Lundi 22 Mars 2021

Placements, distribution, couverture des risques: ce qui va changer pour les compagnies d'assurance

Placements, distribution, couverture des risques: ce qui va changer pour les compagnies d'assurance

Un projet d’amendement de la circulaire générale de l'ACAPS régissant le secteur des assurances est en cours d’adoption avec des nouveautés concernant les investissements des compagnies, apprend-on en conférence financière de Wafa Assurance. Le projet prévoit également la possibilité de distribuer des produits de microassurance par les établissements de paiement. 

 

Ainsi, selon ce projet d'amendement, les actifs étrangers sont désormais admis après accord de l’Autorité, en représentation des provisions techniques et ce dans la limite de 5% des provisions techniques. Aussi, les obligations émises par les établissements et entreprises publics bénéficiant de la garantie des Fonds de garantie de la CCG seront admises en couverture des réserves techniques à hauteur de la quotité garantie par l’Etat. Ces obligations sont admises au même titre que les obligations d’Etat.

 

L'amendement permet également l'admission des obligations subordonnées perpétuelles des banques dans la poche 60% des provisions techniques.
 

En assurance vie, il est prévu la revue à la hausse de la durée d’étalement de la provision pour participation aux bénéfices de 3 à 6 ans.

 

Ce projet regroupe des modifications des textes réglementaires incluant, notamment, les nouveaux textes relatifs à la micro assurance. Dans ce cadre, les Établissements de paiement pourraient désormais présenter les opérations de microassurance répondant à certaines conditions, et ce à travers leur réseau d'agences et d’agents principaux et qu'après obtention d'une autorisation accordée par l’Autorité de tutelle.

 

Sur le volet prudentiel, il est prévu l'inclusion dans le calcul de la marge de solvabilité d’éléments constitutifs relatifs aux EVCAT. Le montant minimum correspond au maximum entre 2% des primes, 2,7% des sinistres moyens sur 5 ans et 10% des primes non acquises majorées de 0,5% des PSAP.

 

Il est également prévu l'enrichissement du reporting réglementaire, notamment sur le recouvrement, les contrats d’épargne, les contrats de réassurance et l’assurance inclusive.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Aout 2022

Assurances : 30 milliards de dirhams de chiffre d’affaires au premier semestre

Mardi 09 Aout 2022

3 choses à savoir sur les placements des compagnies d’assurance

Vendredi 15 Juillet 2022

Risques systémiques: les conclusions des régulateurs du secteur financier

Jeudi 30 Juin 2022

Finance participative: tout ce qu'il faut savoir sur les contrats d’assurance Takaful

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required