EMISSION DU 03/11 - par bourse news

Lahlimi : Le Maroc risque de réaliser sa pire croissance en 20 ans

 

L’économie marocaine est confrontée à la perspective de son pire taux de croissance en deux décennies, alors que le spectre de la sècheresse plane et que l’épidémie mondiale de coronavirus frappe un secteur touristique vital à l’économie nationale.

"Le ciel n'a pas été très généreux cette année", a déclaré Ahmed Lahlimi, Haut Commissaire au Plan,  lors d'un entretien téléphonique accordé à Bloomberg, faisant référence aux faibles précipitations.

L’HCP prévoit de réduire ses prévisions de croissance pour 2020 d'un tiers, à 2,2% ou 2,3%, "alors que nous continuons d'évaluer une situation en évolution rapide", a-t-il déclaré à l’agence de presse américaine.

L’HCP avait précédemment prévu une croissance du PIB de 3,5% cette année tandis que le FMI avait estimé à 3,7%. Les conditions actuelles, cependant, "suggèrent que nous sommes sur la voie pour la plus faible croissance en deux décennies", a déclaré Lahlimi.

Pour ce qui est de la deuxième phase de la flexibilité du Dirhm Lahlimi pense que "il absorbera les chocs potentiels", «Le problème structurel est que nous devons encore importer beaucoup, que ce soit pour le consommateur ou pour produire et réexporter».

Les perspectives d'une reprise de la demande de biens et services marocains, en particulier à partir du marché clé de l'Union européenne, sont en train de "s'obscurcir".

 

HCP

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Industries manufacturières : hausse de l'indice de la production de 2% au T1-2024

Jeudi 06 Juin 2024

Industrie manufacturière : Les chefs d'entreprises anticipent une hausse de la production au T2-2024

Jeudi 06 Juin 2024

Construction : Les patrons prévoient une croissance de l'activité au T2-2024