Mercredi 05 Octobre 2022

Bank Al-Maghrib: vers une hausse de 50 pbs du taux directeur en décembre ?

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Le spectre d’une banque centrale à la main lourde n’est pas prêt à se dissiper. Selon Fitch Solutions, Bank Al-Maghrib devrait augmenter son taux directeur à 2,50% d’ici la fin de l’année sur fond d’inflation persistante qui devrait tourner autour de 3,7% en 2023 (contre une prévision de 2,4% pour BAM). Mais à en croire cette même source, ceci permettrait surtout de soutenir un dirham fragilisé face à la montée des autres devises, particulièrement le dollar. 

Malgré des taux d'inflation plus élevés, Fitch Solution maintient son point de vue initialement formulé cet été, selon lequel Bank Al-Maghrib (BAM) augmentera son taux directeur de 100 points de base d'ici la fin de 2022, portant le taux directeur à 2,50 % d'ici la fin de l'année. 

«BAM a été réticent à relever le taux directeur lors de ses réunions précédentes malgré des taux d'inflation record, mettant en avant des inquiétudes pour la croissance et des attentes de baisse de l'inflation en 2023. Nous pensons qu'une inflation plus élevée que prévu et une BCE plus agressive, renforcent notre point de vue selon lequel BAM resserrerait sa politique monétaire, augmentant les taux d'intérêt de 50 pbs lors de chacune des réunions de septembre et de décembre», indique Fitch Solutions. Notons qu’une première hausse de 50 pbs a déjà été actée par BAM lors de la dernière réunion de septembre. 

«Cela dit, nous nous attendons à ce que BAM relève son taux directeur de manière moins agressive que la BCE afin de soutenir l'activité économique», tempère Fitch.

Le Dirham à protéger 

Selon les analystes, un dirham plus faible pendant plus longtemps maintiendra l'inflation élevée en 2023. Ils prévoient que le dirham atteindra en moyenne 10,48 MAD/USD en 2023, marquant une dépréciation de 2,5 % en glissement annuel en raison d'un billet vert fort. 

«Nous pensons qu'une devise plus faible maintiendra désormais le taux d'inflation élevé à 3,7 % en 2023 malgré le ralentissement d'une année sur l'autre. Notre prévision pour 2023 serait toujours le deuxième taux d'inflation le plus élevé au Maroc depuis 2008 (deuxième seulement après 2022), et reste nettement au-dessus de la moyenne sur 10 ans pré-Covid-19 de 1,1%», explique-t-on.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Sondage BKGR : 100% des institutionnels interrogés s'attendent à statu quo en juin

Lundi 10 Juin 2024

Immobilier : Les prix dans l'ancien en hausse de 0,8% au T1-2024

Jeudi 30 Mai 2024

La stratégie de Bank Al-Maghrib pour accélérer le développement des paiements numériques au Maroc

Jeudi 09 Mai 2024

BAM et la Banque mondiale se mobilisent pour le déploiement de l'inclusion financière en milieu rural

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required