Jeudi 09 Fevrier 2023

Approvisionnement des marchés: le Chef du gouvernement appelle à traquer et à sanctionner les auteurs d'infractions et de comportements opportunistes

Approvisionnement des marchés: le Chef du gouvernement appelle à traquer et à sanctionner les auteurs d'infractions et de comportements opportunistes

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a appelé, jeudi, à accroitre le contrôle de l'état d'approvisionnement des marchés du Royaume en denrées alimentaires, à renforcer le suivi en matière de distribution et de qualité et à traquer et à sanctionner les auteurs de toute infraction ou tout comportement opportuniste.

"Le gouvernement est appelé à redoubler de mobilisation et de vigilance", a dit M. Akhannouch au début de la réunion du Conseil de gouvernement, notant que "les Hautes Instructions Royales mettent l'accent sur la nécessité de protéger le pouvoir d’achat du citoyen et d’assurer l’approvisionnement normal des marchés en denrées alimentaires nécessaires".

Le Chef du gouvernement a, ainsi, instruit les ministres à mobiliser l’ensemble des services relevant de leurs départements à l'effet de "renforcer le contrôle du marché national, de garantir son approvisionnement régulier en denrées alimentaires, de lutter contre la spéculation et de protéger le panier de la famille marocaine, alors que nous sommes à l’approche du mois de Ramadan".

Il a également appelé les ministres à effectuer des visites de terrain pour s’enquérir des conditions d’approvisionnement des marchés et d’en assurer le suivi personnel, notant que les répercussions de la conjoncture actuelle qui est marquée par de nombreux défis internationaux et climatiques, ainsi que la protection du citoyen appellent un suivi minutieux et de proximité des différentes chaînes de production et de distribution, particulièrement à travers la mobilisation des commissions de contrôle au niveau des régions et provinces du Royaume sous la supervision des walis et des gouverneurs.

La campagne de production des légumes et des tomates cette année a atteint un bon niveau, a rassuré le Chef du gouvernement, attribuant la récente hausse des prix des tomates à la vague de froid que connaît actuellement le Royaume.

M. Akhannouch a affirmé qu'il est prévu que "les prix de la tomate enregistrent, durant les proches semaines à venir, une baisse avec le retour de températures plus clémentes, ce qui contribuera à la maturité des cultures nationales et à leur disponibilité sur les marchés".

Aussi, a-t-il ajouté, l'opérationnalité de la mise en place de nouveaux cycles agricoles, notamment pour les oignons et la pomme de terre, permettra de renforcer leur disponibilité sur le marché de manière à répondre aux besoins des consommateurs et partant impacter leur prix.

Par ailleurs, a-t-il poursuivi, les mesures fiscales décidées par le gouvernement, telles que la suppression de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et la suspension des taxes d'importation applicables aux bovins destinés à l'abattage, contribueront à la baisse des prix des viandes rouges et permettront aux éleveurs d’importer près de 30.000 têtes de bovins destinés à l'abattage, et ce, avant l’avènement du mois de Ramadan. Ces mesures sont de nature à baisser la pression sur le cheptel national et à diminuer les prix de vente en détail des viandes, a-t-il expliqué.

Dans ce sens, M. Akhannouch a appelé la commission interministérielle de l’Intérieur, de l’Agriculture, de l’Industrie et des Finances à veiller au contrôle quotidien des marchés, tout en prenant les mesures nécessaires pour répondre à la demande nationale, relevant que dans l’ensemble, les mesures déployées par le gouvernement en vue d’assurer l’approvisionnement des marchés et le soutien des prix du transport, sont à même de contribuer efficacement à stabiliser les prix des denrées alimentaires dans les prochaines semaines.

Il a en outre affirmé que les récentes pluies et chutes de neige enregistrées dans plusieurs régions du Royaume, ainsi que celles attendues dans les prochains jours, permettront d'améliorer le couvert végétal et un retour à la normale de la production nationale.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 24 Mars 2023

Tourisme : les recettes à 8,2 MMDH à fin janvier

Vendredi 17 Mars 2023

Tourisme: 6 milliards de dirhams pour le déploiement de la feuille de route 2023-2026

Mardi 14 Mars 2023

Trafic aérien des passagers: un taux de récupération de 82% en 2022

Mardi 14 Mars 2023

Le trafic portuaire recule de 9,3% en février

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required