Jeudi 30 Avril 2020

Assurances : Comment l'ACAPS veut réguler la politique de dividendes des compagnies

Assurances : Comment l'ACAPS veut réguler la politique de dividendes des compagnies

L'ACAPS a demandé, dans un communiqué diffusé récemment, que les compagnies d'assurances adoptent une politique "plus raisonnable et responsable" en matière de dividendes concernant l'exercice 2019. 

 

Cette requête n'est pas une simple recommandation car, selon nos informations,  les compagnies devront informer l’Autorité immédiatement de tout projet de distribution supérieur à 30% du résultat net.

 

"L’Autorité examinera le cas de chaque entreprise, au regard de son niveau de fonds propres, de sa couverture et des dérogations lui ayant été accordées en matière prudentielle", nous explique-t-on auprès du régulateur qui a introduit un ensemble de nouvelles mesures d'assouplissement pour le secteur, détaillées dans le dernier numéro de Finances News. 

 

Même les entreprises cotées, par rapport à la distribution annoncée en Conseil d’administration, il a été demandé d’adhérer à cette politique dans la mesure du possible. 

 

Engagements du secteur pour surmonter les effets de la crise sanitaire

En plus des efforts attendus en matière de distribution de dividendes, les assureurs se sont engagés à apporter par différents leviers et mécanismes un soutien aux autorités publiques, à leurs partenaires, notamment les intermédiaires d’assurances, et à leur clientèle, pour surmonter les effets de la crise économique et sanitaire. Il s'agit par exemple du soutien financier apporté, sous forme de prêt à des conditions avantageuses, aux intermédiaires d’assurances fragilisés par cette crise sanitaire et économique, ou encore l’engagement pris pour apporter un soutien aux auto-entrepreneurs, par le biais de la prise en charge des intérêts des crédits mis en place par le Comité de veille économique en leur faveur. Il s’agit aussi de la contribution des assureurs, pour un montant de 100 millions de dirhams, au mécanisme de garantie mis en place par l’État, à travers la Caisse centrale de garantie.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 30 Novembre 2022

Sanlam: chiffre d'affaires en hausse de 6,3% sur 9 mois

Lundi 21 Novembre 2022

Marsh acquiert une part majoritaire de Beassur Marsh, Mehdi Tazi devient PDG de Marsh Morocco

Mercredi 16 Novembre 2022

PLF 2023/FNACAM : Un amendement déposé pour refuser la retenue à la source de l'IS

Mercredi 16 Novembre 2022

Assurances: RMA Prend un ticket dans Ténor Finances, actionnaire d'Afma

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required