Jeudi 26 Janvier 2023

Comment a été alimentée l'inflation au Maroc en 2022

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

La forte hausse de l’inflation de 6,6 % constatée en 2022 est due principalement à la hausse des prix des produits alimentaires (+ 11,0 %) et des carburants (+ 42,3%).

Cette hausse est la plus importante enregistrée depuis plus de trente ans (+ 8,2 % en 1991). 

Les produits échangeables ont contribué de l’ordre de 79,9% dans l’inflation constatée en 2022, ressort-il du numéro 21 de la publication du Haut-Commissariat au Plan, "Les Brefs du Plan".

"L’accélération de l’inflation en 2022 de 6,6 % est due principalement à la hausse des indices des produits échangeables de 9,1 %. L'analyse de l'inflation selon ce critère d'échangeabilité montre la forte contribution des produits échangeables de l'ordre de 79,9 % dans l'inflation constatée", fait savoir cette publication intitulée "Évolution de l’inflation des produits échangeables et non échangeables au Maroc".

En ce qui concerne les produits non échangeables, la hausse reste relativement maîtrisée pour atteindre 3,2% au mois de décembre 2022. Le rythme de la croissance des prix des produits non échangeables est relativement moins marqué que celui des produits échangeables, relève la même source.

Ainsi, l’inflation en 2022 est causée par des facteurs d'origines externes suite aux déséquilibres des chaînes d'approvisionnement après la pandémie du Covid-19, relève la même source, ajoutant que "cette hausse a été accentuée par l'effet du conflit russo-ukrainien et l'augmentation de l'inflation chez nos principaux partenaires économiques".

Et de rappeler que l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 6,6% en 2022, après avoir progressé de 1,4% en 2021 et de 0,7% en 2020.

Cette augmentation représente la hausse la plus forte depuis 1991 (+8,1%), soit sur plus de 30 ans, conséquence de la hausse de l'indice des produits alimentaires de 11% et de celui des produits non alimentaires de 3,9%.

La variation des produits alimentaires est due principalement à la hausse des "huiles et graisses" avec 26,4%, des "légumes" avec 15,7%, du "pain et céréales" avec 14,4%, des "viandes" avec 7,9%, du "lait, fromage et œufs" avec 6,9%, des "fruits" avec 5,6% et des "poissons et fruits de mer" avec 4,6%.

Quant aux produits non alimentaires, la hausse résulte essentiellement de la forte hausse des prix des carburants de 42,3 %.



D’après les auteurs de la publication "Les Brefs du Plan", l'étude des sources de l'évolution de l'inflation constatée en 2022 incite à étudier les causes de l'inflation pour pouvoir orienter la politique économique et monétaire du pays.

Et de soutenir que selon la théorie économique, l'inflation peut résulter de plusieurs causes, notamment l'augmentation de la masse monétaire, l'inflation importée, l'augmentation des coûts de production, l'effet de l'offre et de la demande des biens et des services disponibles sur le marché, les causes structurelles et la concurrence imparfaite, ainsi que l'effet psychologique.

Pour ce qui concerne l'inflation importée, l'analyse de l'IPC selon le critère d'échangeabilité permet de mesurer l'ampleur des produits échangeables sur les tensions inflationnistes au niveau national.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Juin 2024

Maroc : L'inflation à 0,4% en mai 2024

Mardi 21 Mai 2024

Maroc: L'inflation à 0,2% en avril 2024

Lundi 22 Avril 2024

Maroc: Rebond de l'inflation en mars

Jeudi 11 Avril 2024

USA: Les derniers chiffres de l’inflation "pourraient retarder" la baisse des taux d’intérêt

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required