Mardi 17 Septembre 2019

Pétrole : Toujours pas de reflux significatifs des cours

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Sur le graphique les repères de prix les plus importants à proximité sur le Brent.


Les cours du pétrole n'étaient qu'en très léger recul mardi, après avoir décollé lundi en raison des attaques contre des installations pétrolières saoudiennes, faisant redouter une pénurie d'or noir et une escalade militaire avec l'Iran.

A 06H03 GMT, après la fermeture de la Bourse de Tokyo, le prix du baril de Brent de la mer du Nord perdait à peine 0,38% à 68,76 dollars tandis que le prix du baril de brut américain WTI reculait de 0,84% à 62,37 dollars.

Lundi, le cours du Brent de la mer du Nord, référence sur le marché mondial, avait bondi de plus de 14,6%, la plus forte progression depuis la création de ce contrat en 1988.

Quant au baril de WTI, référence du brut à New York, il avait grimpé de 14,7% lundi, soit sa plus forte hausse depuis décembre 2008.

Des attaques de drones menées samedi contre deux sites pétroliers saoudiens ont entraîné une chute de la moitié de la production de pétrole du pays, à hauteur de 5,7 millions de barils par jour, soit environ 6% de l'approvisionnement mondial.

Outre la réduction brutale de la production d'or noir, ces attaques ont ravivé la crainte d'une escalade militaire entre les Etats-Unis et l'Iran, soupçonné plus ou moins directement par Riyad et Washington d'être responsables des attaques.


Regarder : Hebdo des marchés : Le pétrole s'enflamme et la semaine boursière au Maroc


AFP. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 12 Fevrier 2024

Le pétrole grimpe avec les craintes de ruptures des approvisionnements

Mardi 30 Janvier 2024

Pétrole: l'Arabie saoudite revient sur son projet d'augmentation de sa capacité de production

Mardi 23 Janvier 2024

Pétrole: Rebond du Brent qui touche un niveau clé

Jeudi 23 Novembre 2023

Hydrocarbures: Le Conseil de la concurrence inflige une sanction de 1,84 milliard de DH aux pétroliers

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required