Lundi 18 Decembre 2023

Red Rock Mining: Découverte d'un important gisement de cuivre

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Spécialisée dans la prospection et l'exploitation minière de gisements de cuivre, Red Rock Mining, société minière marocaine soutenue par des investissements étrangers, a consacré deux années à explorer et à identifier des sites potentiellement riches en cuivre, métal essentiel dans la transition énergétique.

Grâce à son expertise, à une équipe hautement qualifiée et à un processus d’exploration utilisant des technologies innovantes, Red Rock Mining a abouti à la découverte d’un important gisement de cuivre dans la chaîne de l'Anti-Atlas, et a démarré la phase d’évaluation des ressources.

Titulaire de nombreux permis de recherches miniers dans des zones géologiquementprometteuses en cuivre, Red Rock Mining confirme son ambition à être un acteur majeur dans le secteur minier au Maroc.

Ayant la volonté d’être un contributeur important dans la transition énergétique, Red Rock Mining oriente sa stratégie d’exploitation vers l’adoption de technologies de pointe, l’optimisation de la consommation d’eau, l’utilisation d’énergies propres et le traitement des déchets miniers.

Dans son engagement en faveur d’une exploitation minière durable et responsable, Red Rock Mining donne une priorité à l’emploi et la formation des ressources humains locales, contribuant ainsi au développement socio-économique des régions où elle opère. Red Rock

Mining vise à favoriser le développement d’une industrie minière éthique, respectueuse à la fois des individus et de l’environnement.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 21 Fevrier 2024

Pedro Sanchez: L'Espagne prévoit des investissements d'environ 45 milliards d'euros d'ici 2050 au Maroc

Lundi 19 Fevrier 2024

Maroc : plus de 992.000 arrivées touristiques en janvier 2024

Lundi 19 Fevrier 2024

Banques : hausse des dépôts à 1.165,3 Mds de DH en 2023

Jeudi 15 Fevrier 2024

Ahmed Rahhou: "Nous allons continuer à surveiller les pétroliers pendant 3 ans"

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required