Lundi 20 Novembre 2017

Le Brent ouvre la semaine à plus de 62 dollars à Londres

Le Brent ouvre la semaine à plus de 62 dollars à Londres

Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera à l'affiche de la réunion de l'Opep fin novembre.

En fin de matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier se négociait à 62,24 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, reculant de 48 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, cédait 14 cents à 56,41 dollars. Les cours de l'or noir, qui avaient effacé une partie de leurs pertes de la semaine vendredi, s'inscrivaient à nouveau en baisse lundi.

L'attention du marché se focalise sur l'accord de limitation de la production, qui lie l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et d'autres producteurs, dont la Russie, pour rééquilibrer le marché mondial et faire remonter les prix. Cet accord, qui a commencé début 2017 et a été renouvelé une fois jusqu'à fin mars 2018, pourrait être allongé jusqu'à fin 2018 lors de la réunion de l'Opep et de ses partenaires qui se tiendra le 30 novembre à Vienne.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 01 Novembre 2022

Pétrole: bénéfice net en hausse de 39% au 3e trimestre pour le géant saoudien Aramco

Mardi 27 Septembre 2022

Hydrocarbures : Les entreprises les plus rentables du marché

Mercredi 07 Septembre 2022

Pétrole: le Brent passe sous 90 dollars, une première depuis le début de la guerre en Ukraine

Mardi 06 Septembre 2022

Pétrole: l'Opep+ réduit sa production face aux craintes de récession

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required