Mardi 16 Janvier 2024

Maroc: le moral des ménages se dégrade à nouveau

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, montrent qu’au quatrième trimestre de 2023, le moral des ménages a repris sa tendance baissière, après une légère amélioration enregistrée le trimestre précédent, pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en 2008.

L'indice de confiance des ménages (ICM) s’établit à 44,3 points au lieu de 46,5 points enregistrés le trimestre précédent et 46,6 points le même trimestre de l’année précédente.

  • Ressenti par les ménages d’une détérioration du niveau de vie

Au quatrième trimestre de 2023, 87,0% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 9,2% un maintien au même niveau et 3,8% une amélioration. Le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 83,2 points, contre moins 81,5 points au trimestre précédent et moins 78,0 points au même trimestre de l’année passée.

Plus de la moitié des ménages (57,9%) s’attendent à une dégradation du niveau de vie au cours des 12 prochains mois, 33,2% à un maintien au même niveau et 8,9% à une amélioration. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur s’établit, ainsi à moins 49,0 points contre moins 41,7 points au trimestre précédent et moins 43,0 points au même trimestre de l’année passée.

 

  • Evolution du chômage : attente d’une hausse moins prononcée

 

Au quatrième trimestre de 2023, 86,3% contre 6,0% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif à moins 80,3 points contre moins 81,9 points enregistré un trimestre auparavant et moins 79,6 points au même trimestre de l’année passée.

 

Une conjoncture peu favorable à l’achat des biens durables selon les perceptions des ménages 

 

Au quatrième trimestre de 2023, 79,8% contre 9,4 % des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables. Le solde d’opinion de cet indicateur s’est ainsi établi à moins 70,4 points contre moins 71,5 points le trimestre précédent et moins 70,3 points le même trimestre de l’année 2022.

 

  • Perception par les ménages d’une détérioration de leur situation financière

Au quatrième trimestre de 2023, 56,1% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 42,1% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 1,8% affirment épargner une partie de leur revenu. Le solde d’opinion relatif à la situation financière actuelle des ménages est resté ainsi négatif, à moins 40,3 points contre moins 40,2 points le trimestre précédent et moins 42,1 points l’année précédente.

Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 59,8% contre 3,7% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur est resté ainsi négatif et atteint moins 56,1 points contre moins 53,3 points au trimestre précèdent et moins 53,0 points au même trimestre de l’année précédente.

S’agissant de l’évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois, 18,3% contre 28,9% des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière. Le solde d’opinion de cet indicateur s’est ainsi établi à moins 10,6 points contre moins 4,6 points un trimestre auparavant et moins 7,7 points un an auparavant.

 

 

  • Capacité future à épargner : perceptions toujours pessimistes

Au quatrième trimestre de 2023, 9,6% contre 90,4% des ménages s’attendent à épargner au cours des 12 prochains mois. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur est resté négatif, à moins 80,7 points au lieu de moins 80,4 points au trimestre précédent et moins 77,7 points au même trimestre de l’année passée.

  • Ressenti unanime d’une augmentation des prix des produits alimentaires 

Au quatrième trimestre de 2023, la quasi-totalité des ménages (97,7%) déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois. Le solde d’opinion est ainsi resté négatif, à moins 97,4 points, après avoir été de moins 97,9 points un trimestre auparavant et de moins 98,8 points un an auparavant.

Quant aux perspectives de leur évolution au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 81,3% des ménages contre 3,7% seulement qui s’attendent à leur baisse. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif, se situant à moins 77,6 points, au lieu de moins 66,2 points enregistrés un trimestre auparavant et de moins 71,8 points un an auparavant.

HCP

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Avril 2024

Le HCP lance le processus de refonte de l'Enquête nationale sur l’emploi

Lundi 08 Avril 2024

Maroc : Le HCP prévoit une croissance de 2,7% au T2-2024

Lundi 08 Avril 2024

HCP : l'inflation au plus bas depuis le deuxième trimestre 2021

Lundi 08 Avril 2024

Maroc : Une croissance de 2,9% au premier trimestre 2024

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required