Samedi 25 Novembre 2017

Récap de la semaine : En correctif court terme

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

 

Après quatre semaines de hausse, le marché a fait machine arrière cette fois-ci pour achever la semaine sur une baisse de 0,38% autour des 12.572 points.  

Les investisseurs sont restés en quête de catalyseurs, et se sont plus portés sur la vente. Toutefois, les haussiers ont réussi à préserver le support des 12.530/20 points, véritable zone de soutien.  

Le tout, dans une ambiance modérément volatile (1,74%) et un peu plus active : Sur la semaine, les échanges ont remonté à 574 MDH sur le marché central contre 473 la semaine écoulée, en appréciation de 21%. Le marché de blocs a également été animé, par de grosses opération sur BMCE. Deux paquets de respectivement 680.403 et 2.319.597 titres BMCE y ont transité, le lundi 20 novembre, pour un montant de 615 MDH.   

Cette consolidation s’est faite dans de bonnes conditions, sans remettre en cause le trend haussier des indices à court-moyen termes. Couplée avec le retour des volumes, elle devrait restaurer un bon potentiel d’appréciation pour les actions les semaines à venir. 

 


Actualité de la semaine 


 

Événement majeur de la semaine : L’utilisation des monnaies virtuelles, en l’occurrence le Bitcoin, est interdite et constituerait selon l’Office des changes une infraction. Les autorités monétaires (BAM, MEF et AMMC) se sont inscrites dans la même lignée, en attirant l'attention du grand public sur les risques associés aux crypto-monnaies.  

D’autre part, Bank Al-Maghrib a publié un tableau de bord du secteur bancaire marocain, arrêté à fin juin et regroupant plusieurs indicateurs sur les établissements de crédits.  

 

Autres actualités:

 

 


Eléments graphiques 


 

Sur le plan technique (à court terme), le Masi est revenu autour des 12.530 points en semaine, ce niveau pourrait servir de tremplin pour repartir de l’avant. Il a par ailleurs consommé la totalité de l’objectif du drapeau repéré récemment.  

Cette prise d'appui à proximité de ce niveau (12.520/30 pts), permettra un retour à une psychologie de marché offensive, sur le court terme. 

À moyen terme, la tendance haussière reste intacte, soutenue par les MM 20 & 50 S, un support oblique (droite rouge).

 


 Lire aussi :Récap de la semaine : Sortir la tête du guidon et regarder au-delà des 13.000 Pts


 


International : Les points à retenir 


* Les marchés ont déjà le regard tourné vers 2018 
 
* Mais le débat sur la Fed va s'animer 
 
* Le vote du Sénat sur la réforme fiscale très attendu 
 
* L'Allemagne, moteur économique mais incertitude politique 
 
* Le pétrole suspendu à la réunion de l'Opep jeudi 

 

Les marchés se tournent vers 2018, au-delà des incertitudes 

 

Une fois passée la fête de Thanksgiving aux Etats-Unis, les investisseurs se tournent déjà vers l'année suivante en survolant le mois de décembre. 
 
Et cette année, la tentation de tirer dès la fin novembre le bilan des performances annuelles est d'autant plus grande que le cru 2017 s'annonce exceptionnel, avec des performances à deux chiffres pour de nombreux marchés actions: l'indice mondial MSCI , qui regroupe 47 places de pays développées ou émergents, évolue sur ses plus hauts historiques après une progression de 19% depuis le 1er janvier. 
 
La hausse atteint 16% pour le Standard & Poor's 500 américain, 13,3% pour le Dax à Francfort et près de 11% pour le CAC 40 à Paris. 
 
Des performances telles que certains mettent déjà en garde contre l'espoir de les voir se répéter: "Il semble évident que les rendements à deux chiffres en monnaie locale dont ont bénéficié les investisseurs indiciels sur les marchés développés ces dernières années ne peuvent pas se maintenir indéfiniment", prévient ainsi UBS, tout en reconnaissant que "du point de vue macroéconomique, peu d'éléments suggèrent une probabilité élevée de recul majeur en 2018". 
 
Les banques et les sociétés de gestion qui ont déjà dévoilé leurs prévisions tablent de fait pour la plupart sur le maintien d'une croissance mondiale élevée, et sur une poursuite de la hausse des actions. 
 
Mais elles intègrent dans leurs scénarios l'impact attendu du resserrement progressif des politiques monétaires, qui passe par la remontée des taux aux Etats-Unis ou la diminution des achats de titres de la banque centrale dans la zone euro. 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Retour sur les sommets annuels

Lundi 08 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: le marché défie la chaleur estivale

Vendredi 05 Juillet 2024

Championnat de la Bourse: Remise des prix aux 5 gagnants de l'édition 2024

Mardi 02 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Bilan d'un premier semestre faste, focus sur les secteurs gagnants

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required