Lundi 11 Septembre 2017

Le marché repasse en mode “Risk-on”, en attendant les résultats

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

 

Après avoir croqué le marmot pendant l’été, la place casablancaise retrouve de la vigueur en cette semaine de rentrée. Les investisseurs sont de retour, avec un certain appétit pour le risque, en témoignent les flux d’affaires et les variations. Cela dit, cette tendance reste confrontée aux résultats du premier semestre, ainsi qu’aux développements de la politique monétaire avec le tant attendu Conseil de la Banque centrale. Revue d’horizon.

 

Sur la semaine, le Masi a engrangé un gain de 1,65%, de quoi porter sa performance annuelle à 8,23%. La place casablancaise a donc connu une semaine positive, malgré quelques séances de consolidations. Les grosses cylindrées ont été de soutien pour cette reprise haussière.

Signe du regain d'appétit pour le risque, les flux d'investissement cette semaine sur les actions ont été les plus importants depuis fin juin (période des allers-retours). Du lundi au vendredi, nous comptons 645 MDH transités par le marché principal, en hausse de plus de 71% par rapport à la semaine passée (376 MDH). À noter que ce sont les Big-caps qui ont, en grande partie, dopé la volumétrie.

Pourtant, l’agenda d’actualité était peu garni cette semaine. Côté émetteurs, seul Lesieur Cristal a communiqué sur ses réalisations au terme du premier semestre. Le Groupe a affiché des indicateurs positifs (CA, RNPG, et REX en hausse). LafargeHolcim a pour sa part approuvé son dividende exceptionnel. Côté macro, l’on a eu droit à quelques chiffres des secteurs automobile et monétique.

 


Dirham et résultats dans le collimateur


Le brouillard ne s'est toujours pas dissipé concernant la libéralisation du Dirham. Ce sujet qui a clairement défrayé la chronique cette année, suscite beaucoup d’interrogations. Les opérateurs s’interrogent sur l’avenir de la politique monétaire marocaine et ses évolutions, vu que le Maroc intégrera à part entière la CEDEAO et s’il y a lieu adoptera une monnaie unique.

Comme a déclaré le président de la commission CEDEAO, citant un lettre Royale, lors de sa visite récente au Maroc "Le Maroc s'engage à l'adhésion à une monnaie unique le jour où elle sera adoptée par la CEDEAO". Ainsi, l'option d'intégration de la zone économique sans intégrer la zone monétaire est à écarter. 

En parallèle, les investisseurs seront également attentifs aux annonces faites par la Banque centrale en ce qui concerne les taux d’intérêt. Car, une probable remontée de taux, pourrait signifier un passage en risk-off à la Bourse.

Enfin, les résultats seront à leur tour scrutés par les investisseurs. Bien sûr, le scénario le plus optimiste pour le marché serait que ces résultats semestriels offrent une bonne continuité à ceux de l’année dernière, provoquant ainsi des ajustements de valorisation à la hausse, puis la période des allers-retours prendrait le relais pour permettre au marché de finir l'année sur une hausse. 

 


Lecture technique: Une orientation positive dans l’ensemble


 Le Masi a enfin cassé sa zone de résistance de l’été et revient sur des niveaux plus vus depuis 8 mois. Après une longue consolidation sous les 12.400 points, l’indice a poussé son mouvement haussier cette semaine, pour franchir cette solide résistance libérant de ce fait un potentiel haussier à court terme. 

Le marché devrait donc rejoindre les niveaux du début d’année vers les 12.900 points, avec quelques de probables corrections pour assurer la solidité du mouvement. Les indicateurs dynamiques sont haussiers forts à court terme et forts à moyen terme.

En gros, les enjeux des semaines à venir à la Bourse de Casablanca seront plus fondamentaux que techniques.

 


International: 5 points pour résumer la semaine


  1. La faiblesse de l'inflation complique la tâche de la Fed et de la BCE.
  2. La vigueur de l'euro préoccupe Mario Draghi.
  3. La Corée du Nord et les ouragans pèsent sur les marchés.
  4. Deux statistiques sur l'inflation attendues dans les prochains jours aux Etats-Unis.
  5. Le dollar sur un plus bas de 33 mois, l’or sur un plus haut annuel.
     

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 24 Mai 2024

Bourse de Casablanca: Semaine de correction pour le masi

Vendredi 24 Mai 2024

Kamal Mokdad : «Le retour des petits porteurs est le véritable marqueur de confiance des investisseurs »

Jeudi 23 Mai 2024

Bourse de Casablanca: Le masi termine en territoire négatif

Mercredi 22 Mai 2024

Bourse de Casablanca: Le masi poursuit sa correction

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required