Mercredi 07 Septembre 2016

BCP : Crédit du Maroc Capital recommande de conserver et valorise le titre à 220 DH

BCP : Crédit du Maroc Capital recommande de conserver et valorise le titre à 220 DH


Dans une note de recherche intitulée "BCP : L’extension continue du groupe dans la région UEMOA nécessite une nouvelle approche du risque", le courtier en Bourse Crédit du Maroc Capital (CDMC), recommande de conserver le titre Banque Populaire dans les portefeuilles, le valorisant à 220 DH, contre un cours de Bourse de 227,5 DH le 6 septembre. 


"Sur la base d’un coût du capital de 7,89%, la valorisation du titre BCP nous conduit à un prix théorique de 220 MAD par action, ce qui représente une surcote de 3,3% compte tenu du cours de l’action de 227,50 MAD, le 06 septembre 2016. A ce niveau de cours, la valeur bancaire présente un rendement de dividende estimé à 2,6% en 2016e et prévisible de 2,9% en 2017p. Ainsi, nous recommandons de conserver le titre BCP dans les portefeuilles", explique CDMC dans la note. 

le courtier a révisé à à la baisse de ses hypothèses de croissance au Maroc  mais sa valorisation de l'action est restée quasiment inchangée. Ceci s'explique par la revue à la baisse du coût de risque prévisionnel à partir de 2017.

CDMC anticipe une revue à la hausse du coût du risque de la BCP pour l’année 2016 avec une amélioration durant les exercices 2017 et 2018. Plusieurs éléments plaident en faveur de cette conjecture selon le courtier. Il s'agit de l’accélération de la croissance économique au Maroc et dans la zone UEMOA qui ne devrait voir le jour qu’à partir de l’année 2017 couplée à une hausse du taux des créances en souffrance dans la région de l’UEMOA (+11,4% entre 2014 et 2015) malgré le dynamisme de l’activité économique. Le courtier évoque également l’insuffisance des procédures judiciaires, dans la zone UEMOA, en matière d’enregistrement et de recouvrement des garanties et des sûretés et le manque d’informations sur la solvabilité et la qualité des emprunteurs. Ce qui entrave les prêts bancaires en Afrique Subsaharienne.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required