Mercredi 04 Mai 2022

Crédit du Maroc: Bénéfices en hausse de 46,5% au premier trimestre 2022

Crédit du Maroc: Bénéfices en hausse de 46,5% au premier trimestre 2022

Le résultat net part du groupe Crédit du Maroc s’établit à 134,5 millions de dirhams, en hausse de 46,5 % par rapport au premier trimestre 2021. 

Au cours du premier trimestre 2022, Crédit du Maroc a poursuivi son soutien et son accompagnement au financement de l’économie marocaine avec des emplois clientèle qui progressent de 5,8 % à 46 189 millions de dirhams. Les crédits aux particuliers s’apprécient de 4,0 % à 19 490 millions de dirhams portés par la croissance de 5,6 % des crédits à l’habitat qui compense la baisse de 2,7 % des crédits à la consommation. Sur le marché des entreprises, les crédits court terme s’accroissent de 14,3 %. Pour leur part, les crédits à l’équipement et le crédit-bail terminent le premier trimestre 2022 sur des baisses respectives de 3,9 % et 1,0 % dans un contexte économique toujours marqué par un attentisme en matière d’investissement.

 

A fin mars 2022, les ressources bilan affichent une hausse de 4,0 % à 47 413 millions de dirhams, profitant de la bonne tenue des ressources à vue qui progressent de 5,7 % à 34 119 millions de dirhams. Les ressources d’épargne se replient, quant à elles, de 1,4 % à 9 875 millions de dirhams. S’agissant des ressources hors bilan, elles évoluent de 0,8  % à 14 940 millions de dirhams, portées par la progression de l’assurance-vie de 3,9 % alors que les encours d’OPCVM connaissent une légère baisse de 0,5 %.

 

PNB CONSOLIDÉ : +6,3 %

A fin mars 2022, le produit net bancaire consolidé s’élève à 647,9 millions de dirhams, en hausse de 6,3 % par rapport au premier trimestre 2021. La marge nette d’intérêt progresse de 6,8 % à 498,7 millions de dirhams profitant de la dynamique commerciale ainsi que de l’optimisation continue du coût de la ressource. La marge sur commissions est, quant à elle, quasiment stable (-0,2 %) à 113,7 millions de dirhams. Le résultat des opérations de marché enregistre une progression de 21,2 % à 62,0 millions de dirhams, bénéficiant de la bonne performance de l’activité de change. Les filiales de Crédit du Maroc1 affichent, quant à elles, un PNB global de 51,7 millions de dirhams au premier trimestre 2022, en baisse de 6,9 % par rapport à la même période de 2021.

 

COÛT DU RISQUE:  -77,7 %

 Le coût du risque consolidé diminue de 77,7 % à 22,5 millions de dirhams. Cette amélioration ramène le taux de coût du risque annualisé à 20 points de base, soit une baisse de 79 points de base par rapport à fin mars 2021 due notamment à une sinistralité contenue. Dans la continuité de sa politique de gestion prudente des risques, Crédit du Maroc maintient à un niveau élevé son provisionnement crédit avec un taux de couverture de 87,8 % à fin mars 2022. Les créances en souffrance enregistrent un recul de 7,7 % à 3 719 millions de dirhams, ramenant le taux de créances douteuses et litigieuses à 8,1 % contre 9,2 % au premier trimestre 2021.

UNE CAPACITÉ BÉNÉFICIAIRE EN FORTE HAUSSE

Le résultat net part du groupe Crédit du Maroc s’établit à 134,5 millions de dirhams, en hausse de 46,5 % par rapport au premier trimestre 2021, bénéficiant d’un bon dynamisme commercial et d’une amélioration notable du coût du risque.

CDM

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 20 Juin 2022

Crédit du Maroc: engagement renforcé pour la finance verte

Samedi 18 Juin 2022

Crédit du Maroc: Focus sur la finance verte et les critères ESG

Mercredi 15 Juin 2022

Crédit du Maroc nomme un nouveau président du Conseil de surveillance

Dimanche 01 Mai 2022

Holmarcom/CDM: L'opération n'a pas encore livré tous ses secrets

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required