Lundi 18 Septembre 2023

Bourse: le masi «droit dans ses bottes» après le séisme

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

La Bourse de Casablanca a fait montre de retenue après le séisme tragique qui a frappé le Maroc. Une première réaction perçue comme positive. Détails.

 
Après un week-end tragique suite au séisme qui a secoué la région d’Al-Haouz, la Bourse de Casablanca a évolué avec retenue, sans forte réaction. Du lundi 11 au vendredi 15 septembre, l'indice masi a progressé de 0,49% sur des volumes d’affaires tournant autour des 489 MDH.
 
Une première réaction perçue comme positive puisque c’est la première semaine haussière pour le masi depuis la semaine du 31 juillet. Ceci témoigne également de la confiance des investisseurs dans la stabilité à long terme de l'économie marocaine.
 
Il faut dire qu’historiquement, la Bourse de Casablanca a démontré sa résilience face à des événements similaires. En 2004, après le tremblement de terre d'Al Hoceima, le marché avait résisté à la panique. Les investisseurs avaient même montré de l'appétit pour les actions, faisant grimper le marché de près de 5% dans les jours suivants (on en parle ici).
 
Par ailleurs, les semaines à venir seront toujours rythmées par l'évolution de la situation dans les zones sinistrées de la région. La quantification de l’impact positif ou négatif au niveau des secteurs cotés concernés (principalement le tourisme, le ciment ou le BTP) sera particulièrement le point d’attention des investisseurs d’ici-là.
 
Outre l'impact sur les secteurs cotés, l’évaluation de l'impact économique sur le budget de l'État et sur les besoins de financement pour la reconstruction des zones sinistrées sera un facteur clé à surveiller. Les opérateurs, avides de statistiques les plus fraîches et les plus prospectives possibles, surveilleront de près ces données pour mieux anticiper l'évolution des taux sur le marché obligataire.
 
Pour ce qui est de la politique monétaire, BKGR estime qu"après le séisme d'Al Haouz, on peut raisonnablement s'attendre à ce que le maintien du taux directeur soit consolidé, compte tenu de l'ampleur des financements nécessaires pour la reconstruction de la zone sinistrée."

Techniquement, à l'échelle journalière, le prix effectue un rebond sur le support préalablement identifié à 11.700 points. La sortie du canal baissier court terme visible sur le graphique sera un signal positif pour une reprise haussière durable. 

Aperçu sur les marchés 
 
· Marché actions : La Bourse de Casablanca a enregistré une performance positive cette semaine dans un volume d’échanges de 489 MDH. [MASI : +0,49% - MASI20 : +0,68%].
· Marché obligataire : L’accalmie des taux se confirme au cours de cette  semaine. L’attentisme des investisseurs semble s’installer à quelques jours de la réunion de politique monétaire de BAM, et ce dans un contexte de ralentissement de l’inflation et de baisse de la demande  en BDT.
· Taux de change : La tendance haussière de la parité USD/MAD a été interrompue cette semaine avec une baisse de -0,14% à 10,1535, soit la 1ère fois depuis fin juillet 2023.

 
Faits marquants 
 
Reuters a indiqué que le gouverneur de la Banque centrale, Abdellatif Jouahri, a déclaré lors d'une conférence sur la "Route de Marrakech" jeudi que les réunions se dérouleraient comme prévu, dans l'une des premières déclarations officielles du gouvernement sur le sujet. 

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé, jeudi, de relever de 25 points de base ses trois taux d'intérêt directeurs, une dixième hausse d'affilée, dans le cadre de sa politique de resserrement monétaire pour combattre l'inflation en zone euro.
 
Indicateurs macroéconomiques 
 
· IPIEM : -3,5% au T2.
· Inflation août : à venir (21 septembre)
 

Focus Entreprise 
 
Le Groupe TAQA Morocco annonce la réalisation d'une levée de fonds de 6,6 milliards de dirhams qui lui permet de reprofiler la dette de la filiale JLEC 5&6 à l'horizon de 2042 et développer un portefeuille d'actifs diversifié bas carbone. L'opération a conduit au remboursement anticipé du montant restant dû au titre du financement de projet initial contracté par la filiale JLEC 5&6, auprès d'un consortium de banques internationales et marocaines, pour un montant de 3,3 milliards de dirhams.
 

Autre information à retenir, la Société des Boissons du Maroc (SBM) a annoncé l’arrivée à son terme en décembre 2023 de son contrat de licence de production et de distribution des produits de la marque Heineken et la volonté commune des deux partenaires à ne pas poursuivre cette relation. En 2022, les ventes Heineken représentaient 17% des ventes de SBM.  Cette opération n’aura pas d’impact sur les comptes de l’exercice 2023, précise le management. On en parle ici



Portefeuille Trading
 
Sur la base d'un argument purement technique, nous avons intégré le titre Addoha dans notre portefeuille de trading. L’action confirme les signaux indiquant un passage de la phase d'accumulation vers la hausse. On en parle ici. 

 


 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Retour sur les sommets annuels

Lundi 08 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: le marché défie la chaleur estivale

Vendredi 05 Juillet 2024

Championnat de la Bourse: Remise des prix aux 5 gagnants de l'édition 2024

Mardi 02 Juillet 2024

Bourse de Casablanca: Bilan d'un premier semestre faste, focus sur les secteurs gagnants

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required