Mercredi 10 Juillet 2024

Maroc Telecom: Une valorisation sous-estimée et un potentiel de croissance soutenu (CFG Bank)

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

CFG Bank a confirmé son opinion positive sur Maroc Telecom (IAM), en maintenant sa recommandation d'achat avec un cours cible de 105 DH par action. Cette évaluation implique un potentiel de hausse de 16,4% par rapport au cours actuel de 90 DH.

Les analystes de CFG Bank adoptent une approche prudente en intégrant une pénalité potentielle de 6,4 milliards de dirhams, liée au conflit avec Wana Corporate, dans leur valorisation. Toutefois, si Maroc Telecom parvient à réduire cette pénalité par le biais d'un recours ou d'un accord, le cours cible pourrait être révisé à la hausse.

CFG Bank fonde son argumentaire d'investissement sur plusieurs aspects qui renforcent la position de Maroc Telecom sur le marché.

Tout d'abord, Maroc Telecom opère dans un secteur des télécommunications en pleine mutation, caractérisé par une transition de la voix vers la data. Cette évolution est soutenue par la démocratisation des smartphones, l'essor des réseaux sociaux et des services numériques, ainsi que par le déploiement de la fibre optique (FTTH). Les analystes de CFG Bank considèrent que cette dynamique offre des perspectives de croissance solides pour le groupe.

Contribution croissante des filiales africaines

En parallèle, les filiales africaines de Maroc Telecom deviennent de plus en plus importantes pour la croissance future de l'entreprise. Ces filiales bénéficient d'un environnement favorable, marqué par une population jeune et avide de technologies, ainsi que par l'émergence du Mobile Money. Cette situation est perçue comme une opportunité de diversification et de renforcement des revenus pour le groupe.

Stratégie d'optimisation des coûts

Maroc Telecom ne se repose pas uniquement sur la croissance externe. Le groupe poursuit une stratégie rigoureuse d'optimisation de ses coûts, visant à améliorer son efficacité opérationnelle, notamment au niveau de ses filiales. Cette approche devrait soutenir la rentabilité globale du groupe, selon les analystes de CFG Bank.

Amélioration de la rentabilité

Les perspectives de croissance de Maroc Telecom sont également soutenues par des prévisions financières positives. Le résultat net part du groupe ajusté (RNPG) devrait enregistrer un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 2,1% entre 2023 et 2027. Cette croissance est notamment soutenue par la non-reconduction de la Contribution Sociale de Solidarité à partir de 2026, ce qui devrait améliorer les marges bénéficiaires du groupe.

Attractivité du dividende

Pour les investisseurs à la recherche de revenus réguliers, Maroc Telecom offre une perspective attrayante. Le dividende par action est prévu pour augmenter avec un TCAC de 5,9%, offrant un rendement moyen attractif de 5,6% sur la période de prévision. Ce rendement est supérieur à la moyenne du marché, ce qui renforce l'attrait de l'action pour les investisseurs.

"Maroc Telecom traite actuellement à des niveaux inférieurs à sa valeur intrinsèque.(...) la valeur s’échange à un PER de 13x les bénéfices ajustés de 2024E contre une moyenne historique (2014-2023) de 19x les bénéfices ajustés. Tous ces éléments renforcent notre opinion sur l’opportunité qu’offre actuellement Maroc Telecom. Au-delà de ce potentiel d’appréciation, les niveaux de valorisation actuels offrent un rendement de dividende très intéressant sur le moyen-long terme. Selon nos prévisions, dans un contexte normatif, Maroc Telecom devrait être en mesure de payer un DY supérieur à 5,5% sur la base du prix actuel", écrivent les analystes.

Au final CFG Bank recommande d'acheter le titre Maroc Telecom. Les analystes soulignent que, malgré le risque lié à l'issue du litige avec Wana Corporate, le potentiel de hausse du cours cible et l'attractivité du dividende compensent ce risque. Si toutefois le recours de Maroc Telecom s’avère concluant ou si le Groupe parvient à négocier un montant inférieur, le cours cible serait d’autant plus élevé.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 10 Juillet 2024

Etisalat : "L'environnement réglementaire difficile affecte négativement les perspectives de nos investissements au Maroc"

Vendredi 05 Juillet 2024

Maroc telecom envisage d'exercer tous les recours possible dans l'affaire l'opposant à WANA

Mercredi 03 Juillet 2024

,

Jeudi 16 Mai 2024

CFG Bank: forte croissance de l'activité au premier trimestre 2024

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required