Mardi 22 Decembre 2020

Mutation du Covid-19: 4 questions que se posent les investisseurs aujourd'hui

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

    Les craintes liées à une nouvelle souche du coronavirus ont pesé sur les bourses mondiales lundi, dont le marché casablancais qui a perdu 3,09%, soit sa plus forte baisse du deuxième semestre. Au lendemain de ce plongeon, 4 questions sont en tête de liste des priorités des investisseurs. Elles sont classées par ordre d'urgence.  


 

Est-ce que les vaccins actuels sont toujours efficaces ?
C'est la principale question que les investisseurs du monde entier se posent. Pour le moment, différentes sources, dont l'OMS, disent ne pas avoir de preuves directes sur l'inéfficacité  des vaccins contre cette nouvelle souche. En revanche, pour le moment, toutes les déclarations sont empreintes de prudence ce qui ne permet pas de couper court aux inquiétudes. 

 

Où se trouve le prochain support pour le Masi ? 
Une question immédiate pour les investisseurs : où se trouve le prochain niveau de soutien pour le marché actions, niveau sur lequel les acheteurs peuvent intervenir pour stopper la correction. 
A priori, le niveau des 10.850/10.900 présente un bon support (voir graphique).





 

Les nouvelles restrictions vont-elles avoir un impact considérable sur les finances publiques (rentrées fiscales, aides aux secteurs, augmentation des licenciements...)?
Beaucoup de pays, dont le Maroc, ont décidé de renforcer les mesures restrictives suite à l'apparition de cette nouvelle souche et des déclarations du gouvernement du Royaume-Uni, pour qui la situation «n'est plus sous contrôle». Les investisseurs se demandent désormais si ces restrictions - au Maroc un couvre-feu et une fermeture des restaurants dans plusieurs villes ont été décidés pour 3 semaines - auront un impact négatif conséquent sur les indicateurs d'activité des secteurs concernés et le degré de propagation de cette dégradation sur les agrégats économiques, notamment en ce qui concerne le déficit public. 


La capacité bénéficiaire des entreprises doit-elle être revue à la baisse avec les nouvelles restrictions ? 
Cette question n'est pas immédiatement sur la table. Mais les investisseurs vont très vite chercher à savoir si les restrictions actuelles auront des impacts (potentiellement positifs pour certaines entreprises) sur les projections d'activité. Des ajustements auront alors lieu. 

 

A.H


 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 22 Avril 2024

Bourse de Casablanca: le Masi lâche 1,12% après un échec sous 13.500 points

Lundi 22 Avril 2024

Marchés&Stratégies: l'immobilier fait de l'ombre aux autres secteurs, Géopolitique et Inflation

Lundi 22 Avril 2024

Bourse de Casablanca : Pas loin d’une correction

Vendredi 19 Avril 2024

Bourse de Casablanca: lancement de l’édition 2024 du Championnat de la Bourse

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required