Samedi 02 Decembre 2017

Récap de la semaine : La rotation sectorielle de cash fait des dégâts

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

L'indice Masi de la Bourse de Casablanca garde le cap. Il affiche un deuxième mois consécutif de hausse en gagnant 1,57% en novembre pour coller à ses sommets de l'été. Depuis le début de l'année, sa performance est de 7,94%. Depuis début 2016, l'indice gagne (déjà) 40% ! Mais, à court terme, une rotation sectorielle de cash a profité à à certaines des plus grandes capitalisations au détriment d'autres big caps ainsi que des capitalisations de milieu de tableau qui, au final, sont les véritables perdantes du mois de novembre.

Le mois de novembre a été profitable aux professionnels de la gestion collective. Réglementation oblige, ces derniers sont bien exposés sur le secteur bancaire dont les valeurs se sont relayées pour porter l'indice. De l'autre coté, le cash a quitté les moyennes capitalisations et le secteur immobilier. Concernant les midd cap, des figures chartistes de retournement baissier atteignent leur maturité les unes après les autres. C'était le cas cette semaine pour Jet Contractors (-6,48% sur la semaine) et Snep (-8,12%), les investisseurs ayant totalement intégré l'information fondamentale positive dans les cours de ces valeurs. Addoha aussi subit la rotation sectorielle avec une baisse de 4,51% sur la semaine. En face, les valeurs des thématiques agroalimentaire et banques atteignent de nouveaux sommets historiques. 

Un rally en décembre sur les actions ? 

Chaque année, à l’approche du mois de décembre, le sujet du fameux rallye de fin d’année refait surface. En effet, la saisonnalité nous enseigne que la période qui va du début du mois de novembre à la fin du mois de janvier est très favorable à la performance des marchés actions. C’est aussi une période qui fait l’objet de tous les fantasmes haussiers. Mais cela n’est pas toujours valable. En effet, durant les 10 dernières années, le mois de décembre a été haussier une fois sur deux à la Bourse de Casablanca. En revanche, sur la même période, 8 fois sur 10 l’indice Masi a varié en décembre dans le sens de la tendance annuelle. Ce constat n’est pas vérifié en 2009 et 2011 où décembre était à contre tendance. L'année 2017étant en hausse, statistiquement décembre devrait donc suivre. Apportons toutefois un biais à ce constat : Le nombre d’observations n’est pas suffisamment important pour être considéré comme fait statistique. 

Graphiquement, la dynamique reste haussière sur l'indice au-dessus de la zone 12.520/530 points. Elle est appuyée par des moyennes mobiles courtes bien orientées et des indicateurs de tendances qui passent de neutres à haussiers. La résistance court terme la plus solide se trouve dans la plage 12.750/800 points. Elle correspond aux sommets de l'été 2017. 

 

Décembre évolue souvent dans le sens de la tendance annuelle. Boursenews

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Retour sur les sommets annuels

Lundi 08 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: le marché défie la chaleur estivale

Vendredi 05 Juillet 2024

Championnat de la Bourse: Remise des prix aux 5 gagnants de l'édition 2024

Mardi 02 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Bilan d'un premier semestre faste, focus sur les secteurs gagnants

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required