Lundi 18 Mars 2019

Dégradation de 5% des bénéfices des sociétés cotées...pour le moment

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

20 entreprises ont publié leurs résultats jusqu'à présent. 

La hausse des ventes ne se répercute pas sur les bénéfices qui se dégradent de 5%...pour le moment. 

 

Le rebond poussif et crispé des indices boursiers semble tourner court et il ne faudra pas compter sur les résultats des entreprises pour inverser la vapeur. Cette année, en plus d'accuser des retards criants dans leurs publications par rapport à la norme (20 entreprises seulement ont détaillé leurs résultats au 15 mars) et en plus de profit warnings diffusés tard dans la saison, les publications des entreprises elles-mêmes sont décevantes. 

Au 15 mars, la masse bénéficiaire affiche une baisse de 4,8% selon les calculs de Sogécapital Bourse et ce, malgré des ventes qui dépassent les 90 Mds de dirhams (+2,3%). La marge nette publiée se dégrade en passant de 11,8% à 11%.  Les principaux contributeurs à la dégradation des bénéfices de la cote sont les assurances alors que les mastodontes bancaires devront elles commencer à publier à partir de cette semaine avec Attijariwafa bank et BCP notamment. 

Source : Recherche actions - Sogécapital Bourse. 

 

Certains secteurs attendus en baisse, comme l'immobilier et le BTP, devront dégrader encore plus la masse bénéficiaire du marché avec un impact négatif sur sa valorisation. L'indice Masi a d'ailleurs inscrit un nouveau plus bas annuel à la clôture du vendredi 15 mars et affiche actuellement une baisse de 3,32% depuis le début de l'année. 

Les sociétés cotées ont affiché une croissance de près de 12% de leurs bénéfices en 2017. La tendance s'est nettement arrêtée au premier semestre 2018 avec une baisse de 4%. Baisse qui risque de s'accentuer plus vite que prévu au dernier pointage, témoignant d'un ralentissement fort de l'activité des entreprises sur les derniers mois de 2018. 

Un seul éléments de consolation pour le moment : Les dividendes résistent à la baisse des bénéfices et devront faire atterrir le rendement du marché actions entre 4,5% et 5,3% cette année. De quoi donner raison aux entreprises qui avaient fait preuve de rétention en 2017 quand les bénéfices affichaient une troisième année consécutive de hausse. Ce rendement, s'il est atteint, offrira le Spread taux/actions le plus élevé depuis 2013 où le Masi était autour 8.400 points. Reste à savoir si ce seul élément peut entretenir un rebond durable sur les actions. 

A.H

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Retour sur les sommets annuels

Lundi 08 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: le marché défie la chaleur estivale

Vendredi 05 Juillet 2024

Championnat de la Bourse: Remise des prix aux 5 gagnants de l'édition 2024

Mardi 02 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Bilan d'un premier semestre faste, focus sur les secteurs gagnants

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required