Mercredi 21 Mars 2018

BMCI : Le Corporate au coeur de la stratégie

BMCI : Le Corporate au coeur de la stratégie

 

Chez le groupe BMCI, les faits marquants de l'année concernent d'abord et surtout le Corporate. Le Cross-Selling, annoncé au premier semestre déjà, semble en effet s'accélérer.   Ce nouveau dispositif que le top management appelle le "One Stop shop", consiste à créer des synergies  entre les différentes activités Corporate au sein du même centres d'affaires. Ainsi, 3 centres ont été transformés à Casablanca pour abriter ces activités. Les autres villes seront attaquées dès cette année. Ces centres d'affaires nouvelle génération regroupent des équipes polyvalentes dans le Commerce extérieur, le cash management, la finance participative ou encore la banque privée et le Leasing où l'offre BMCI fait des ravages sur ce segment (+13,4% sur l'année). L'idée est de développer la vente groupée qui tire les commissions bancaires vers le haut dans un contexte de taux bas . Ces derniers ont d'ailleurs pesé sur le Produit net bancaire de la banque qui s'est situé à 3 Mds de dirhams, en baisse de 1,3% par rapport à 2016. Hors l'effet exceptionnel en 2016 et la démutualisation de la Bourse de Casablanca, le PNB consolidé est quasi stable et profite justement de la marge sur commissions (+2,8%), tandis que l'activité de crédit est en recul (-2,5%). 

Dans le Retail, la banque a axée ses actions sur le digital et l'amélioration de l'expérience client. Enfin, dans le domaine de la banque privée, BMCI a augmenté sa base clients de 8% alors que les actifs sous gestion ont augmenté de 11%. Ceci peut peut-être expliquer la hausse des dépôts à terme de 43,4% sur la période, à contre courant du marché. Le président de la banque, Laurent Dupuch, rassure : "Nous avons la meilleure structure de dépôts du marché avec 72% de l'encours qui n'est pas rémunérée". Les dépôts à terme restent en effet marginaux dans le bilan de la banque (3,9 Mds de dirhams par rapport à un total dépôts consolidés de 43,4 Mds de dirhams).

 

Hausse des profits...

Sur le plan opérationnel, le résultat brut d'exploitation consolidé s'établit à 1,4 Md de DH soit une baisse de 2,4% par rapport à la même période en 2016. Mais, BMCI profite d'une baisse du coût du risque de 10,3% sur l'année pour booster sa capacité bénéficiaire avec un RNPG en hausse de 26,8% atteignant 547 MDH. L'on note dans la foulée une amélioration du taux de couverture qui passe de 74% en 2016 à 79,8% en 2017.

 

... En attendant un éventuel dividende

En Bourse, BMCI démarre bien l'année 2018 avec plus de 14% de gains year-to-date le 20 mars à la clôture et ce, après une année 2017 également haussière. Considérée comme valeur de rendement, la filiale BNP Paribas n'a pas encore communiqué son dividende pour l'année. Questionné sur ce sujet le management explique que les investisseurs devront attendre les projets de l'Assemblée générale ordinaire pour en savoir plus.


 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 07 Fevrier 2023

Des profits records pour BNP Paribas en 2022

Mardi 07 Fevrier 2023

BMCI : Fitch confirme la notation AAA(mar) avec perspective stable

Lundi 06 Fevrier 2023

BMCI: Le Marocain Hicham Seffa prend les rênes

Samedi 04 Fevrier 2023

BMCI lance un emprunt obligataire perpétuel de 750 MDH

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required