Jeudi 23 Novembre 2017

Le pétrole baisse légèrement jeudi à Londres

Le pétrole baisse légèrement jeudi à Londres

 

Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi, au cours des échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés aux Etats-Unis pour la fête du Thanksgiving, au lendemain d'une hausse marquée du prix du WTI américain. En fin de matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 63,07 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 25 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 6 cents, à 57,96 dollars. Il avait atteint mercredi en séance 58,15 dollars, son plus haut depuis près d'un an et demi.

Selon les données du Département américain de l'énergie, les réserves américaines de brut ont profité de fortes exportations et d'une demande accrue des raffineries pour reculer de 1,9 million de barils lors de la semaine achevée le 17 novembre, et ce, malgré une production ayant atteint un nouveau record pour la troisième semaine d'affilée.

Des analystes ont prévu que le seuil des 10 millions de barils par jour devrait être franchi dans un futur proche avec une production à 9,66 millions de barils par jour. Par ailleurs, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) retrouvera le 30 novembre à Vienne ses partenaires, dont la Russie, pour évoquer un éventuel renouvellement de l'accord de limitation de la production qui les engage actuellement jusqu'à fin mars 2018.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 01 Novembre 2022

Pétrole: bénéfice net en hausse de 39% au 3e trimestre pour le géant saoudien Aramco

Mardi 27 Septembre 2022

Hydrocarbures : Les entreprises les plus rentables du marché

Mercredi 07 Septembre 2022

Pétrole: le Brent passe sous 90 dollars, une première depuis le début de la guerre en Ukraine

Mardi 06 Septembre 2022

Pétrole: l'Opep+ réduit sa production face aux craintes de récession

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required