×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Bourse : Remaniement stratégique du portefeuille actions de BMCE Capital Research

Vendredi 05 Juin 2020 - PAR bourse news

   BMCE Capital Research vient de communiquer sur un remaniement de son portefeuille afin de profiter du potentiel haussier de certaines valeurs tout en atténuant l’impact négatif de cette crise sanitaire sur sa performance.

 

Ce portefeuille présente un potentiel d’upside de 14,8% contre des anticipations négatives en 2020 pour l’ensemble du marché.

 

 

 

Dans le cadre de la stratégie d’allocation de sa sélection de valeurs, BMCE Capital Research (BKR) a décidé de remanier son portefeuille le 22 mai afin de profiter du potentiel haussier de certaines valeurs tout en atténuant l’impact négatif de cette crise sanitaire sur sa performance.

 

«A cet effet, nous avons décidé d’exclure Ciments du Maroc, Jet Contractors et Auto Hall de notre sélection de valeurs car trop fortement impactées par la crise COVID-19 et de réduire la pondération d’Afriquia Gaz et de Minière Touissit. En parallèle, nous avons introduit Disway, HPS et Sothema dans notre portefeuille, tablant sur une résilience plus forte face à la pandémie (secteurs porteurs) et de renforcer notre exposition à Attijariwafa bank, BCP, Label’Vie et Microdata», écrit la filiale spécialisée de BMCE Capital dans une note vendredi.

 

Dans le détail, les principaux remaniements tiennent compte des éléments suivants :

 

 AUTO HALL : Dégradation des ventes de véhicules neufs attendues sur 2020 compte tenu de la baisse de la demande dans un contexte de confinement de près de 3 mois aggravé par le report de la décision d’achat des ménages en vue de préserver leur épargne ;

 

CIMENTS DU MAROC & JET CONTRACTORS : Secteur des matériaux de construction fortement impacté par la crise COVID-19, notamment en raison du ralentissement voire de l’arrêt des chantiers de construction durant la période de confinement ;

 

DISWAY : Une des rares valeurs de la cote à qui la crise COVID-19 pourrait profiter en raison (i) du passage au télétravail et à l'enseignement à distance dans le cadre du confinement et (ii) de l'accélération des chantiers de digitalisation qui devraient créer de la valeur pour l'opérateur tant au niveau de la distribution de matériel informatique que des services infonuagiques ;

 

HPS : Le fleuron de la monétique au Maroc devrait profiter de l’émergence des nouveaux modes de paiement ainsi que de la forte demande qui s’en suit, particulièrement dans un contexte de pandémie ou le paiement dématérialisé demeure privilégié ;

 

SOTHEMA : Un opérateur solide qui devrait prouver sa résilience face à la crise sanitaire en raison de son positionnement sur les pathologies lourdes pour lesquels il produit et commercialise des médicaments notamment l'insuline et les anticancéreux. |

 

Cette sélection de valeurs accuse une perte de 17,85% contre 20,23% pour le MASI RB et affichent des P/E de 18,6x et 16,8x et des D/Y de 3,7% et 4,0% en 2020E et 2021E respectivement, soit des niveaux davantage attractifs que ceux du marché.

 

« Sur la base du cours du 22/05/2020, notre portefeuille présente un potentiel d’upside de 14,8% contre des anticipations négatives en 2020 pour l’ensemble du marché », concluent les analystes.

 

2020 : Une capacité bénéficiaire « contaminée »

Concernant l’intégralité du marché et particulièrement le Scope40 suivi par BKR, les analystes tablent sur un repli notable de la capacité bénéficiaire de 12,1% à MAD 21,3 Md et ce, au vu de réalisations commerciales prévisionnelles en berne en 2020 pour bon nombre de sociétés, de charges opérationnelles fixes incompressibles dans un contexte de ralentissement d’activité et des importantes donations effectuées par les entreprises au Fonds spécial COVID-19 (contribution totale estimée par BKR à près de MAD 6 Md en brut avec possibilité de la répartir sur les 5 prochains exercices fiscaux).

 

Hors impact de la provision MAROC TELECOM sur les réalisations 2019, la baisse prévisionnelle aurait été davantage substantielle avec un recul de 22,6% en 2020E.

 

Au titre de l’année 2021E , BKR escompte un redressement des réalisations financières de 20,6% à MAD 25,7 Md, dépassant même le niveau enregistré en 2019. Hormis l’impact de la reprise de l’activité attendue après le passage de la crise sanitaire, les sociétés cotées devraient également bénéficier du retour à un taux d’imposition normatif suite à l’arrêt, prévu pour 2021, du paiement de l’impôt pour la cohésion sociale.

 

Une activité commerciale mise à mal par le confinement

Dans un contexte global marqué par une quasi-paralysie de notre économie, les réalisations commerciales 2020 des sociétés de notre Scope 40 devraient être négativement impactées suite à l’instauration de mesures sanitaires strictes, rendues nécessaires pour permettre le ralentissement de la propagation du virus (distanciation sociale et confinement de la population) pour une durée de près de 3 mois, prévoit BKR.

 

« Le retour à la normale du niveau d’activité économique pourrait s’étaler sur plusieurs mois et devrait, a priori, se faire de manière graduelle. Dans cette perspective, les revenus consolidés de notre Scope devraient se replier de 11,3% en 2020E avant d’afficher une hausse de 6,9% en 2021E », lit-on dans la note .

 

Ceci étant, cette situation pourrait être profitable, ou du moins à effets limités pour certains secteurs tels que les industries de biens et services de première nécessité, la distribution alimentaire, les télécoms, l’industrie pharmaceutique, etc.

 

Une masse de dividendes en détérioration En 2020E

L’enveloppe des dividendes devrait se replier de 17,9% à MAD 13,6 Md dans un contexte de crise sanitaire où de nombreuses entreprises devraient s’abstenir ou réduire leur distribution de dividendes en raison d’une baisse générale de leur activité, prévoit la firme de Recherche.

 

Toutefois, il est attendu en 2021 une forte reprise des distributions avec une progression estimée de la masse des dividendes de 33,4% à MAD 18,1 Md. Dans ces conditions, le D/Y devrait se fixer à 2,9% en 2020E et à 3,9% en 2021E contre 2,0% en 2019.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Bourse de Casablanca Actualité financière maroc Actualité bourse maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX