sectoriel s'est apprécié de 1,7% en 2014 par rapport à 2013 pour atteindre 1,5 Md de dirhams.
 
Quant au RN , il marque une légère évolution en 2014 de 1,2% par rapport à 2013 , passant de 168,4 MDH à 170,4 MDH.
 
 Ce qu'il faut retenir : Selon Upline Group , Malgré un secteur pénalisé par une baisse généralisé des prix, PROMOPHARM hisse le volume d'affaire du secteur. Le secteur aurait pu enregistrer une croissance de plus de 11,3% sans le contrôle fiscal de Sothema qui lui a valu 17 MDH. Globalement, toujours selon Upline Group, les perspectives futures pour le secteur prônent un retour  des prix à leur niveau normal et un rythme soutenu de la croissance se basant essentiellement sur l'élargissement de la population couverte par le RAMED .
 
 
 
 
BTP (hors ciments):
 
Le chiffre d'affaire consolidé du secteur BTP (hors ciments) a enregistré au cours de l'année 2014 une baisse de 6% chiffrée à 399,9 MDH par rapport à 2013.
 
Le RNPG du secteur BTP enregistre une croissance de 18% entre l'année 2013 à 2014 chiffrée à 41,1 MDH.
 
Ce qu'il faut retenir : La baisse du CA s'explique d'une part selon Upline par une poursuite de l'essoufflement du marché de la construction et d'autre part par le manque de liquidité sur le marché qui est dû à l'augmentation des créances clients et l'allongement dans la réalisation des projets. L'amélioration de la capacité du secteur de 18% s’explique principalement par l'affermissement du RNPG de SONASID à 127,6 MDH (variation de 48,3% entre 2013 et 2014).
 
 
 
Immobilier:
 
Le chiffre d'affaire consolidé 2014 du secteur immobilier a enregistré une baisse de 18,3% par rapport à 2013.
 
Le  RNPG 2014 du secteur a connu quant à lui une baisse remarquable de 82,5% par rapport à l'année 2013.
 
Ce qu'il faut retenir : L'origine de cette contre performance du secteur s'explique, selon Upline,  principalement par le retrait d'une part des résultats d'Alliances par la méforme de l'activité du pôle construction et à la régression du CA du pôle résidentiel et golfique, et d'autre part par la baisse du nombre des unités livrées par Addoha.
 
 
Agroalimentaire et Boissons:
 
Le chiffre d'affaires consolidé du marché de l'agroalimentaire  a enregistré  une croissance limitée de 1% chiffrée à 246 MDH par rapport à 2013.
 
Le RNPG 2014 du secteur a enregistré une baisse de 7,6% entre l'année 2013 à 2014 chiffré à 106,3 MDH.
 
Ce qu'il faut retenir : Selon Upline, l'évolution du CA du secteur est attribuable aux performances commerciales réalisées notamment par COSUMAR (+1,2%), UNIMER (9,9%) et OULMES.
 
Cependant la contre performance du RNPG est due principalement à la forte baisse des résultats consolidés de la CENTRALE LAITIERE en raison des charges fiscales exceptionnelles liées aux exercices antérieurs.
 
 
Mines:
 
Le chiffre d'affaire consolidé du secteur minière s'est déprécié de 3,5% chiffré à 191 MDH au cours de l'année 2014.
 
Le RNPG quant à lui a enregistré une baisse de 53,1% chiffré à 676 MDH par rapport à 2013.
 
Ce qu'il faut retenir : Selon Upline, la baisse du CA a été atténuée par la performance de Managem suite à l'entrée en service d'une nouvelle mine de cuivre.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required