EMISSION DU 09/14 - par bourse news

Taux débiteurs : Baisse pour les entreprises et hausse pour les particuliers au deuxième trimestre

Taux débiteurs (en %) au deuxième trimestre 2018. Bank Al-Maghrib. 

 

Bank Al-Maghrib a procédé à la refonte de son enquête trimestrielle sur les taux débiteurs auprès du système bancaire. L’objectif de cette refonte est d’enrichir le contenu informationnel de l’enquête avec notamment une ventilation des résultats par taille d’entreprises pour mieux appréhender les conditions de financement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME). En outre, de légers ajustements méthodologiques ont été introduits pour tenir compte des évolutions des meilleures pratiques internationales en la matière, indique la banque centrale dans un communiqué vendredi.

Ainsi, au deuxième trimestre de 2018, les résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib sur les taux débiteurs indiquent une baisse trimestrielle du taux moyen pondéré global de 7 points de base à 5,36%. Les taux ont reculé de 14 pbs à 5,20% pour les facilités de trésorerie et de 27 pbs à 5,29% pour les prêts à l’équipement. En revanche, les taux des crédits immobiliers ont progressé de 20 pbs à 5,46% et ceux à la consommation de 17 pbs à 6,57%.

Par secteur institutionnel, les taux appliqués aux crédits accordés aux entreprises ont accusé une baisse de 14 pbs à 5,14%, reflétant principalement un recul de 31 pbs à 5,78% pour les taux assortissant les prêts aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), ceux appliqués aux grandes entreprises (GE) étant restés quasi-stables à 4,72%. Les taux relatifs aux crédits alloués aux particuliers ont, pour leur part, progressé de 31 pbs à 6,09%.

BAM

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 09 Mai 2024

BAM et la Banque mondiale se mobilisent pour le déploiement de l'inclusion financière en milieu rural

Dimanche 05 Mai 2024

Le cash en circulation au Maroc franchit le cap des 400 milliards de dirhams

Jeudi 02 Mai 2024

Industrie : le climat des affaires jugé "normal" par 68% des entreprises au premier trimestre